Interview franchise Adèle

"Adèle nous a convaincus de nous lancer en franchise"

Claire Bensimhon - le

Début avril dernier Claire Bensimhon et Sébastien Pasini sont devenus les premiers franchisés français du  réseau spécialiste du ménage d'origine canadienne Adèle. Désirant s'associer pour créer leur entreprise, la franchise ne faisait pas vraiment partie de leur projet au départ. Mais l'enseigne et son concept novateur ont su les convaincre. 

: Dans quels secteurs, vous et votre compagnon, avez-vous exercé avant de vous associer pour ouvrir la première franchise française du réseau Adèle ?

Claire Bensimhon : Mon conjoint, Sébastien Pasini, exerçait une activité de carreleur qu’il a d’ailleurs conservé en intérim en attendant que notre franchise tourne à plein régime. De mon côté, j’ai stoppé mon activité d’assistante de vie pour pouvoir me consacrer entièrement à notre entreprise.

Vous exerciez jusqu’à présent en tant qu’auto entrepreneur. Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre un réseau de franchise ?

Il est vrai que nous avions déjà acquis une certaine liberté en tant qu’auto entrepreneurs. Ceci étant, nous avions tous les deux notre activité distincte et lors des périodes chargées, nous n’arrivions pas à passer autant de temps l’un avec l’autre que ce que l’on souhaitait. Créer ensemble une entreprise nous a donc semblé cohérent. D’autant plus que Sébastien voulait s’éloigner du bâtiment pour monter une structure de services à la personne.

Forts de notre volonté de travailler ensemble dans le secteur des SAP, nous nous sommes rendus au salon dédié à ce secteur. Avec une envie : trouver une idée nouvelle qui nous permettrait de nous en sortir mieux que les autres. Nous ne souhaitions pas nous lancer en franchise, bien au contraire. Car nous désirions rester indépendants et maîtres de nos initiatives. Mais nous sommes tombés sur le réseau Adèle qui a su nous convaincre.

Comment s’est passé le premier contact avec ce réseau d’origine canadienne et encore peu connu en France ?

Sur le salon, nous avons été intrigués par ce concept novateur qui ne nécessite pas de local commercial et qui applique un savoir-faire vraiment différent des autres réseaux. Nous avons échangé avec l’enseigne sans aller plus loin dans notre démarche. Trois jours plus tard, le réseau nous a téléphoné pour nous proposer un rendez-vous à Paris avec le fondateur. Dans l’impossibilité immédiate de nous rendre à ce rendez-vous, nous avons de nouveau échangé par téléphone. Nous avons pris le temps de réfléchir et, contre toute attente, nous sommes lancés dans l’aventure après avoir étudié le Document d’Information Précontractuel.

Quels sont les arguments qui vous ont convaincu de rejoindre le réseau Adèle et d’en devenir les premiers franchisés ?

Le concept nous a paru vraiment novateur. Nous avons également apprécié le fait de ne travailler qu’un métier en appliquant un forfait et en ne travaillant pas à l’heure. C’est un mode de fonctionnement qui nous tenait à cœur puisque nous travaillions comme cela dans nos activités précédentes. Nous étions finalement sur la même longueur avec le réseau et nous nous sommes dit que nous irions certainement plus vite avec une franchise. Le fait de réaliser des prestations haut de gamme dignes des plus grands hôtels est quelque chose qui nous a poussés à travailler avec la franchise. Nous sommesen effet très soucieux du détail et cherchons des prestations qui attteignent l’excellence.

Quel investissement avez-vous consacré à ce projet ?

Nous avons emprunté 25 000 euros, mis 5 000 euros au capital de l’entreprise et prévu un auto financement à hauteur de 3 000 euros. La création de notre activité sous enseigne Adèle a donc réclamé un investissement global de 32 000 euros. Nous travaillons sans local et sommes donc la plupart du temps sur le terrain. Nos clients apprécient cette proximité.

Vous avez débuté votre activité début avril 2014. Comment se sont déroulés ces premiers mois ?

Nous avons effectivement ouvert notre agence après avoir effectué notre formation initiale qui nous a permis d’acquérir tous les fondamentaux du concept Adèle. C’est un vrai challenge de se lancer avec le réseau Adèle car il reste peu connu en France. Ceci étant, c’est une aventure motivante qui démarre bien puisque nous avons signé nos deux premiers contrats en juin.

Etre les premiers de franchisés du réseau ne vous a pas fait peur ?

Non, nous avons plutôt envisagé cela comme une opportunité pour pouvoir évoluer après. Nous avons de grandes ambitions. Ainsi, à terme, nous aimerions développer la prestation « grand ménage » si le réseau la lance et, pourquoi pas, encadrer les futurs franchisés de la région Bretagne si l’enseigne le souhaite.

Quels sont selon vous les atouts de l’enseigne Adèle sur son marché ?

Notre principale force réside avant tout dans la qualité de nos interventions. Nous arrivons chez le client avec tout notre matériel et nos produits. Ce dernier n’a donc à se soucier de rien avant notre venue. Ensuite, nous appliquons des techniques particulières et utilisons des produits qui nous permettent de nettoyer mieux. Nous réalisons un travail professionnel et nos clients le sentent dès l’estimation que nous leur faisons. Par ailleurs, contrairement à beaucoup d’acteurs qui multiplient les prestations, nous sommes spécialisés dans l’entretien ménager et nous nous appliquons à être les meilleurs dans ce domaine. Enfin, notre tarification au forfait est très rassurante pour le client. Nous leur vendons une prestation sans surprise. Nous leur faisons payer un résultat, peu importe le temps que l’on y passe. Adèle propose un concept novateur, sérieux et fiable.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Adèle ?

Franchise Adèle
Adèle

Service d'entretien ménager chez les particuliers

Apport 9 000 €

Pour ouvrir une franchise Adèle il faut un apport personnel de 9 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise service à la personne
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise service à la personne

Actualités

Interviews