Dossiers de la franchise

Minceur : le marché va continuer à croître

Publié par , le | Franchise beauté

Compléments alimentaires, soins, coaching… C’est un fait, certains français dépensent (beaucoup) pour perdre quelques centimètres de tour de hanches. Estimé à 3,6 milliards d’euros par le cabinet d’études Xerfi, le marché de la minceur devrait continuer à croître dans les prochaines années boosté par la demande. La consommation des ménages devrait même progresser de manière plus soutenue à partir de 2015.

Le marché de la minceur va se structurer autour de marques et enseignes fortes

« Les segments historiques de l’alimentaire et des compléments alimentaires renoueront avec de meilleures performances en repositionnant leur offre autour de la naturalité et de la traçabilité », estime Xerfi dans son étude baptisée « Prise en charge de la minceur : des marchés à plusieurs vitesses mais de plus en plus interconnectés ». Parallèlement à l’essor du coaching en ligne, « le marché va se structurer autour de marques et enseignes fortes », prédit l’étude.

Etude Marché de la minceur Xerfi

Des enseignes de minceur reconnues et de nouveaux acteurs

Des marques solides sont déjà présentes en France et de nouveaux concepts font sans cesse leur apparition sur le marché de la minceur. Acteur historique du rééquilibrage alimentaire, Naturhouses’est ainsi taillé une belle place au sein de l’Hexagone. Le réseau regroupe plus de 420 centres et compte terminer l'année 2014 avec 475 unités en activité et un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. Pour atteindre cet objectif, le leader du rééquilibrage alimentaire a lancé un nouveau format de centre baptisé Naturhouse Village. Ce modèle économique permet d'adresser des villes de moins de 10 000 habitants avec des centres gérés par des diététiciennes nutritionnistes pouvant travailler seules. Nouveau venu sur le segment de l’amincissement, LipoPerfect a basé son concept sur l’utilisation d’un appareil de lipocavitation qui, associé à des séances de reprogrammation musculaire, permet une perte de poids localisée dès la première séance. Le réseau, qui a ouvert ses premiers centres en licence de marque dès 2013, compte déjà une quinzaine d'unités en France. L’enseigne ambitionne d’atteindre les cinquante unités à terme et mise aussi sur un développement international.

Minceur : continuer à innover pour prendre des parts de marché

Sur un marché en croissance, les acteurs doivent continuer à avancer car le maintien de leur part de marché dépendra en partie de leur capacité à innover autour « de la mise en place d’offres globales de la minceur alliant régime, exercice physique et bien-être ». Dernière piste à ne pas délaisser : la présence sur Internet et sur les réseaux sociaux, deux moyens d’améliorer son accès aux consommateurs.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.


Les 3 derniers articles du secteur