Annuaire

franchise services funéraires

C’est un secteur où 1 créateur d'entreprise sur 2 échoue et 9 franchisés sur 10 réussissent. De quoi rassurer donc tout entrepreneur désirant devenir franchisé d’une enseigne de pompes funèbres. Et pour cause ! De toutes les formes d’entreprenariat testées dans ce secteur (coopérative, partenariat, licence de marque, concession…), la plus organisée –et donc plus réussie- est celle de la franchise qui assure le grand atout du « commerce de proximité » et de la fiabilité. En France, trois réseaux se partagent un marché assez prospère ; POMPES FUNEBRES DE FRANCE, ROC-ECLERC, ainsi que France Obsèques.

Obsèque : Ouvrir un magasin de pompes funebres

Les sociétés de pompes funèbres forment un secteur économique qui se porte bien et qui, selon les déclarations d'octobre 2012 au magazine Challenges de Michel Kawnick, Président de l'Association Française de l'Information Funéraire, ne se sont jamais aussi bien portées. Les prévisions à long terme font état d'un développement important du marché. Si vous avez un projet de création d'entreprise ou de reconversion professionnelle, pensez à ce secteur d'activité qui peut se révéler un choix judicieux.

L'image vieillissante des pompes funèbres est désormais dépassée. Depuis vingt ans, une mutation profonde s'est opérée. L'écoute de la clientèle est prioritaire et la concurrence rude qui règne dans le secteur impose un esprit d'innovation continu. Avant de vous lancer dans cette activité, vous devez prendre connaissance de toutes les conditions exigées pour son exercice et des contraintes de cette profession.

Diplome et qualification professionnelle pour ouvrir un magasin de pompes funèbres

Un diplôme spécifique est exigé depuis 2013 pour pouvoir exercer une profession dans le secteur des pompes funèbres. Une formation théorique comprenant 140 heures d'enseignements est requise pour les métiers de maître de cérémonie et de conseiller funéraire. Pour diriger ou gérer une entreprise habilitée de pompes funèbres, une formation complémentaire de 42 heures sur la gestion des entreprises est obligatoire . A ces enseignements, s'ajoute une formation pratique de 70 heures au sein d'une entreprise ou d'une association. Elle permet d'appréhender concrètement les différents aspects des pratiques professionnelles. Le métier de thanatopracteur, qui consiste à prodiguer des soins de conservation aux défunts, s'exerce en étant titulaire du diplôme national spécifique à la profession.

Les formations aux métiers du funéraire sont dispensées notamment par les organismes suivants :

  • Le Centre National de la Fonction Publique Territoriale, CNFPT,
  • L'Institut Français de Formation des Professions du Funéraire, IFFPF,
  • L'Ecole de Formation Funéraire, EFFA,
  • Le Centre national d'Etudes et de Formation des Industries de Carrière et Matériaux CEFICEM.

Les grandes entreprises funéraires ont leurs propres écoles et ne recrutent que des diplômés issus de celles-ci.

Une bonne connaissance du marché funéraire

Le secteur économique des pompes funèbres est en pleine mutation. Les maisons funéraires se sont multipliées, 300 dans les années 1990, 2 800 aujourd'hui (source Les Echos). Les entreprises de services sont très nombreuses, 3500 en 2015 avec moins de dix salariés pour 90 % d'entre elles.

Si vous faites le choix de vous lancer dans une entreprise de ce type, vous devez mobiliser toutes vos ressources de chef d'entreprise pour vous faire connaître et mettre en oeuvre vos aptitudes commerciales. Vos compétences ne sont pas suffisantes, il vous faut tenir compte des spécificités de la profession. L'importance de la qualité de l'emplacement et l'intensité de la concurrence sont deux facteurs essentiels. Certaines régions, telles la Région Parisienne ou la Côte d'Azur, sont considérées comme saturées. La création d'une entreprise de pompes funèbres y donc très risqué! Consultez l'annuaire des pompes funèbres de France pour avoir un aperçu de la concurrence sur le territoire où vous souhaitez vous installer.

Le marché du funéraire dispose de nombreux atouts. Il est peu sensible à la conjoncture économique et de nouvelles opportunités, liées à l'évolution des pratiques, s'offrent aux entreprises. Les mentalités évoluent, le service funéraire est désormais considéré comme un service "ordinaire". Les clients sont en attente de prestations diversifiées et de savoir-faire techniques de qualité dans un rapport qualité/prix acceptable. Les entreprises de pompes funèbres se doivent donc d'être innovantes et flexibles.

Rentabilité de la franchise en pompes funèbres

L'activité a connu d'importantes mutations en lien avec l'évolution de la société et la crise économique permanente. De la prise en charge classique de la cérémonie des obsèques aux services actuels proposés aux familles, le cœur même du métier a considérablement évolué. Les gammes de produits proposés sont très variées en fonction des budgets. L'accompagnement des familles et la personnalisation des services font partie intégrante des prestations. Le sens du contact et de l'écoute sont donc indispensables pour exercer ce métier dans un contexte de diversité culturelle accrue.

Divers facteurs impactent directement l'activité. Le développement d'Internet change la relation client/entreprise et les pratiques du secteur avec par exemple un service de registre de condoléances virtuel. L'augmentation progressive de la crémation modifie substantiellement l'activité des entreprises de pompes funèbres qui, pour garantir leur rentabilité à long terme, sont obligées de s'adapter.

Un projet d'ouverture bien défini et bien préparé

Si vous souhaitez développer votre activité dans ce secteur, définissez votre projet très précisément et faites une étude de marché. Les métiers du funéraires sont variés et requièrent des compétences et des formations diverses. Renseignez-vous aussi sur les diverses franchises et les conditions imposées : apport personnel, droits d'entrée, royalties. Estimez votre investissement global de départ en évaluant objectivement les charges comme le personnel, le matériel, les locaux.

Les pompes funèbres sont un secteur dynamique dont le chiffre d'affaires est en progression. La tendance à la personnalisation des obsèques, aux contrats de prévoyance qui permettent de les payer à l'avance et à la crémation marquent l'activité mais bien d'autres services sont encore à inventer, en lien avec l'évolution rapide de la société.

Pourquoi devenir franchisé dans les pompes funèbres ?

Il faut tout d’abord savoir que devenir franchisé revient à bénéficier d’un concept déjà éprouvé. Le franchiseur possède une très bonne maîtrise de son métier : on peut donc se fier à lui pour guider infailliblement son franchisé vers le succès de son entreprise de pompes fun&e

Les 2 derniers articles du secteur