Interview franchise Mobalpa

« Mobalpa propose des produits qui collent parfaitement aux attentes du marché »

Après un parcours en tant que salariée au sein du réseau Mobalpa, Nathalie Boutonnet a ouvert son point de vente sous enseigne à Cahors, en avril 2015. Un choix qu’elle ne regrette pas. Satisfaite de sa liberté d’action, elle est ravie de pouvoir accompagner les produits qu’elle a aidé à développer pendant des années jusqu’aux consommateurs.

: Quel a été votre parcours professionnel avant que vous deveniez concessionnaire du réseau Mobalpa ?

Nathalie Boutonnet : Nathalie Boutonnet - MobalpaJ’ai travaillé durant deux ans au service commercial export d’une  entreprise spécialisée dans l’éclairage public en Auvergne. Ensuite, avec mon époux, nous avons changé de région et j’ai intégré le groupe Fournier à Annecy au poste d’assistante du chef de produit cuisines. J’ai évolué à la fonction de chargée de projet dans le développement de gammes, un emploi que j’ai occupé jusqu’en 2007. A ce moment-là, j’ai décidé d’accompagner le produit jusqu’aux consommateurs en devenant vendeuse au sein du magasin Mobalpa d’Avignon Nord. En 2011, j’ai été sollicitée pour un emploi de chef des ventes, toujours au sein du réseau, à Porto-Vecchio. Enfin, en 2014, je suis revenue sur le continent en décidant d’ouvrir ma propre structure.

Et vous avez naturellement choisi d’ouvrir un magasin Mobalpa…

Oui ! Il n’y a pas eu l’ombre d’une hésitation. Avec mon conjoint, nous avons cherché une région qui nous permettrait d’avoir une belle qualité de vie et qui nous plaisent à tous les deux, tout en étant proche de nos familles. Nous avons sélectionné le Sud-Ouest et Mobalpa nous a proposé plusieurs opportunités d’implantation. Nous avons étudié le potentiel des différentes zones et notre choix s’est arrêté sur Cahors.Nathalie Boutonnet - Mobalpa - Cahors

Quels sont selon vous les atouts de l’enseigne Mobalpa ?

Possédant une grande ancienneté sur son marché,  Mobalpa est une marque connue et reconnue aussi bien des professionnels que des particuliers pour son sérieux, pour la qualité de ses produits et pour son respect des consommateurs.

Toute votre expérience au sein du réseau vous a-t-elle aidé quand vous avez décidé de vous lancer à votre compte ?

Oui, bien entendu. J’ai tout de même intégré un cursus de formation proposé par Mobalpa aux nouveaux dirigeants. Je connaissais parfaitement le produit et la manière de le vendre. J’avais besoin d’être accompagnée sur la partie création d’entreprise. 

Vous avez ouvert votre point de vente en avril 2015. L’ouverture s’est-elle bien déroulée et comment vous a accompagné le franchiseur durant cette période?

En amont de l’ouverture, les travaux se sont bien passés et nous avons pu ouvrir en temps et en heure grâce à l’assistance et aux outils fournis par Mobalpa. Durant toute la création du magasin, nous avons pu bénéficier de l’aide d’un maître d’œuvre et des services du bureau d’étude qui a travaillé sur la conception du magasin. Tout cet accompagnement nous a permis d’arriver sereinement à l’ouverture en étant encadrés par des professionnels à toutes les étapes. Et le jour J, tout s’est très bien passé. 

Vous avez ouvert votre point de vente il y a plus d’un an, comment fonctionne-t-il désormais ?

Notre première année s’est extrêmement bien déroulée  puisque nous sommes au-dessus de nos objectifs de plus de 15%. C’est très positif ! Nous venons de recruter une deuxième vendeuse et nous sommes désormais quatre à travailler dans la structure.

 

Quelles sont vos missions en tant que concessionnaire ?

Je suis un peu le couteau suisse de mon magasin et mes missions vont du recrutement au management commercial, à assistante commerciale en passant par comptable et accessoirement  vendeuse !

Comment voyez-vous votre avenir au sein du réseau Mobalpa ?

J’ai toute confiance en l’évolution du réseau et je sais que nous allons continuer à proposer des produits qui collent aux attentes du marché. J’envisage de terminer ma vie professionnelle au sein de cette belle enseigne. Je n’ai pas vraiment pour objectif d’ouvrir plusieurs points de vente. Je souhaite essentiellement me consacrer au développement de mon unité. J’envisage mon métier comme un métier de proximité. Pour moi, il est important de rester dans l’opérationnel.

Le rôle d’un franchiseur est aussi de faire évoluer sa marque. Pensez-vous que Mobalpa s’adapte parfaitement aux attentes du marché ?

Mobalpa propose des magasins actuels, dans la tendance, qui plaisent beaucoup. Avec cette enseigne, nous sommes capables d’équiper l’intégralité de la maison. Nous nous démarquons également par les services proposés. Mobalpa va dans le bon sens. 

Vous avez été durant la majorité de votre carrière professionnelle salariée. Comment vivez-vous votre nouveau statut de chef d’entreprise ?

Dans mon parcours, c’est une suite logique et un aboutissement. Aujourd’hui, j’ai l’entière liberté de mes choix et de mes décisions. Ma satisfaction c’est donc d’avoir ma liberté d’action et d’accompagner les produits que j’ai développés pendant des années jusqu’aux consommateurs. Mon métier est passionnant. 

Comment ouvrir une franchise Mobalpa ?
Demandez une documentation

Franchise Mobalpa
Apport
60 000 €
Ca 2ans
1.4 M€
Droit d'entrée
Aucun

Cuisine, salle de bain et rangement sur mesure

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour ouvrir une franchise Mobalpa il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise cuisiniste et les franchises du secteur Décoration et équipement de la maison.

Les dernières interviews Mobalpa

Les dernières actualités Mobalpa