Dossiers de la franchise

2015 : une année charnière pour l’immobilier de prestige

Publié par , le | Franchise immobilier

« Nous sommes enfin revenus dans l’optimisme .» Voilà la principale déclaration de Laurent Demeure, Pdg de la franchise Coldwell Banker France et Monaco lors de la présentation de l’étude réalisée par le portail d’annonces immobilières haut de gamme Lux-Residence.com. Le sujet de cette enquête : l’immobilier de prestige et la perception des futurs acquéreurs sur ce marché.

Dans le secteur de l’immobilier de prestige, l’année 2015 marque le retour de la confiance de la part des acquéreurs. Cette reprise du marché de l’immobilier haut de gamme français est portée, selon Laurent Demeure, « par le retour d’acheteurs opportunistes résidant sur le territoire national et par la remise en route de l’investissement locatif. » Au sein du réseau, on constate ainsi que les expatriés reviennent volontiers acheter en France et les résidents français sont eux aussi de nouveau actifs sur le marché de l’immobilier de luxe (qui concerne quelque 300 000 ménages en France).

Immobilier de luxe : qui sont les acheteurs de biens immobiliers de prestige ?

Comme le montre l’enquête de Lux-Residence.com, le marché français de l’immobilier haut de gamme se concentre autour d’une population aisée dont les revenus annuels dépassent les 200 000 euros (43%). C’est également une population active (66%) et mature : 78% des acheteurs ont plus plus de 50 ans). Il s’agit là d’une vraie différence avec l’immobilier traditionnel qui assiste quant à lui au retour des jeunes acquéreurs. Autres points de différenciation : le nombre élevé de secundo accédants pour le marché du haut de gamme. Si 9 futurs acquéreurs d’un bien immobilier de prestige sur 10 ont déjà acheté un bien immobilier auparavant, ils ne sont qu’un sur deux sur le secteur de l’immobilier classique à être déjà propriétaires.

Mieux, les acheteurs d’immobilier de prestige cumulent les achats. Ainsi, 77% des futurs acquéreurs interrogés possèdent déjà plus de deux biens. Ceux qui en possèdent de 6 à 10 ont même progressé par rapport à l’année passée.

Ouvrir sa franchise dans le secteur de l’immobilier de prestige

Présent en France depuis 2011, le réseau Coldwell Banker constitue l’un des cinq premiers acteurs nationaux. Et son objectif est conséquent : l’enseigne souhaite devenir leader de son marché d’ici 2017 . Déjà à la tête de 20 bureaux en France et à Monaco, le réseau entend rapidement ouvrir au moins sept implantations supplémentaires à Deauville, La Baule, en Provence, à Cannes, Chamonix, à Paris Rive Gauche et Paris Centre.

Quel profil de franchisés pour le réseau Coldwell Banker France & Monaco?

Les agences du réseau Coldwell Banker constituent de véritables centres de profit avec, à leur tête, un dirigeant-manager, qui possède idéalement une expérience de chef d’entreprise et dont les qualités managériales sont reconnues. Pour continuer sa croissance au sein de l’Hexagone, l’enseigne recherche essentiellement des personnalités de haut niveau habituées à gérer une relation de confiance avec une clientèle exigeante. Les partenaires du réseau doivent être charismatiques, avoir une forte sensibilité au domaine du luxe et, bien entendu, être polyglottes.

Pour se lancer aux côtés du réseau Coldwell Banker, ces derniers doivent prévoir un investissement global compris entre 300 000 euros et 500 000 euros en fonction du projet. L’apport personnel doit quant à lui être compris entre 150 et 250 000 euros. Le chiffre d’affaires HT moyen d'une implantation après deux ans d'activité s’élève à 700 000 € minium et peut atteindre 1 000 000 €.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Immobilier.


Les 15 derniers articles du secteur