Interview franchise Autosmart

« Nous avons la volonté d'étoffer le réseau français »

Stéphane Crampon, Directeur Commercial France
le | Franchise Automobile

Directeur Commercial pour le territoire français d'Autosmart, Stéphane Crampon a répondu à nos questions à propos des objectifs de déploiement de la marque spécialisée dans la distribution de produits à destination des professionnels de l'automobile. Il nous parle des nouvelles ambitions d'Autosmart, des profils visés et des zones restant à pourvoir... Interview.

: Comment envisagez-vous l'année 2018 en termes de développement ?

Stéphane CramponStéphane Crampon : Nous avons la volonté d'étoffer le réseau français et cherchons pour cela à recruter entre 8 et 10 franchisés au cours des douze prochains mois. Même si originellement, Autosmart est d'origine anglaise, nous mettons actuellement en place une offre dédiée pour la France, avec une équipe chapeautée par Jean-François Bonin, un Directeur Général spécialement affecté à ce territoire. Ainsi, pour permettre notre developpement, nous sommes à la recherche d’un troisième  site de stockage, ce qui permettra de rendre nos franchisés plus réactifs.

Combien de franchisés comptez-vous en France actuellement ?

Nous sommes à la tête de 41 franchises et notre flotte s'élève à 44 camions précisément, car trois de nos franchisés ont embauché du personnel et ils exploitent donc deux camions-magasins. Parmi les denières villes que nous couvrons, nous pouvons citer Bernay, Beaune, Brignoles, Caen, Saint-Etienne, ainsi que les deux reprises réalisées à Annecy et à Bordeaux. Nous avons encore une belle marge de progression puisque en Angleterre, Autosmart dénombre 140 franchisés pour 150 camions.

Comment se comporte votre concept City Smart ?

Cette offre City Smart nous a permis d'attirer des profils plus variés, puisqu'il n'est nul besoin de permis poids lourd pour devenir franchisé sous cette bannière, qui est adaptée spécialement à de la distribution de produits intra muros. City Smart peut fonctionner soit en complément d'Autosmart classique, soit en solo, comme c'est le cas à Bernay, Fréjus et Saint-Etienne.

Les profils que vous recherchez pour Autosmart et pour City Smart sont-ils identiques ?

Mis à la part le fait que l'investissement est moindre pour City Smart, les profils que nous recrutons ont de nombreux points communs : nous sélectionnons des personnes cherchant à s'épanouir seules et qui sont attirées par le monde du transport et de l'automobile. Nos franchisés viennent d'horizons parfois très éloignés de notre activité : nous venons d'accueillir un comptable et un cadre supérieur pour vous donner des exemples récents.

Comment accompagnez-vous vos nouveaux franchisés ?

Nous leur fournissons une formation initiale, comprenant une semaine de stage en Angleterre, où tout les aspects liés au métier et aux produits sont passés en revue. Par la suite, la tête de réseau assiste les franchisés tout au long du contrat. Nous sommes d'ailleurs passés de 5 à 8 personnes au siège français en l'espace d'un an afin d'être plus efficaces. A long terme, nous souhaitons dépasser la barre des 100 franchisés en France, afin de couvrir convenablement le territoire, y compris dans le Sud-Ouest et le Centre du pays où de nombreuses opportunités restent à pourvoir.

                                                Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4/5 basée sur 3 votants

Vous souhaitez devenir franchisé Autosmart ?

Franchise Autosmart
Autosmart

Fournisseur de produits d'entretien automobile

Apport 15 000 €

Pour devenir franchisé Autosmart il faut un apport personnel de 15 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise centre auto et entretien et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Interviews

Actualités