Actualités de la franchise

Anacours soutien scolaire revient sur les résultats d’une étude Xerfi

le

Enseigne de référence dans la franchise de cours particuliers à domicile, Anacours soutien scolaire revient sur une partie de l’étude Xerfi concernant le business du soutien scolaire après le COVID-19. Anacours a été en effet créé pour accompagner les élèves via une offre complète et garantissant la réussite.

Focus sur l’étude Xerfi

Dans son étude, Xerfi a souligné qu’après le confinement les acteurs privés du soutien scolaire devraient profiter d’un effet de rattrapage, étant donné que les familles vont réserver un budget considérable pour remplir le retard de formation engendré par la période de confinement, à cause de la saturation des services en ligne de l’Éducation nationale via le Cned.

Selon l’institut d’études, la demande pour le soutien scolaire va certainement s’accélérer. Dans le même temps, les plateformes d’intermédiation professeurs/élèves peuvent être précarisées par la période de confinement et faire l’objet d’un sauvetage par les acteurs historiques du soutien scolaire.

Alors que cette crise sanitaire prévoit le changement des habitudes de consommation et l’accélération des stratégies de digitalisation des acteurs de la formation, elle ne remet pas en question les fondamentaux des marchés de l’enseignement :

  • Familles soucieuses d’assurer la réussite de leurs enfants,
  • Défiance envers l’Éducation nationale,
  • Dégradation.

Avec une trentaine d’implantations, Anacours Soutien Scolaire a développé une offre complète pour répondre aux besoins des élèves et multiplier les chances de réussite de chaque enfant.

Rappelons que pour devenir franchisé Anacours, un apport personnel de 25 000€ est demandé, pour 68 000€ d’investissement global.

Vous souhaitez devenir franchisé Anacours soutien scolaire ?

Franchise Anacours soutien scolaire
Anacours soutien scolaire

Gestion d'un centre de réussite scolaire

Apport 25 000 €

Interviews

Actualités