Dossiers de la franchise

En période de crise, les agents immobiliers ont un rôle accru à jouer

Publié par , le | Franchise immobilier

Boosté par des prix en baisse et des taux d’intérêt historiquement bas, le marché immobilier retrouve du poil de la bête. Mais l’équilibre demeure fragile et le réseau Laforêt table sur un plafonnement des transactions en 2013.

Trois, quatre voire cinq visites pour le même bien… En cette période trouble pour l’immobilier, les acheteurs se montrent de plus en plus exigeants. Et les agents immobiliers doivent toujours plus les accompagner dans leur acquisition. Pour le réseau Laforêt, qui vient de dévoiler ses chiffres du 1er semestre 2013, « les acquéreurs cherchent les failles qui vont leur permettre de mieux négocier. » Sandrine Checa , franchisée à Lyon 3 et Lyon 8, confirme : «  les acheteurs multiplient les visites avant de faire une offre.  Ils viennent avec leur famille, leurs amis, des architectes…  ». Et se rétractent parfois juste avant la signature du compromis de vente, alors que le propriétaire a accepté leur offre.

Une reprise fragile du marché de l'immobilier

Alors que le réseau Laforêt avait perdu un acquéreur sur cinq l’année passée, il note une reprise de 0,5% de la demande sur le 1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012. «  Les acquéreurs sont de retour, notamment à Paris et en Ile-de-France. La baisse des prix, couplée à des taux d’intérêt au plus bas, rend solvables de nouveaux acquéreurs », estime le réseau Laforêt.  « Les taux bas profitent aux classes sociales les moins favorisées », confirme Laurent Vimont, Président de Century 21 . Les acquéreurs aux revenus les plus faibles, employés et ouvriers, ont ainsi été à l'origine de 41,4% des transactions réalisées en France au premier semestre 2013. Pour autant, le marché demeure fragile et suspendu aux taux d’intérêt. «  Les stocks de biens sont extrêmement faibles et les délais de vente s’allongent  », indique Eric Boyon, Responsable des statistiques chez Laforêt.

Plafonnement des transactions et baisse des prix

Alors que l’enseigne Laforêt table sur une baisse des prix de 5% en 2013, le réseau immobilier Century 21 anticipe quant à lui une baisse des prix modérée, de l’ordre de 1 à 3%, «  à condition que les taux d’intérêt demeurent bas  ». Selon l’enseigne, le volume des transactions devrait sensiblement être le même qu’en 2012. Le réseau Laforêt prévoit également un plafonnement des ventes. «  En progression de 5,3% sur le premier semestre 2013, le volume des transactions devrait se maintenir à un niveau similaire à celui de 2012. La faute à un second semestre impacté par une demande instable et en retrait ainsi qu’une offre déconnectée de la demande et qui ne se régénère pas  », explique Elix Rizkallah, Président de Laforêt.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Immobilier.


Vous souhaitez devenir franchisé Laforêt Franchise ?

Franchise Laforêt Franchise

Agence immobilière

Apport minimum 50 000 €

L’immobilier vous passionne ? Vous désirez créer votre entreprise et rester maître de son développement ? Rejoignez le réseau Laforêt Franchise ...

Demander de la docVoir la fiche

Ajouter à ma sélection

Les dernières interviews Laforêt Franchise

Les dernières actualités Laforêt Franchise

Les 15 derniers articles du secteur