Annuaire

franchise terminal de cuisson

Terminal de cuisson : un secteur en plein boom

Croissants, brioches, pains au chocolat, le marché de la viennoiserie ne s'est jamais aussi bien porté et les Français en raffolent. Viennoiserie industrielle, restauration sur le pouce et "snacking" (vente à emporter) séduisent les habitants des centres-villes, des villages et des périphéries urbaines. Si la boulangerie viennoiserie et la restauration rapide étaient autrefois 2 enseignes distinctes, elles ont aujourd'hui fusionnées pour gagner en rentabilité et répondre aux nouvelles attentes du consommateur.

En reprenant un terminal de cuisson, appelé également "point chaud", vous investissez un créneau porteur sur un marché solide et en plein expansion:3600 commerces et un chiffre d'affaires de 782.8 millions d'euros (sources INSEE 2012). Sachez que les pain Sachez que les pains représentent un tiers du chiffre d’affaires, les viennoiseries et les pâtisseries, un deuxième tiers, et la « petite restauration » un dernier tiers. Le "snacking" ne cesse, lui, de progresser depuis 10 ans.

Comment ouvrir un terminal de cuisson ? Quel diplome faut-il ?

Un terminal de cuisson assure uniquement la cuisson du pain sur place ainsi que la préparation et la vente d'autres produits (sandwichs...). C'est pourquoi, à la différence d'une boulangerie artisanale, cette reprise n'exige ni diplôme ni compétence particulière dans le métier de boulanger. La pâte est en effet livrée, en pâton pré-cuit, plusieurs fois par semaine sur votre boutique. Pour réussir dans ce secteur, l'audace, l'esprit d'entreprise et la motivation seront vos meilleurs atouts.

Cependant, une expérience dans le commerce, la grande distribution ou la restauration vous aideront à manager efficacement vos équipes et à mieux appréhender votre environnement. Car le franchisé assure lui-même la production, la gestion, le contrôle des ventes et le fonctionnement du lieu. Cette maîtrise complète est essentielle à votre réussite. Un défi passionnant et exigeant qui vous mobilisera 6 jours sur 7 de 8h à 20h, afin de servir du pain et des produits frais. Vous devrez également veiller au respect des normes d'hygiène et de sécurité réglementaires auxquelles sont soumis ce type d'établissement.

Rentabilité des terminaux de cuisson et concurrence

Les terminaux de cuisson ont pour principaux concurrents, les grandes surfaces, les boulangeries artisanales et les points de vente à emporter.
Aussi, en choisissant de vous franchiser vous rejoignez un réseau énergique, offensif et des enseignes renommées. Vous bénéficierez de leur soutien, de leur professionnalisme et pourrez choisir un emplacement stratégique et adapté aux particularités de votre territoire.

Combien coute une franchise de terminal de cuisson ?

Prévoyez un investissement oscillant entre 150 000 et 300 000 Euros pour vous lancer et saisir les alléchantes opportunités de ce marché. Bien moins coûteux qu'une boulangerie traditionnelle, moins risqué, travailler en franchise s'avère nettement plus rentable.

L'attachement des Français à leur traditionnelles baguettes et autres brioches, ainsi que leurs attentes en termes de qualité et de proximité, offrent de belles perspectives de développement et de succès aux futurs franchisés!