L’histoire de l’immobilier en franchise

Si le secteur immobilier français est constitué d’une multitude de marchés, la franchise a toujours eu une importance capitale sur ce segment. Actuellement, la plupart des réseaux présents sur le territoire hexagonal se développe en franchise ce qui leur permet de ne pas engager leur fonds propres pour assurer leur croissance et de s’appuyer sur des entrepreneurs motivés pour développer leur marque.

Les concepts de franchise immobilier évoluent sur un secteur dynamique mais cyclique. Aux années fastes succèdent des années plus difficiles avec des baisses d’activité parfois violentes. Appartenir à une franchise permet dans ces périodes compliquées de s’assurer de la force et du soutien d’un réseau. En utilisant des outils et des méthodes spécifiques, en misant sur une communication nationale et en mutualisant les coûts, les franchises du secteur immobilier connaissent moins de turbulences que les agences immobilières indépendantes.

L’immobilier, état des lieux du marché

En France, le marché immobilier a connu une lente progression des prix entre 1997 et 2001. Ces derniers ont en revanche fortement augmenté entre 2002 et 2007. Durant ces 10 années fastes pour le secteur, les prix ont enregistré 150 à 200% de hausse. Après avoir subi une crise profonde en 2008 marquée par une baisse vertigineuse des prix et de l’activité, le marché immobilier a su rebondir. L’état des lieux du marché immobilier en 2015 est ainsi bien meilleur. L’année passée, le volume des transactions dans l’ancien a augmenté de 7% atteignant 769 000 transactions, soit 2,7 transactions pour 100 ménages. En 2015, l’immobilier neuf a également retrouvé un peu de vigueur, notamment grâce au dispositif Pinel. Caractérisée par des taux d’intérêt toujours faibles, le marché a tout de même été marqué, en 2015, par une baisse généralisée des prix dans la plupart des grandes villes de l’Hexagone. En 2016, le marché semble bien orienté avec une croissance des volumes de transaction et une diminution de la baisse des prix. Avec des taux d’intérêt toujours très bas, les Français devraient encore gagner du pouvoir d’achat. Toutefois, tant que le chômage ne s’inversera pas à la baisse, les volumes ne connaîtront pas de reprise franche.

Franchise immobilier - Era Immobilier

Les grands réseaux immobiliers en France

Prédominantes jusque dans les années 80, les agences immobilières indépendantes ont peu à peu cédé du terrain au profit des réseaux de franchise. Et désormais, les grands réseaux immobiliers présent sur le marché français opèrent quasiment tous avec ce mode de développement. ERA Immobilier, Guy Hoquet, Century 21, Laforêt… Toutes ces enseignes misent sur leurs franchisés pour progresser sur un marché fortement concurrentiel. Développé sous forme coopérative, le réseau ORPI constitue le premier réseau français avec près de 1 200 points de vente et 6 000 collaborateurs.

Franchise immobilier - Guy Hoquet

L’immobilier : un secteur en pleine évolution

L’immobilier apparaît comme un secteur en pleine évolution. Et l’utilisation d’Internet a révolutionné ce marché où l’on exerçait auparavant derrière une vitrine physique avec des fiches de biens imprimées et son téléphone. Désormais, près de 8 Français sur 10 considèrent Internet comme absolument indispensable dès lors qu’ils ont un projet immobilier. Ils s’en servent pour choisir l’agence immobilière à laquelle ils vont faire appel ou pour mieux connaître les prix sur leur secteur mais surtout pour trouver le bien de leur rêve. Le Web a donc bouleversé les usages et les réseaux ont dû s’adapter. Tous ont désormais une vitrine web et utilisent les réseaux sociaux pour communiquer avec leur cible. Ayant bien compris le bouleversement engendré par les nouvelles technologies, ils arrivent même à déployer des innovations qui font mouche auprès des consommateurs.

franchise immobilier - Coldwell banker