Interview franchise JouéClub

« Nous lançons des marques propres »

C’est en 2012 qu’Alain Bourgeois-Muller a été nommé à la Direction Générale de JouéClub, quinze années après son entrée dans le réseau en tant qu’adhérent. En cette rentrée des classes 2013, l’enseigne de jouets voit loin puisque d’ores et déjà, les préparatifs pour les fêtes de Noël ont commencé, et son célèbre catalogue sera distribué dès le 7 octobre afin que JouéClub conserve sa longueur d’avance sur la concurrence…

: Comment s’est comportée votre enseigne au cours des derniers mois ?

Alain Bourgeois-MullerAlain Bourgeois-Muller :En 2012, le chiffre d’affaires s’est élevé à 553 millions d’euros, marquant une hausse de 0.7% dans un contexte pourtant baissier. Le premier semestre 2013 a vu notre chiffre d’affaires croître de 2%, et nous tablons sur une progression de 3% d’ici la fin de l’année, grâce à nous ouvertures et à l’effet Noël. Nous comptons 310 magasins en France (et DOM TOM), auxquels il faut ajouter nos 48 unités situées en Italie, au Liban, au Maroc et en Belgique. JouéClub est un groupe détenu par ses membres, et ses capitaux sont 100% français.

Qu’en est-il du rythme de vos ouvertures ?

Nous avons réalisé 19 ouvertures depuis le début de l’année, si l’on inclut notre nouveau Village du centre commercial Aéroville de Roissy, qui sera inauguré officiellement le 16 octobre prochain, avant d'accueillir le public le lendemain. Ce magasin sera le quatrième exploité sous ce format géant.
Alors qu’à l’origine, la majorité de nos magasins étaient localisés en centre-ville, les choses ont changé et nous sommes désormais bien plus présents en périphérie, notamment en raison des prix du foncier.
Nous espérons ouvrir entre 15 et 20 magasins en 2014, et nous avons déjà des projets en cours de réalisation.

Vous présentez vos produits stars de Noël 2013 dès le mois d’août cette année. Pourquoi un tel empressement ?

Nous préparons Noël de plus en plus tôt, car nous réalisons 60% du chiffre d’affaires de l’année pendant cette période cruciale pour notre équilibre financier. Nous lançons pour la première fois des gammes de jouets sous marque propre, déclinés par univers, avec T mimi (pour le premier âge), l’Atelier du Bois et Com’ les Vrais (reproduction de cuisine, d’établis de bricolage…). Trois autres marques viendront sous peu enrichir ces premiers noms.

Vous importez vos jouets du monde entier, mais vous privilégiez les articles européens. Pour quelles raisons ?

Nous avons en effet choisi cette année de mettre l’accent sur les produits fabriqués en France dont une sélection figurera sur la quatrième de couverture de notre catalogue. Se fournir auprès de groupes européens nous permet d’être bien plus réactifs dans notre réassort, par rapport aux jouets importés d’Asie, et cela est primordial quand on sait que l’an dernier, les clients ont attendu la dernière quinzaine avant les fêtes pour faire leurs courses de Noël.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Comment ouvrir une franchise JouéClub ?
Demandez une documentation

Magasin de jouets et loisirs pour enfants

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour ouvrir une franchise JouéClub il faut un apport personnel de .
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise jouet et les franchises du secteur Commerces spécialisés.

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Les dernières interviews JouéClub

Les dernières actualités JouéClub