Ouvrir sa franchise dans le domaine de la cuisine équipée

  • le

Sur un marché du meuble en difficulté, le secteur de la cuisine équipée tire son épingle du jeu et de grandes enseignes nationales s’y développent avec succès.

Quelques chiffres

Les spécialistes cuisine constituent un des seuls circuits du secteur de l’ameublement qui a progressé en valeur en 2014. Les acteurs ont réussi à pousser les consommateurs à renouveler leur équipement sur un marché de l’ameublement  à la baisse suite aux mauvaises performances de l’immobilier.

Les ventes de cuisine équipées en France se sont élevées à 722 000 unités en 2013. (source IPEA) soit 1.978 cuisines par jour en moyenne.

Le marché de la cuisine en France a représenté à 1,96 milliards d'euros en 2012 (-1,6%) après une croissance de + 5 % de 2005 à 2012.

Devenir cuisiniste en franchise : les avantages et inconvenients du secteur

Le marché des meubles de cuisine garde  un potentiel de croissance important, le taux d’équipement des consommateurs en cuisine équipée demeurant relativement faible au sein de l’Hexagone.

Les acteurs de la cuisine équipée évoluent dans un contexte moins porteur ces dernières années. Et le chiffre d’affaires des cuisinistes tend à baisser, tant en valeur qu’en volume. Ceci est expliqué par  la baisse des transactions immobilières et des mises en chantier dans le neuf.

De plus, faisant face à une conjoncture économique compliquée, les Français font des arbitrages dans leur budget qui ne sont pas forcément favorables à ce poste de dépense.

Enfin, les spécialistes du secteur souffrent d’une concurrence accrue et doivent conserver leurs parts de marché face à l’offre des réseaux d’ameublement généralistes (Conforama, But…), du jeune habitat (Ikea, Habitat…) et des grandes surfaces de bricolage (Leroy Merlin, Castorama…). Positionnés sur le segment d’entrée de gamme, ces concurrents se développent sur ce marché en répondant aux attentes des ménages pour qui le critère prix demeure essentiel.

Il faut noter que ce sont avant tout les artisans indépendants, déjà fragilisés par  la montée en puissance des réseaux d’enseignes, souvent développés par les fabricants de meubles de cuisine eux-mêmes, qui souffrent le plus.

Profil requis

Les grandes enseignes nationales recherchent pour se développer des entrepreneurs ayant un grand sens commercial, de la rigueur et une forte capacité de management.

Apport personnel requis

Pour ouvrir sa franchise dans le secteur de la cuisine équipée, il faut prévoir un apport personnel minimum de 60 000 euros pour un investissement global qui varie selon les réseaux de 200 à 350 000 euros.

Des franchises d’ameublement  qui fonctionnent

Les grands fabricants de cuisine développent une ou plusieurs enseignes qu’ils positionnent sur des gammes différentes pour commercialiser leurs cuisines. On trouve  le groupe Salm avec les enseignes Cuisines Schmidt et Cuisinella. le groupe Fournier avec Mobalpa, Perene, SoCoo'c et Hygena, le groupe FBD  avec Cuisines Références, Ixina et Cuisine Plus… Sur ce marché sont également positionnées les grandes surfaces de bricolage et les enseignes de la distribution d'ameublement (Ikea, But, Conforama…).