Etape 3 : l'élaboration du business plan en franchise

Vous rêviez de vous lancer dans l’entreprenariat ?
Vous vous êtes orientés vers la franchise ?
Vous avez été séduits par une enseigne ?
Vous commencez à bien la comprendre et votre projet se précise !

La prochaine étape est de savoir si votre projet est rentable et viable. Ce qui conditionnera l’obtention d’un prêt auprès d’une banque.

L'élaboration du business plan va vous amener à réfléchir aux points suivants :

  • L’opportunité réelle que représente l’enseigne que vous avez choisie
  • La réalité et la cohérence de votre projet
  • L’évaluation de vos compétences managériales, de gestionnaire, de vendeur…
  • La qualification du marché
  • Les risques et atouts de l’activité
  • Les chances de succès
  • La dimension financière du projet et sa faisabilité
  • La projection dans l’avenir de votre entreprise…

Le business plan sera un outil nécessaire à votre banquier et à vos futurs partenaires qui s’articulera autour de :

  • 1. La description du projet
  • 2. Son étude de marché

La phase préalable qui consiste à valider le modèle économique et l'idée est restreinte car vous avez choisi une enseigne qui a fait ses preuves, vous devez toutefois vous assurer que vous êtes bien en phase avec les normes de l’enseigne.

 Les investissements à financer

Le franchiseur a déjà testé au minimum une unité pilote. Il dispose d’informations propres au chiffrage des investissements nécessaires à la création d’un point de vente.
Ces investissements sont constitués des éléments suivants :

  • Le local : implique le versement d’un droit au bail, d’un dépôt de garantie et des honoraires d’intermédiaire immobilier.
  • L’agencement du local et le matériel mobilier, informatique, véhicule…
  • Le stock est un élément incontournable et significatif à financer : Vous devez apprécier son montant avec précision ainsi que son éventuelle saisonnalité.
  • Le droit d’entrée à verser au franchiseur (en moyenne 13 K€).

Ces investissements vont être financés de 2 façons :

  • Par votre apport personnel qui représentera en général 30% du montant global de l’investissement
  • Par un emprunt souscrit auprès de votre banque pour le solde

 Le compte de résultat prévisionnel

Vous allez devoir estimer vos recettes, vos dépenses et votre bénéfice sur 3 ans

Cet exercice va vous permettre de détailler votre vision de l’évolution de votre activité.

Le point clef sera la détermination du chiffre d’affaires. Vous devrez vous faire une idée la plus précise possible des volumes vendables ou prestations de service facturables en fonction de votre zone de chalandise et de l’expérience des franchisés installés.

Il est particulièrement crucial d’identifier le niveau de chiffre d’affaires qui vous permettra de commencer à gagner de l’argent.

Pour être efficace et fiable, vous pouvez vous fier aux résultats des autres franchisés de l’enseigne et vous faire assister d’un expert comptable. Vous pourrez ensuite comparer vos réalisations avec les éléments prévisionnels et comprendre les divergences.

 La trésorerie

Vous allez pouvoir apprécier vos encaissements et décaissements mensuels prévisionnels au cours de la 1ère année d’activité et voir l’argent qui devrait rester en caisse à la fin de chaque mois.

La trésorerie est constituée par l'argent disponible en caisse ou en banque

Le business plan vous permettra d’évaluer le montant de votre trésorerie pour valider qu’elle soit bien positive tous les mois. Dans le cas contraire il convient d’avoir recours à un emprunt complémentaire auprès de votre banque.

 Le plan de financement à 3 ans

Après avoir apprécié le besoin de financement pour démarrer votre activité, sa rentabilité prévisionnelle et le solde de trésorerie mensuelle, vous devrez vous assurer qu’au bout de 3 ans les ressources disponibles permettront de faire face à vos besoins : stocks, nouveaux investissements…

Si tel n’était pas le cas, vous devriez envisager le recours à un nouveau crédit.

 Les pièges à éviter

  • Ne pas poser vos réflexions par écrit
  • Ne pas avoir contacté des franchisés du réseau au préalable
  • Ne pas faire de Business Plan
  • Ne pas apprécier votre zone de chalandise de façon suffisamment précise
  • Ne pas identifier vos forces et vos faiblesses
  • Ne pas identifier les risques de l’activité
  • Ne pas connaître la concurrence
  • Ne pas se faire assister par un expert

 

En savoir plus sur le Business Plan :
Business Plan : Etape 1
Business Plan : Etape 2
Business Plan : Etape 3
Business Plan : Etape 4