Dossiers de la franchise

Business de Noël et fêtes de fin d'année : les commerces qui marchent

Publié par , le

Si le commerce se pratique tout au long de l’année sans discontinuer (et de plus en plus 7 jours sur 7), il est également vrai que certaines activités connaissent des pics d’activité en fonction des périodes. C’est le cas concernant les fêtes de fin d’année dans le domaine du chocolat, du vin, de l’épicerie select et des jouets, autant de secteurs où les franchises utilisent leur vaste présence et leur forte notoriété pour accroître leurs ventes à travers des opérations ciblées.

Noël et Pâques : deux périodes très rentables pour le commerce de chocolat

Dans le chocolat, il y a deux périodes phares au cours desquelles les commerçants réalisent près de la moitié de leur chiffre d’affaires annuel. Du mois de mars à avril, c’est tout d’abord Pâques qui lance le mouvement, puis en fin d’année vient la période de Noël. Dès la fin des vacances de la Toussaint, les opérations promotionnelles sont lancées et celles-ci se succèdent à des rythmes effrénés jusqu’au début de l’année.

franchise de neuville

Chez De Neuville, on a mis en rayon dès le début du mois de novembre les Calendriers de l’Avent, qui délivrent du 1er au 24 décembre une douceur chocolatée, afin d’aider nos petites têtes blondes à patienter jusqu’à l’arrivée du Père Noël…

On trouve aussi en rayon de multiples coffrets estampillés « Fêtes », à des prix allant de 6 à 51 €, à même de satisfaire toutes les bourses et tous les goûts. Afin de varier les plaisirs, De Neuville complète ses chocolats par des produis de saison, comme les marrons glacés ou les truffes.

Afin de s’assurer de bons chiffres de vente et un relais efficace en magasin, De Neuville forme ses franchisés aux techniques de commercialisation, avant l’ouverture du point de vente, puis à travers des points réguliers que peut également suivre le personnel si besoin. C’est le cas pour Sandrine Urzica, qui est passée de la fleur en tant qu’indépendante, au chocolat en franchise grâce à De Neuville « J’ai suivi une formation qui m’a permis de combler mes lacunes, afin de pouvoir faire face à un consommateur aujourd’hui particulièrement aguerri » nous a déclaré la franchisée, qui tient une boutique à Colombes dans les Hauts de Seine (92).

Apport Personnel : 50 000 €
Droit d’entrée : 15 000 €
Surface moyenne : 45 m²

Pour Noël 2017, Comtesse du Barry a mis les petits plats dans les grands

Comtesse du Barry a vu le jour en 1908 et s’est développée en propre pendant des décennies avant d’opter pour la franchise à partir de 1976. Après une période d’accalmie, le développement a repris de plus belle depuis 2014, avec le lancement d’un concept modernisé. Les ouvertures se succèdent à l’heure actuelle pour l’enseigne d’épicerie fine qui a totalement repensé sa décoration, sa ligne produits et son contrat de franchise, plus compétitif et bénéfique pour les franchisés.

franchise comtesse du Barry
Pour Noël 2017, la marque a mis les petits plats dans les grands en créant un espace dédié sur son site Internet, faisant la part belle aux foies gras d’exception, aux champagnes et au caviar, sans oublier les coffrets cadeaux dont les prix s’échelonnent de 34.90 à 400 € pour les plus fortunés.

On dénombre aujourd’hui une cinquantaine de points de vente Comtesse du Barry en France et « l’objectif est de passer la barre des 100 unités à terme » selon son Directeur Général Jérôme Fourest.

Apport Personnel : 50 000 €
Droit d’entrée : 14 000 €
Surface moyenne : 35 m²

220 magasins partout en France : La Grande Récré parée pour les fêtes

franchise la grande récréUne belle page d’accueil parée de rouge et de blanc, un catalogue de Noël disponible depuis octobre, des mises en avant de produits phares… chez la Grande Récré, rien n’est laissé au hasard pour la période des fêtes… Cette année, Star Wars figure en bonne place dans le dispositif de communication du réseau de magasins de jouets, puisque un grand concours lié à l’univers de la franchise cinématographique (ouvert jusqu’au 31 décembre) permet aux participants de remporter un voyage en famille à San Francisco.

