Interview franchise Bouquet Nantais

Interview d’Eric Mousset, directeur général du réseau Bouquet Nantais

Eric Mousset - le

: Comment se positionne votre enseigne par rapport à la concurrence ?

Eric Mousset : Nos magasins se présentent comme des « libres-services » de fleurs dans des magasins faciles d’accès, près desquelles il est simple de se garer, et avec une offre large et clairement identifiée à très bon rapport qualité-prix. Notre particularité est de proposer une gamme de bouquets à prix fixe durant toute l’année, entre 2,90 € et 35 €. Un de nos atouts réside dans une plate-forme d’achat exclusive, située en Hollande. Nous livrons nos magasins avec des produits « prêts-à-vendre », ce qui nécessite moins de masse salariale que dans la profession de fleuriste en général. Et ce sont donc des magasins plus faciles à exploiter.

Quel est le profil du candidat franchisé ?

Le candidat ne doit pas nécessairement posséder une expérience dans le domaine des fleurs. Il a un profil commerçant ayant un sens de la gestion, et un contact avec la clientèle.

Quels sont les points forts de votre réseau ?

Nous désirons être très proches de nos partenaires dans le réseau, dès le montage du projet et à travers la formation et le suivi. Nos franchisés bénéficient d’une assistance initiale d’une semaine avec un animateur présent dans le magasin, puis une visite hebdomadaire durant le premier mois. Nous conservons ensuite le rythme d’une visite mensuelle, tout en échangeant très régulièrement par emails avec nos franchisés. Nous leur envoyons, par ce moyen, des préconisations d’achats (mise en avant, opérations spéciales), appuyées par des analyses marketing réalisées dans nos 8 magasins détenus en propre. Des commissions « produits » et « publicité » sont organisées toutes les six semaines avec les franchisés.

Où en êtes-vous du développement de votre enseigne ?

En 2007, nous avons ouverts quatre magasins, trois dans l’agglomération toulousaine (Cugnaux, Balma, et avenue des Etats-Unis à Toulouse) et une en région parisienne, à Morsang-sur-Orge. Nous avons également mis en place une stratégie de communication avec une agence reconnue par les grandes enseignes de la distribution, BBDO Proximity. Ces campagnes d’affichage étaient relayées dans les magasins grâce à un kit complet fourni dans chaque point de vente.
Cette année, nous visons 6 à 10 ouvertures, aussi bien en région parisienne que dans toutes les grandes agglomérations de France.
D’ici fin mars, nous allons développer la formation continue avec un organisme de formation professionnelle. Au programme : techniques de vente, techniques florales pour le mariage et comment générer du trafic sur un point de vente.
En 2008, nous allons également développer nos gammes, à travers notamment des références annexes au domaine des fleurs, tout en renforçant notre analyse « produits ».

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 50 000 €

Pour devenir franchisé Bouquet Nantais il faut un apport personnel de 50 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise fleuriste
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise fleuriste

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Apport 60 000 €

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Apport 50 000 €