Interview franchise Doc'Biker

Interview de Lionel Boyaval, de la franchise Doc’Biker

Spécialisé dans l’entretien et la réparation rapide sans rendez-vous des deux-roues motorisés, Doc’Biker est un concept innovant récompensé à deux reprises en 2012 puisque l’enseigne a été élue Coup de Cœur de  l’Express / Observatoire de la Franchise puis lauréat des Espoirs de la Franchise. A l’approche de la fin de l’année, nous avons voulu faire un point sur le réseau en compagnie de son dirigeant et fondateur, Lionel Boyaval

: Comment le concept de Doc’Biker a-t-il vu le jour et quelle a été son évolution jusqu’à aujourd’hui ?

Lionel BoyavalLionel Boyaval : Créé en 1997, Doc’Biker est une affaire de passionnés. Afin de répondre, à l’époque, aux lacunes du marché alors même que le deux-roues était devenu un moyen de locomotion à part entière et plus seulement l’apanage des bikers, nous avons mis en place, avec Xavier Boyaval et Raynald Duplessis, un concept structuré et marketé unique dans l’univers des motos et scooters, avec notamment toute une gamme de forfaits entretiens exclusifs.
Après l’ouverture de 7 centres en propre à Paris et en périphérie entre 1997 et 2010, nous avons décidé de nous développer à l’échelle nationale d’où le lancement en franchise. Nice, Paris et Toulouse sont les premiers à ouvrir leurs portes. Des ouvertures qui en appellent d’autres, l’objectif de l’enseigne étant d’ouvrir 3 à 5 centres par an sur des zones d’activité fortes avec du passage et un habitat dense. Le but est d’atteindre, à terme, une quarantaine d’unités.

Quels sont les profils que vous recherchez particulièrement ?

Nous n’avons pas de profil type mais un futur franchisé Doc’Biker doit évidemment avoir une sensibilité aux deux-roues et à la technique, sans être mécanicien pour autant. Le sens du commerce, de la gestion et du management sont également les bienvenus.

Pouvez-vous nous éclairer sur la formation que vous proposez ?

A la fois théorique et pratique, la formation dure au minimum 4 semaines dans l’un des centres pilotes de l’enseigne. Mais elle peut durer plus longtemps selon les besoins de chaque franchisé, notre objectif étant qu’ils se sentent parfaitement prêts et armés pour débuter leur activité.

2012 a été une année ponctuée d’événements positifs pour Doc’Biker, n’est-ce pas ?

Tout-à-fait, puisque notre premier centre en franchise a ouvert ses portes en début d’année à Nice. Ces dernières semaines, deux autres centres franchisés ont vu le jour à Paris, dans le 12ème arrondissement et à Toulouse. À tout cela s’ajoute l’ouverture d’un centre en propre dans le 19ème arrondissement de la capitale. Une belle satisfaction pour nous étant donné que notre objectif est d’ouvrir 3 à 5 centres par an et que pour cette année nous en totalisons 4.
Autres point fort de ces 9 premiers mois, la mise en place du nouveau concept avec un nouvel aménagement intérieur plus aéré et lumineux et un design unique et moderne, ainsi que le lancement de la carte Doc’Club, notre programme de fidélité particulièrement apprécié des clients.

Quels sont vos objectifs pour les prochains mois ?

Le prochain événement majeur est l’ouverture d’un 4ème centre en franchise à Montpellier fin décembre/début janvier. L’enseigne Doc’Biker comptera alors 12 centres au total dont 3 en province.

Aimeriez-vous ajouter un mot de conclusion ?

Nous sommes très satisfaits du lancement en franchise et mettons tout en œuvre pour accompagner nos partenaires, ce qui est pour nous une priorité.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Comment ouvrir une franchise Doc'Biker ?
Demandez une documentation

Franchise Doc'Biker
Apport
60 000 €
Droit d'entrée
15 000 €

Entretien et réparation rapide motos et scooters

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour créer une franchise Doc'Biker il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise moto et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Les dernières interviews Doc'Biker

Les dernières actualités Doc'Biker