Interview franchise Centre Services Classique

« Centre Services connaît un développement très fort »

Grâce à une communication accrue, un produit abouti, un maillage plus important du territoire, une notoriété grandissante et de bons profils de franchisés, l’enseigne de services à la personne Centre Services connaît une croissance exponentielle. L’objectif de compter 80 agences en France devrait ainsi être atteint plus rapidement que prévu. Le point avec Benjamin Assous, gérant de Centre Services.

: Où en est le développement du réseau Centre Services ?

Benjamin Assous : L’année passée, notre croissance a été très importante. En une année, nous avons en effet réalisé 70% de notre développement actuel. Aujourd’hui, notre réseau compte 35 agences. Par ailleurs, une quinzaine d’unités sont actuellement en cours d’ouverture et nous réalisons en moyenne une à trois ouvertures par mois. A ce rythme-là, nous devrions atteindre sans mal les 70/80 agences à fin 2016.

Comment expliquez-vous cette accélération dans votre développement ?

Cette croisssance est favorisée par notre notoriété grandissante due à la communication que nous avons mise en place mais aussi à notre présence parisienne qui nous apporte une belle visibilité. Nous avons également créé une offre de micro franchise, une formule qui remporte un grand succès auprès d’entrepreneurs n’ayant pas forcément les fonds nécessaires à la création d’une franchise « classique ». Aujourd’hui, la micro franchise concerne 70% de nos ouvertures. Pour autant, nous continuons de développer la franchise classique. Des ouvertures sont ainsi prévues à Nice, Marseille, Nantes…

Quelles sont les différences entre ces deux formules de franchise ?

Tout d’abord les fonds nécessaires à l’ouverture d’une agence ne sont pas les mêmes. Ainsi, pour ouvrir une franchise classique, l’apport personnel s’élève à 20 000 euros pour un investissement global de 60 000 euros. Dans le cadre de la micro franchise, le budget global de création s’élève à 28 000 euros, avec 10 000 euros d’apport personnel. Les droits d’entrée sont en outre bien plus faibles puisqu’ils sont de 2 000 euros, contre 18 000 euros dans un contrat traditionnel de franchise.

En termes financier, le seul élément qui ne diffère pas, c’est le montant de la formation (3 000 euros) puisqu’il s’agit de la transmission du même savoir-faire.

Je tiens à préciser que notre formule de micro franchise n’est en rien une formule de franchise low cost. La différence essentielle entre les deux contrats concerne l’implantation de la franchise. En effet, dans le cas de la franchise classique, les agences sont installées en zone urbaine regroupant au minimum 120 000 habitants. Le potentiel de développement est bien entendu plus fort sur ces zones. La micro franchise est plus accessible mais moins porteuse en termes de développement puisque les agences sont implantées sur des zones de chalandise de 30 000 habitants.

Ces deux formules de franchise s’adressent-elles au même profil de partenaires ?

Oui, il s’agit de chefs d’entreprise ayant une très forte appétence pour le commercial. Mais en période de crise, les emprunts bancaires sont plus difficiles à obtenir et notre formule de micro franchise permet à des porteurs de projet ayant une capacité financière limitée de se lancer.

Ces porteurs de projet peuvent par la suite gagner en envergure en ouvrant des micro franchises sur d’autres zones voire une franchise classique.

Pour parler plus spécifiquement du profil de nos franchisés, il s’agit essentiellement de commerciaux qui ont compris que la réussite d’une entreprise ne repose pas uniquement sur son implantation mais sur la capacité à aller trouver leurs clients sur le terrain. Avec notre expertise sur la partie RH, organisation et développement, et en s’appuyant sur notre package marketing, les agences fonctionnent très bien.

Justement, quel est le chiffre d’affaires moyen de vos agences ?

Les dernières franchises ouvertes enregistrent de très belles performances. Le chiffre d’affaires de leurs six premiers mois est doublé par rapport à celui que pouvaient faire les premières agences du réseau. Depuis sa création, Centre Services a beaucoup évolué et nous avons énormément travaillé la formation et l’assistance. Ainsi, la formation, qui était essentiellement théorique à la création du réseau, comprend désormais une partie pratique. Les franchisés passent désormais une semaine sur le terrain aux côtés d’un franchisé déjà installé. Nous avons également recruté une animatrice terrain extrêmement expérimentée dans l’univers des services à la personne.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Comment ouvrir une franchise Centre Services Classique ?
Demandez une documentation

Franchise Centre Services Classique
Apport
25 000 €
Ca 2ans
300 000€
Droit d'entrée
18 500€

Centre Services Classique : la franchise Centre Services pour les secteurs de + 70 000 habitants

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour ouvrir une franchise Centre Services Classique il faut un apport personnel de 25 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise services à la personne et les franchises du secteur Services particuliers et entreprises.

Les dernières interviews Centre Services Classique

Les dernières actualités Centre Services Classique