Interview franchise MERCI+

4 questions à Virginie Chantin, franchisée MERCI+ à Aix en Provence

Virginie Chantin - le

A 40 ans, Virginie Chantin a décidé de donner un coup d'accélérateur à sa carrière. Début octobre, cette ex-parisienne dynamique s'est lancée en franchise sur le secteur des services à la personne. Deux semaines après avoir ouvert son agence sous enseigne MERCI+, elle nous livre ses premiers sentiments.

: Virginie, dans quel domaine avez-vous exercé avant de vous lancer en franchise?

Virginie Chantin : Après des études commerciales et en langues étrangères, j'ai exercé dans l'industrie pharmaceutique près de 16 ans. D'abord en tant que déléguée médicale puis en tant que manager d'équipes commerciales.

Quelles ont été vos motivations pour quitter ce secteur et intégrer celui des services à la personne?

Après 16 ans dans le secteur pharmaceutique, j'ai senti que les possibilités d'évolution étaient limitées. J'ai fait ma crise de la quarantaine! Et choisi la seule option pour me réaliser pleinement: me lancer dans la création d'entreprise. Je souhaitais me sentir utile et faire quelque chose d'intelligent. Les services à la personne se sont imposés comme une évidence car ils correspondent à un réel besoin. N'ayant pas de savoir faire particulier et rien à vendre, j'ai choisi la franchise. Cela me permet aussi de ne pas partir complètement seule dans cette grande aventure. J'en connaissais un peu le principe puisque ma mère a tenu une boutique en franchise il y a quelques années.

Après avoir fait un tour de marché des enseignes en présence sur ce secteur, j'ai rencontré Emilie Letartre, la responsable du développement de MERCI+. Ensuite, tout s'est enchaîné. Comme j'avais peu de contraintes, les choses sont allées vite. J'ai rencontré Emilie en avril et j'ai ouvert mon agence à Aix en Provence début octobre.


Pourquoi avoir choisi MERCI+? Le franchiseur vous apporte-t-il son soutien au quotidien?

J'ai choisi cette enseigne tout d'abord par feeling. Emilie Letartre et Gabriel Pacheco, le fondateur du réseau, ont été présents, disponibles et compétents. Ils connaissent très bien leur métier. J'ai également sélectionné cette enseigne pour son ancienneté, sa notoriété et son savoir faire. Je profite par exemple aujourd'hui de la fréquentation de leur site Internet qui est particulièrement bien référencé. Au niveau de l'accompagnement, je peux dire qu'il est constant que ce soit de la part de la tête de réseau ou des franchisés. Emilie Letartre répond à la moindre de mes interrogations. Après une formation de 4 jours à Paris où j'ai pu à la fois vivre des expériences "terrain" et aborder la partie théorique du métier, un book reprenant tout le fonctionnement d'une agence de SAP m'a été remis. Cet outil de travail, associé à la présence et au soutien quotidien de la direction et des autres franchisés, constitue une béquille rassurante.

Après 15 jours d'activité, quel est votre premier bilan?

Je suis contente et confiante. Il faut que je trouve mon rythme mais je sais que ma petite entreprise ne connaîtra pas la crise! Quatre contrats clients sont d'ores et déjà signés et trois contrats d'embauche sont sur le point de l'être.



Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

38 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 4/5)

Vous souhaitez devenir franchisé MERCI+ ?

Franchise MERCI+
MERCI+

Acteur majeur des services à la personne : ménage et repassage, bricolage, jardinage

Apport 25 000 €

Pour ouvrir une franchise MERCI+ il faut un apport personnel de 25 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise service à la personne
Votre projet de création s'oriente vers le secteur senior ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise senior, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise service à la personne

Actualités

Interviews