Dossiers de la franchise

Franchise : choisir l’immobilier

Publié par , le | Franchise immobilier

Alors qu’il existe, selon la Fédération française de la franchise, près de 60 réseaux de franchise dans le secteur immobilier, il n’est pas facile pour un candidat à la franchise de faire son choix. Cécile Borie a effectué les démarches pour créer son agence immobilière en franchise en 2009. Elle nous raconte son parcours aux côtés du réseau Côté Particuliers.

Salariée pendant 20 ans d’un groupe immobilier et social, Cécile Borie a décidé de donner une nouvelle impulsion à sa carrière professionnelle en devenant indépendante. Ayant déjà exercé dans l’immobilier, c’est ce secteur qu’elle a naturellement choisi pour créer sa franchise. « Après 20 ans passés en tant que salariée, j’aspirais à devenir indépendante. L’immobilier m’a toujours intéressée. C’est ce domaine que j’ai donc choisi pour me lancer. »

Quel est le risque d'ouvrir sa propre agence immobilière ?

Consciente de l’enjeu qui l’attend, Cécile souhaite mettre toutes les chances de son côté et opte pour une création en franchise. « Si je connaissais les métiers de l’immobilier, je n’avais jamais exercé en tant qu’agent immobilier. C’était donc important d’être bien entourée et j’ai choisi la franchise pour bénéficier du savoir-faire que pouvait m’apporter une enseigne. » Parmi les réseaux de franchise implantés sur le secteur immobilier, Cécile Borie doit faire son choix. C’est via Internet, en surfant sur l’Observatoire de la franchise, qu’elle découvre le concept original d’immobilier à frais réduits de l’enseigne Côté Particuliers. Intéressée par le positionnement de ce réseau, elle rencontre rapidement Jean-Philippe Crouau, Co-fondateur de l’enseigne. « Le franchiseur a pu m’exposer ses perspectives de développement et son concept d’immobilier à frais réduits. De mon côté, j’ai pu évoquer plus en détail mon projet de création. »

Les étapes de la création de l'agence Côté Particuliers

Séduite par l’entretien, Cécile passe aux choses sérieuses. Après avoir réalisé son business plan, elle se met en quête du local idéal à Clamart, la ville qu’elle habite et sur laquelle elle souhaite s’installer. « Les démarches pour créer son entreprise sont toujours un peu complexes et longues, notamment dans le cas de l’ouverture d’une agence immobilière puisqu’il faut au préalable obtenir sa carte professionnelle. » Dans ce parcours, Cécile Borie est entourée par son franchiseur. Ensemble, ils entament un tour de la ville pour trouver le meilleur local.

Alors que pour financer leur projet de création, les franchisés ont habituellement recours à de l’emprunt classique ou à d’autres formes de financement comme le crédit-bail, le Prêt à la Création d’Entreprise BPI (ex Oséo) ou encore le prêt Nacre, Cécile Borie a pu financer seule son projet. « De ce côté-là, cela a donc pu aller assez vite. La grande difficulté pour moi ayant été de trouver un bon emplacement sur Clamart. »

Une fois ces étapes franchies, Cécile Borie a pu effectuer sa formation initiale avec une partie théorique de 15 jours au siège de l’entreprise, puis une partie pratique, sur le terrain, dans une agence du réseau.

Ouvrir sa propre agence immobilière, est-ce difficile ?

C’est finalement en juin 2009 que l’agence de Cécile ouvre ses portes en banlieue parisienne. « Nous avons mené un plan de communication destiné à faire connaître le point de vente. Côté Particuliers était un concept nouveau sur Clamart. Nous avons donc prévu de la distribution de flyers et profité d’une présence dans le journal local offerte par la municipalité. » Pour démarrer son activité, Cécile est assistée par Sébastien Brisé, Co-fondateur de l’enseigne, et par une collaboratrice qu’elle a souhaité recruter à l’ouverture de l’agence. « Nous avons effectué du porte-à-porte pour récupérer les premiers mandats et mené des actions téléphoniques. Rapidement, nous avons fait des affaires et notre notoriété a grandi dans le quartier puis plus largement sur Clamart. »

Un retour d’expérience positif

Pour sa première année d’activité, Cécile Borie atteint son prévisionnel et réalise 70 000 euros HT de chiffre d’affaires. Malgré la crise, son entreprise fonctionne bien et la franchisée est très satisfaite de sa nouvelle activité. « Aucun jour ne se ressemble et c’est ce qui fait l’intérêt du métier. » Séduite par le concept d’immobilier à frais réduits, Cécile l’est tout autant de la communication et de la signalétique mise en place par Côté Particuliers. « Nos clients apprécient les valeurs de transparence, d’humilité et d’efficacité du réseau que ma collaboratrice et moi-même portons dans notre agence. » Au quotidien, la franchisée profite de l’assistance de la tête de réseau. C’est ce qui lui a permis de traverser une conjoncture tendue depuis 2009. « Grâce aux méthodes et au concept Côté Particuliers, notre chiffre d’affaires n’est pas affecté et continue de se développer. »

Franchise Côté Particuliers ​Ravie d’être devenue son propre patron, Cécile évoque une expérience épanouissante et enrichissante au niveau humain. Une expérience qu’elle compte bien prolonger en continuant à développer son agence et en ouvrant, à terme, une seconde agence à proximité de Clamart.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Immobilier.


Vous souhaitez devenir franchisé Côté Particuliers ?

Franchise Côté Particuliers

Agence immobilière

Apport minimum 20 000 €

L'enseigne immobilière approuvée* par ses clients * 93% des clients Côté Particuliers recommandent l'enseigne selon un sondage réalisé par l'institut ...

Demander de la docVoir la fiche

Ajouter à ma sélection

Les dernières interviews Côté Particuliers

Les dernières actualités Côté Particuliers

Les 15 derniers articles du secteur