Dossiers de la franchise

La livraison stimule le marché de la restauration

Publié par , le | Franchise restauration

Même si la livraison n’est pas à proprement parler une nouveauté dans l’univers de la restauration, l’arrivée sur le marché français de start up comme Foodora, Deliveroo et Uber Eats est en train de révolutionner le paysage hexagonal, notamment dans les plus grandes métropoles. Grâce à l’implantation de nouveaux acteurs, des produits comme les burgers sont désormais livrés à domicile, ce que ne se privent pas de faire les chaînes de franchises comme King Marcel, 231 East Street, Big Fernand…et depuis quelques semaines Mc Donald’s à Paris et Lyon. Dans le même temps, des acteurs historiques comme Domino’s Pizza, Pizza Hut affichent des ambitions de développement conséquentes, qui témoignent de la forte capacité de réactivité des réseaux de franchise.

Spécialiste reconnu des études de marché, NPD Group a révélé en juin dernier que la livraison de repas, qui représentait 1,7 milliard d'euros en 2016, a gagné en France 20 % en valeur entre septembre 2016 et mars 2017, par rapport à la même période l'année précédente. Depuis 2008, le segment a doublé en valeur. Alors que les visites totales en restauration commerciale ont augmenté de seulement 1 %* sur 6 mois à fin mars 2017, représentant un total de 9,9 milliards, la livraison a bondi de 35 %, portant le total des visites livrées sur 6 mois à 125 millions. Dans l'ensemble du marché de la restauration hors domicile, le secteur représente plus d'une visite sur 40 soit 2,3 % des visites (contre 1,3 % en 2008).

La pizza reste la star de la livraison

franchise dominos pizzaAujourd’hui à la tête de plus de 350 points de vente implantés dans l’Hexagone, Domino’s Pizza est le leader du segment de la livraison de pizzas. Sur les 12 derniers mois, l’enseigne a ouvert 55 nouveaux points de vente. L’objectif affiché par l’entité française est d’aligner 400 magasins partout en France d’ici à la fin de l’année 2017. Chez Domino’s, la livraison représenterait environ 40% de l’activité, contre 60% pour la vente à emporter. « Notre ambition est encore de renforcer notre maillage dans les plus grandes métropoles, souligne Bart de Vreese, le directeur général. « Mais Domino’s cible également les villes moyennes où la concurrence est un peu moins forte et où il existe encore un fort potentiel de déploiement ».

Son challenger sur le marché français, Pizza Hut, affiche de nouvelles ambitions suite à son rachat par le groupe Amrest. Grâce à la signature d’un accord de développement avec AmRest Holdings, l’enseigne vise à doubler la taille de son activité en France d’ici 5 ans. AmRest, qui exploite aujourd’hui 92 enseignes Pizza Hut en Europe centrale ainsi qu’en Russie, deviendra le partenaire master-franchisé des concepts Pizza Hut Livraison et Express en France.

La France, qui compte parmi les marchés les plus importants et les plus dynamiques d’Europe, est un pays clé dans la stratégie d’expansion et de croissance de Pizza Hut. Cette expansion doit permettre à Pizza Hut de croître en France à long-terme. Implantée dans notre pays depuis 1987, la marque y exploite aujourd’hui environ 150 points de vente.

Le burger surfe sur la tendance

franchise king marcel

Il n’y a encore pas si longtemps quand on pensait à la livraison, on songeait à la pizza ou au sushi. Aujourd’hui, avec l’apparition d’acteurs comme Foodora, Deliveroo, Uber Eats, la livraison change de dimension et est véritablement en train de bouleverser le marché de la restauration. Personne n’y échappe, indépendants du secteur mais aussi chaînes de restaurants (succursales, franchisées) qui regardent avec grand intérêt les nouvelles opportunités offertes par ces nouveaux intervenants. Tout semble livrable désormais.

Le burger s’y est mis massivement. Petit retour en arrière avec Speed Burger, lancé en 2005, qui est un de seuls réseaux de franchise à en avoir fait sa spécialité. Née à Angers, Speed Burger compte à ce jour 50 points de vente en activité en France et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires réseau de 26.19 M€ (hors taxes). Depuis cette date, les spécialistes du « gourmet burger » à la française ont mis la livraison à leur carte, à l’image des Big Fernand, 231 East Street, King Marcel ou Urbun. Lancé en 2014 par le groupe Fl Finance, Mythic Burger s’est dès son lancement positionné comme un acteur de la livraison de burgers, avec des shop in shop implantés dans des Boites à Pizza ou avec des unités indépendantes.

Les autres segments s’y mettent aussi

franchise bagel cornerLa livraison est au cœur des stratégies de toutes les enseignes, qu’elles soient positionnées sur le bagel (comme Bagel Corner), la pita comme Pita Pit ou la restauration rapide d’inspiration mexicaine comme Fresh Burritos. La plupart des acteurs de la restauration rapide sont en train ou ont déjà intégré ce nouveau service. Pour les concepts implantés au cœur des grandes villes, ajouter un service comme la livraison apparait comme une évidence, en s’appuyant notamment sur des compétences externes à leur réseau.

Aujourd’hui, l’équation ne parait plus aussi simple à résoudre. Bien entendu, pour le restaurateur (indépendant ou franchisé) cela a prix, avec en moyenne 25 à 30% prélevé par la start up. Pour le consommateur, l’addition semble moins douloureuse, avec un tarif moyen de 2,50€ payé par le client pour se faire livrer à son domicile. Certains acteurs de la restauration avec service à table étudient également désormais les différentes opportunités de gisement de chiffre d’affaires de ce service. Affaire à suivre.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Hôtellerie Restauration.


Les 15 derniers articles du secteur