En termes de développement, l’enseigne a mis en place un programme de cessions de magasins intégrés vers des franchisés et de nombreuses opportunités sont disponibles partout dans le pays pour les candidats à l’entrepreneuriat. En plus de ce quota, la marque ouvre en moyenne 5 magasins en France, à la fois en centre-ville et en périphérie.

Pour réussir chez La Grande Récré, « il faut être commerçant et avoir un profil d’acheteur, puisqu’il s’agit de négocier avec 80 fournisseurs à l’international, afin de garnir des points de vente de 600 m² de surface en moyenne », comme nous l’a indiqué le développeur de la marque, Laurent Montmasson.

Apport Personnel : 200 000 €
Droit d’entrée : 18 000 €
Surface minimum : 500 m²

De beaux coffrets de Noël signés Inter Caves

A raison d’une dizaine d’ouvertures réalisées tous les ans, Inter Caves poursuit ses implantations en périphérie de ville. Le concept repose sur une cave-entrepôt, qui permet d’aligner des milliers de références non seulement en bouteilles de vin (et leur incontournable déclinaison le Bag in Box) mais aussi en bières, spiritueux et accessoires liés à ces univers. Peu à peu, Inter Caves élargit son offre en proposant de la petite restauration et du snacking, à la demande des clients. Il s’agit d’un complément d’activité, qui ne nécessite pas d’extraction ni de licence IV. La carte comporte des tapas et le consommateur peut déguster son vin sur place, moyennant un faible droit de bouchon.

franchise intercaves

Pour étoffer ses implantations, l’enseigne recherche avant tout des épicuriens prêts à reprendre ou à ouvrir des boutiques, des personnes ayant l’âme commerçante et aimant réellement les produits en vente.

Comme chaque année pour les fêtes, Inter Caves prodigue à ses franchisés des outils de communication festifs, notamment des catalogues d’accords mets et vins ou des coffrets cadeaux permettant de répondre à tous les budgets pour offrir de bons whiskies, rhums et autres liqueurs d’exception aux êtres aimés.

Apport Personnel : 50 000 €
Droit d’entrée : 22 000 €
Surface minimum : 100 m²

Champagne chez Nicolas pour les fêtes de fin d'année !

franchise NicolasNicolas a axé sa communication de Noël 2017 sur le champagne… Que ce soit en magasin ou sur le site Internet, de nombreuses bouteilles bénéficient de remises, qui peuvent être négociées avec le détaillant en cas d’achat en nombre pour des grands repas ou des réceptions. Egalement au catalogue, des coffrets cadeaux allant de 15 € (pour un Bordeaux 2012 accompagné de son verseur aérateur souple) à 180 € (pour la cave plaisir qui contient une sélection de champagnes, de rouges et de blancs).

En début d’année 2017, Nicolas a lancé un grand plan de développement visant à ouvrir une centaine de magasins dans les cinq prochaines années. Ce sont en priorité des villes de taille moyenne à fort potentiel, entre 20 000 et 50 000 habitants qui sont visées. Selon Bruno Benoist, que nous avons interviewé il y a quelques semaines, « la formation dispensée par Nicolas permet à tous les profils d’exploiter un magasins dans les meilleures conditions ». La phase initiale de formation comprend des modules dédiés à l’œnologie, aux techniques de vente et au marketing… puis un soutien de la marque est prodigué tout au long du contrat de franchise.

Apport Personnel : 50 000 €
Droit d’entrée : 25 000 €
Surface moyenne : 50 m²


En plus de ces cinq belles marques, les personnes qui souhaitent se mettre à leur compte au sein d’un concept lié aux fêtes et aux célébrations peuvent se porter candidates auprès de dizaines d’enseignes souhaitant étendre leur maillage en France. Le choix est d'autant plus vaste que le secteur de la distribution se diversifie, notamment autour des produits en provenance directe des producteurs. C'est le cas de Label Ferme, qui exploite déjà 7 adresses à Paris. Ou encore Pourdebon, site grâce auquel vous pouvez composer et vous faire livrer votre menu de fête, en choisissant 4 000 produits chez 150 producteurs et artisans. Nicolas Machard, le dirigeant de la marque, indique sa volonté d'ouvrir des points de vente physiques d'ici quelques mois avant de franchiser le concept dans un second temps.

Vous trouverez d’innombrables exemples référencés sur l’Observatoire et accessibles en quelques clics, dans le secteur de l’alimentaire, du vin ou bien des réseaux de vente de jeux et de jouets.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 3 votants