Dossiers de la franchise

Barcelone : source d’inspiration pour les chaînes de franchise

Publié par , le | Franchise restauration

Dans une ville comme Barcelone, on note une vraie différence entre les restaurants destinés aux nombreux touristes et ceux plus particulièrement réservés aux habitants de la ville. D’une manière générale, les concepts de restauration sont très pointus sur les aspects healthy et locavore et l’attraction se fait aussi bien au niveau du design que dans les assiettes avec une offre de qualité.

A la différence d’autres capitales et grandes villes européennes, ce qui surprend dans un premier temps, c’est la place moins importante des enseignes dans le paysage local. Cette situation permet à de nombreux concepts de se lancer avec des offres bien spécifiques.

Nostrum : le franchiseur catalan de référence

franchise nostrumA Barcelone, le concept « fast casual » Nostrum se sent vraiment chez lui, avec un parc de 60 points de vente implantés dans la capitale catalane (sur un total de 133 à ce jour). A noter qu’à Barcelone, l’enseigne ouvre désormais des unités plus grandes, afin d’offrir plus de places assises à ses clients. En Espagne, le rythme d’ouvertures est très soutenu, avec « une inauguration en moyenne par semaine », précise Quirze Salomo, fondateur et dirigeant de Home Meal Replacement, la société mère détentrice de la marque Nostrum. Mais les ambitions de Nostrum sont à l’échelle européenne. La France a été découpée en 5 territoires et l’enseigne espagnole vient d’ouvrir il y a quelques jours son 3ème restaurant à Paris, avec un très bel établissement qui est apparu sur les Champs-Elysées. Son ambition à l’échelle nationale : compter 250 points de vente dans les 5 prochaines années.

El Nacional : superbe complexe de 2600 m²

franchise el nacional

La visite d’un site comme El Nacional est incontournable. Ce superbe lieu d’inspiration « Art Déco » de 2600 m² propose 4 restaurants thématiques, qui ont chacun leur spécialité : viandes, poissons, bars à huitres, tapas. A ceci s’ajoute dans l’espace central, plusieurs bars (à bières, à vin) et un kiosque à glaces. Le client peut décider de manger sur place mais aussi choisir d’emporter à domicile.

De taille plus modeste et un peu moins splendide au niveau de la déco, il est également fort intéressant d’aller visiter le Mercat Princessa. Créé par l’artiste et entrepreneur Justo Almendros, il s’est installé dans un ancien marché et propose dans un seul et même lieu 17 concepts de restauration, avec des tapas bien sûr, des burgers, des croquettes, des tacos mais aussi une offre japonaise (sushi, maki, tatakis..) .

Flax & Tale, une adresse pour les flexitariens

franchise flax kaleA Barcelone, de nombreux restaurants proposent des alternatives végétariennes, sans gluten et vegan à leur carte. On note également la présence importante d’établissements spécialisés sur un régime alimentaire spécifique axé sur le bien-être et la santé.

Coup de cœur pour le concept Flax & Cale (1 restaurant et 1 corner), qui a été créé par la chef catalane Teresa Carles, reconnue pour sa cuisine végétarienne. Le restaurant propose une offre « flexitarienne composée à 80% de végétaux et adaptée aux régimes alimentaires. A noter que l’enseigne a installé récemment un très beau corner dans un magasin H&M de la ville.

La Boqueria : un marché alimentaire mais pas seulement​

Lors de ces deux jours de visite, nous avons été séduit par la diversité des concepts. On a notamment trouvé intéressant un concept comme Sandwichez (spécialiste du sandwich et qui compte 17 unités en activité), avec un choix à faire parmi 7 pains différents. Dans un concept comme The Juice House (1 point de vente), tous les régimes spécifiques sont permis (végétariens, vegan…).

Ne pas manquer non plus la visite d’un marché comme La Boqueria. Créé en 1826, c’est un vrai lieu emblématique et le plus grand marché de Barcelone. Tous les commerces de bouches sont bien représentés et on trouve de nombreux stands où la vente à emporter et l’offre snacking sont monnaie courante.

L’avis de l’expert : Bernard Boutboul, directeur général du Gira Conseil

Qu’est-ce qui vous a frappé le plus lors la visite des concepts de Barcelone ?

Bernard Boutboul : Ce qui m’a frappé c’est l’ambiance qui règne dans tous les établissements que nous avons visités pendant deux jours. J’apprécie l’atmosphère générale, avec une tendance design qui mixte les matériaux, en combinant briques et bois par exemple dans un seul lieu. Il y a également un travail intéressant de récupération de très bon goût, qui donne un aspect vintage à beaucoup d’établissements. Mais parallèlement à cela, il y a également une très forte mise en valeur des produits. Le consommateur voit beaucoup de produits bruts quand il entre dans l’établissement. Cela a un côté rassurant pour les consommateurs.

En quoi Barcelone pourrait être une source d’inspiration pour les enseignes françaises ?

Bernard Boutboul : Tous ces concepts barcelonais sont très forts sur l’aspect locavore. D’une manière, ils sont très explicites sur le sourcing des produits. Chez eux, c’est presque devenu une banalité. Par rapport aux Français, ils ont beaucoup d’avance sur le côté healthy mais aussi sur le vegan. Il y a donc pas mal de choses à puiser à Barcelone. La France est en train de s’y mettre également, notamment à Paris et dans certaines grandes villes. Le mouvement semble enclenché.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Hôtellerie Restauration.


Les 15 derniers articles du secteur