Dossiers de la franchise

Franchise diététique : se lancer en tant que diététicien(ne)

Publié par , le | Franchise beauté

Préoccupation majeure de nombreux français, la perte de poids est également devenue la spécialité de plusieurs enseignes. En franchise, certains acteurs se démarquent par leur savoir-faire et la possibilité qu’ils offrent à des personnes en reconversion professionnelle de se lancer en tant que diététicien(ne) avec un faible apport personnel sur un marché qui pèse plus de 3 milliards d’euros en France.

Positionnés sur le rééquilibrage alimentaire en proposant un coaching avec un(e) diétiticien(ne) nutritionniste allié à la vente de compléments alimentaires, deux acteurs tirent leur épingle du jeu et aiguisent leur appétit en donnant la possibilité à des candidats à la franchise de se lancer avec un apport personnel d’environ 20 000 euros. Accessibles et dynamiques, ces enseignes ne cessent de gagner des parts de marché.

Devenir diététicien Naturhouse, dix ans de présence en France

Créé en 1995 en Espagne et développé en franchise en France depuis 2006, le réseau Naturhouse est rapidement devenu le leader du secteur. Il compte aujourd’hui plus de 500 centres au sein de l’Hexagone et ambitionne d’atteindre les 1 000 unités d’ici 5 ans. L’enseigne, qui a ouvert 82 centres l’année passée, a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 100 millions d'euros.

Le réseau Naturhouse propose à ses franchisé(e)s trois formats de centres : Naturhouse Classique géré par un(e) conseiller(e) commercial(e) et un(e) diététicien(ne)- nutritionniste, Naturhouse Village, piloté par un(e) diététicien(ne)-nutritionniste pour les zones rurales de moins de 10 000 habitants et Naturhouse City, piloté par un(e) diététicien(ne)-nutritionniste sur des zones urbaines, avec un territoire d’exclusivité réduit.

Pour se lancer avec cette enseigne, les porteurs de projet doivent disposer d’un apport personnel minimum de 10 000 euros.

Conseiller nutritionniste Dietplus : un métier ouvert à tous

Pour se lancer avec le réseau Dietplus, aucun diplôme ni expérience en diététique ne sont requis. L’enseigne forme en effet les candidats à la franchise au métier de conseiller nutritionniste avec une formation en interne de trois semaines. Les avantages du réseau : l’accessibilité et la flexibilité. En effet, pour entreprendre avec Dietplus, l’apport personnel est limité, aucune redevance ni royalties ne sont réclamées et le réseau implante ses centres sur des emplacements secondaires, ce qui limite d’autant plus l’investissement global. Enfin, Dietplus met en avant les performances de ses centres. Ainsi, pour couvrir ses frais, avant de se rémunérer, un franchisé doit atteindre un chiffre d'affaires mensuel de 4 000 euros. Et, selon l’enseigne, le chiffre d'affaires d'un centre lors de son deuxième mois d’activité s'élève en moyenne à 4920 euros. Après six mois, le chiffre d'affaires mensuel moyen atteint les 8 500 euros et s’élève à 9 650 euros au bout d’un an, puis, en moyenne, à 11 566 euros en année 2.

Se lancer en tant que diététicien : Opter pour un réseau différenciant

Spécialisé dans la prise en charge de la surcharge pondérale en lien avec le milieu médical, le réseau Groupe Ethique et Santé ne s’attache pas qu’à la silhouette de ses clients mais également, et surtout, à leur santé. Ainsi, l’enseigne, créée en 2006 et lancée en franchise en 2009, a adopté un positionnement vraiment novateur. Les clients sont adressés par leur médecin et ont comme interlocuteur au sein des unités une diététicienne nutritionniste diplômée d’Etat, qui est chargée d’élaborer un programme personnalisé basé sur la perte de poids et le maintien de cette diminution pondérale sur le long terme. Les centres accueillent également un directeur dont la mission essentielle consiste à démarcher le corps médical. Les clients étant adressés par les médecins, les centres Groupe Ethique et Santé n’ont pas besoin d’être véritablement visibles et peuvent être positionnés sur des rues secondaires. Le coût d’accès au concept s’en trouve réduit. Ainsi, l’investissement global à prévoir pour ouvrir son centre s’élève à 50 000 euros.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.


Les 3 derniers articles du secteur