Interview franchise Anacours soutien scolaire

Un entretien avec Martine Terrier, franchisée Anacours à Fréjus / Saint-Raphaël

Martine Terrier - le

Un peu moins d’un mois après l’ouverture de sa franchise à Fréjus, Martine Terrier pense déjà à ses deux futures implantations Anacours. Elle nous raconte son parcours.

: Quel a été votre parcours professionnel ?

Martine Terrier : J’ai démarré ma carrière professionnelle dans la grande distribution. En 1989, j’ai créé avec mon mari une entreprise dans le secteur des services. Nous souhaitions avoir une activité où il n’y avait pas de stock et un minimum de personnel. Pour cela, nous avons choisi le domaine de la formation professionnelle.

Cette expérience m’a permis d’approcher les ressources humaines et d’effectuer beaucoup de bilans de compétence.

Quand nous nous sommes installés dans le sud de la France, nous avons cherché une nouvelle activité, toujours dans le service.

Il y a un an, vous avez donc quitté la fraîcheur du Nord de la France pour le soleil du Sud. Et vous avez ouvert votre franchise Anacours à Fréjus, racontez-nous…

Depuis un an, je cherchais une activité qui n’était pas encore développée sur notre nouveau territoire. Nous avons opté pour la franchise afin de bénéficier d’un savoir-faire et aller plus vite dans notre création.

Le soutien scolaire nous a séduits car ce domaine se rapprochait de nos compétences et nous aimons entretenir une relation très personnalisée avec le client.
Finalement, après avoir étudié les acteurs en place sur ce marché, nous avons rencontré les dirigeants d’Anacours.

Avec le franchiseur, le contact a été très bon. Nous avons retrouvé nos valeurs, notre philosophie.
Cette enseigne nous permet d’être indépendants tout en étant aidés par une structure qui nous épaule et qui nous fournit des outils bien élaborés et performants.

Comment le franchiseur vous a-t-il accompagné ?

Ma formation s’est étalée sur les mois de décembre 2009 et janvier 2010. Elle a duré quatre semaines durant lesquelles j’ai pu apprendre les méthodes et les produits. Le franchiseur m’a accompagné pour le choix du local et l’agencement. Nous avons ouvert officiellement le 2 février dernier, pendant les vacances scolaires. Nous pensions que cela allait être plus calme. Finalement, nous avons eu énormément de demandes. Des professeurs sont venus se présenter. Cela a été une agréable surprise. Nous avons également eu un très bon accueil des commerçants et des différentes entreprises rencontrées.

Dans le Sud, vous ne perdez pas le Nord et pensez déjà à l’ouverture de deux nouvelles agences…

Installés sur le territoire du Var, nous avons effectivement mis une option sur le département des Alpes-Maritimes. Nous devrions donc ouvrir une agence à Nice en septembre prochain et une autre à Toulon dans un an.

Quels conseils pourriez-vous donner à un créateur souhaitant s’installer sur le secteur des services à la personne ?

Je lui conseillerais de bien étudier son projet, de bien travailler son business plan. Et de ne pas négliger de rencontrer différents franchiseurs, de comparer leur offre et également de contacter des franchisés en place.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Anacours soutien scolaire ?

Franchise Anacours soutien scolaire
Anacours soutien scolaire

Gestion d'un centre de réussite scolaire

Apport 25 000 €

Intéressé par le secteur franchise Soutien scolaire ?
Pour créer une franchise Anacours soutien scolaire il faut un apport personnel de 25 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise formation et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités