Interview franchise Citron Vert

Un entretien avec Anne Cros, franchisée Citron Vert

Anne Cros vit son métier avec passion. Après une carrière menée dans les secteurs de la grande distribution et du travail temporaire, elle réussit brillamment à la tête de quatre instituts Citron Vert. Et elle ne compte pas s’arrêter là. Pour l’Observatoire de la Franchise, elle raconte son riche parcours.

: Avant d’ouvrir vos franchises Citron Vert, vous avez fait carrière dans les ressources humaines. Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel?

Anne Cros : Après une formation de juriste en droit social complétée par un 3ème cycle en Ressources Humaines , j'ai eu l'opportunité de mettre en pratique mes connaissances dans un groupe de Grande distribution pendant un an en intervenant auprès de Responsables de magasins sur des problématiques de gestion du personnel et plus largement de RH.

Revenue fin 1986 de la Région Parisienne dans ma ville d'origine , Lyon, j'ai intégré le monde du travail Temporaire et y suis restée 18 années.

Mon expérience a été marquée par 3 étapes-clés : pendant 6 ans, en qualité de Responsable d'Agence, j’ai eu à gérer , organiser , créer des centres de profits avec des missions très opérationnelles dans le domaine du commercial , de la gestion , du recrutement et du Management. Les 5 autres années qui ont suivi , j'ai eu en qualité d'Auditeur Qualité à former et accompagner des collaborateurs sur l'appropriation de processus de recrutement de candidats et de délégation d'intérimaires dans les Entreprises utilisatrices de travail Temporaire.


Ensuite, j’ai été nommée au poste de responsable des ressources humaines et des relations sociales d'une Direction Opérationnelle , fontion que j'ai exercé pendant 7 ans.
Toutes ces expériences m’ont donné une vision très large du monde de l’entreprise, du monde du service et surtout de la notion de réseau. En 2005, j’avais maturé mon envie de passer à autre chose et surtout d’utiliser mes connaissances et mes compétences en matière de management et d’animation d’équipes pour mon propre compte.

J’ai alors préparé ma création d’entreprise en allant à la rencontre des franchiseurs et du monde de la franchise. Les choses sont allées relativement vite et le 1er mars 2006, j’intégrais la franchise Citron Vert.

Vous avez donc quitté le monde du travail temporaire pour créer votre franchise en choisissant le secteur de la beauté ? Comment avez-vous fait ce choix et comment avez-vous sélectionné votre franchiseur parmi les acteurs en présence ?

J’avais fait le tour du monde du travail temporaire et je ne connaissais que trop bien les problématiques de ce secteur. Finalement, le monde de la beauté et ses valeurs féminines m’intéressaient. Je souhaitais aussi œuvrer sur un secteur dont je pouvais être potentiellement cliente et je me suis reconnue dans la marque et le concept Citron Vert. Enfin, le franchiseur en tant que chef d’entreprise mais aussi en tant qu’homme a conforté mon choix. Ses valeurs étaient en parfaite adéquation avec les miennes et correspondaient au projet que je voulais porter.

Comment s’est déroulée votre aventure avec Citron Vert ?

Mon premier projet avec Citron Vert fut la reprise d’un centre existant et non une création pure. A Villeurbanne, j’ai donc repris l’un des plus anciens instituts du réseau. Mon deuxième institut a vu le jour dans le quartier Jean Macé de Lyon début juillet 2007. J’ai créé mon troisième institut Baraban début novembre 2008 dans le 3ème arrondissement de Lyon. Enfin, le dernier né a ouvert ses portes fin septembre 2009 dans le quartier Gratte Ciel de Villeurbanne. J’ai construit tous ces projets autour des équipes. Aujourd’hui, je manage 18 salariées. J’ai recruté une responsable qui gère à mes côtés tous les centres et qui m’accompagne dans le développement des instituts. Car la réussite ne se fait pas seule. Elle a lieu lorsque l’on sait bien s’entourer. Il faut également être dans la relation de donner pour recevoir.

Comment le franchiseur vous a-t-il accompagné ?

Le franchiseur m’aide à toutes les étapes de mes créations, notamment au niveau de la formation des équipes. Je reçois également une précieuse aide pour la communication locale que je suis amenée à faire. Sa connaissance du monde de la franchise a certainement favorisé mon rapide développement. En effet, l’expertise du franchiseur m’a permis de me recentrer sur mon cœur de métier : le management des équipes. En m’adossant à un réseau de franchise et notamment à un réseau comme Citron Vert, j’ai gagné beaucoup de temps , il est un véritable accélérateur de réussite. Mon développement n’aurait certainement pas été le même sans l'appui d'un concept innovant et qui fonctionne.

Après presque quatre ans et quatre ouvertures, quel est votre sentiment ?

Je suis toujours enthousiaste et passionnée.... Je vis une réussite et un véritable épanouissement personnel et professionnel. Ce projet s'intègre parfaitement dans le sens que je donne à ma vie.... Aujourd’hui, alors que mon quatrième institut semble bien se lancer, je projette d’ouvrir un autre Institut l’année prochaine. Et tant que je reste dans mes envies et que je peux avancer avec mes équipes, je poursuivrai mon développement... Enfin, je me sens pleinement intégrée au réseau , depuis cette année, je fais ainsi partie d’une nouvelle commission « Vie du réseau ».

Comment ouvrir une franchise Citron Vert ?
Demandez une documentation

Franchise Citron Vert
Apport
40 000 €
Ca 2ans
280 k€
Droit d'entrée
16 800 €

Epilation, soins, bronzage UVA et pose d'ongle

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour créer une franchise Citron Vert il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise esthétique et les franchises du secteur Beauté, santé, remise en forme.

Les dernières interviews Citron Vert

Les dernières actualités Citron Vert