Annuaire

franchise aménagement extérieur : piscine, terrasse, véranda, paysagisme

Que vous souhaitiez enteprendre dans le paysagisme, l’aménagement d’allées et de terrasses, ou la pose de véranda, de nombreuses marques cherchent à recruter leurs partenaires franchisés.

Les listes thématiques

Vous souhaitez travailler dans l’univers du bâtiment et vous mettre à votre compte en limitant les risques d’échec ? Optez pour l’une des franchises spécialisées. Si vous avez la fibre du bâtiment de nombreuses franchises sont à la recherche de partenaires pour parfaire leur maillage. Certaines se déploient même au-delà des frontières pour qui souhaite s’installer à l’étranger… Qu’il s’agisse d’aménagement d’allées ou de toute autre activité liée à ce domaine, vous trouverez sur l’Observatoire des dizaines de concepts disponibles et rentables.

Franchise paysagiste : l’architecte-décorateur des espaces verts et des jardins

Le métier de paysagiste consiste à aménager et mettre en valeur les espaces verts, les jardins privés et publics. Contrairement aux idées reçues, le paysagiste n’est pas un jardinier même s’il connait parfaitement les fleurs et les plantes, leurs conditions de développement et leur mise en culture.

Devenir paysagiste : un métier qui exige sens de l’esthétique et connaissances techniques

Le rôle du paysagiste consiste à imaginer des ensembles paysagers en fonction de cahiers des charges. Il travaille en étroite collaboration de nombreux corps de métiers Il imagine les aménagements extérieurs en sélectionnant les plantes et les espèces.

Créatif, minutieux et doté d’un sens esthétique, il est capable de se projeter dans le temps pour imaginer l’évolution des aménagements au fur et à mesure des saisons et de la maturité des plantes et arbres sélectionnés. Il réfléchit aux différentes solutions possibles en tenant compte du site qu’il doit transformer : la nature du sol, le climat et la finalité de cet aménagement. Il possède également d’excellentes connaissances du monde végétal, et sait négocier en tenant compte des obligations juridiques et administratives indispensables pour le montage des projets.

Paysagiste : un chef d’orchestre très organisé

Pour réaliser un projet d’aménagement, le paysagiste s’appuie sur des visuels et des des dessins. Il emploie des logiciels de DAO et et remplit tous les documents techniques et administratifs nécessaires à la réalisation de son projet.

Véritable chef d’orchestre, il travaille en étroite collaboration avec les urbanistes pour les espaces publics et les architectes pour les espaces privés. Il s’entoure de spécialistes des plantes (horticulteurs et pépiniéristes) et de jardiniers pour sélectionner et coordonner les travaux. Selon l’étendue du projet, il peut assurer le suivi des projets pour garantir leur pérennité.

La clientèle d’un paysagiste est très variée. Cela peut aller du particulier aux collectivités en passant par des projets immobiliers d’envergure ou des travaux commandés par des sociétés d’autoroutes.

Comment devenir paysagiste en franchise? Quel diplôme faut-il ?

Pour devenir paysagiste, un niveau bac + 2 minimum est requis. La formation pour l’obtention du diplôme d’état de paysagiste est dispensée dans 5 écoles :

  • l’école nationale supérieure du paysage à Marseille ou Versailles ;
  • l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage à Bordeaux ou Lille ;
  • l’école nationale supérieure de la nature et du paysage et du bois à Blois qui octroie le diplôme de l’école supérieure d’architecture des jardins,
  • l’institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage de Rennes et les instituts supérieurs d’agriculture de Lille ou Antibes complètent cette formation et permettent d’accéder au titre d’ingénieur spécialisé en paysage.


Pour l’instant, la profession ne bénéficie d’aucune protection et n’importe qui peut s’intituler « jardinier-paysagiste » ou « entrepreneur de jardin » sans même être titulaire d’un diplôme de formation professionnelle qui requiert des connaissances scientifiques solides. Les revenus et salaires varient selon que le paysagiste est salarié ou dirige sa propre société. Un artisan qui débute à son compte gagne en moyenne 1900 euros en fonction du volume de son carnet de commandes