Dossiers de la franchise

Sushi Daily révolutionne le marché du sushi

Publié par , le | Franchise restauration

Dans un marché du sushi dominé à l’époque par les indépendants et les réseaux de franchise comme Sushi Shop ou Planet Sushi, Sushi Daily a vraiment fait figure de précurseur du concept de kiosque à sushi en grande distribution, en ouvrant en 2010 sa 1ère unité dans un magasin Carrefour. Et le succès a été de suite au rendez-vous. 

Six ans plus tard, Sushi Daily compte désormais 500 points de vente, dont 200 en France. Avec la France comme priorité de développement,  la marque prévoit d’y atteindre les 300 kiosques d’ici 2018. Sushi Daily prévoit d’ouvrir 35 kiosques en 2016 explorant par la même occasion, de nouveaux circuits de distribution tels que les gares et les aéroports. Début mai, la marque a inauguré son premier kiosque à la gare Montparnasse.  Entretien avec Laurence Bui-Hai, la Directrice Générale France de Sushi Daily.

1-Samuel Burner : Pouvez-vous revenir pour nous sur les conditions qui ont conduit au lancement de Sushi Daily en France ?

Laurence Bui-Hai : La première réflexion des fondateurs de la marque Kelly Choi et Jérôme Castaing a été de faire découvrir la gastronomie asiatique au plus grand nombre. Ils se sont lancés en 2010, avec pour ambition d’exploiter « le diamant brut » représenté par le sushi. Le sushi est intéressant car il se situe à la croisée de plusieurs tendances : le manger sain, le manger cru, le snacking, le partage et la convivialité. C’est un produit facile à comprendre, qui se consomme en toutes occasions et lieux.

En Corée et au Japon, c’est un produit haut de gamme. Notre challenge a consisté à apporter un produit de qualité premium à un prix accessible.

franchise Sushi Daily

2-Samuel Burner : Alors que les autres acteurs du sushi privilégiaient à l’époque le centre-ville, vous avez fait le pari de vous implanter en GMS ? Pour quelles raisons principales ? 

Laurence Bui-Hai : Se lancer en GMS correspondait à un des objectifs des fondateurs : faciliter l’accès des consommateurs au produit. La deuxième raison est plutôt financière. En ouvrant des kiosques, le coût d’investissement était moins élevé que l’inauguration de boutiques physiques en centre-ville.

Le premier essai de kiosque a été fait avec Carrefour à Lyon. Tout a démarré très vite. Alors que nous partions sur un chiffre d’affaires annuel estimé de de 250 000 à 300 000 euros, l’objectif a rapidement été dépassé et la demande des clients démultipliée.

Suite à ce premier test concluant, le déploiement dans les kiosques dans les magasins Carrefour a commencé. Nous en comptons 150 à ce jour avec cette enseigne mais nous travaillons également avec Monoprix, Système U et Casino. Nous venons également d’implanter notre première unité dans un Intermarché.

japonnaise servant des sushis

3-Samuel Burner : A quoi ressemble aujourd’hui un kiosque « type » chez Sushi Daily ? A combien estimez-vous votre potentiel en France ? Un mot sur le développement à l’international ?

Laurence Bui-Hai :  Une surface de 15 m² est la norme, avec une équipe de 5 à 6 personnes qui travaille sur place.  Proposant en moyenne entre 40 et 50 références, le kiosque est une vraie cuisine autonome. Tout est fait sur place, chaque jour, devant les consommateurs, de la cuisson du riz à la découpe du saumon entier et des légumes. 

En France, il y a encore un gros potentiel pour ouvrir de nouveaux kiosques en GMS, notamment dans les villes de taille moyenne. Dans un premier temps, nous avons surtout travaillé sur les grands formats de la grande distribution, à savoir les hypermarchés. Nous commençons à nous intéresser aux commerces de proximité et notamment aux supermarchés dans lesquels il y a désormais une forte demande.

Nous explorons également de nouvelles pistes. Nous venons ainsi d’inaugurer un kiosque de 20 m² dans la gare Montparnasse. C’est une grande première pour nous en France. Ce modèle a vocation à être dupliqué dans d’autres gares ou d’autres zones de flux comme les aéroports par exemple. Par ailleurs, en plus des sushis préparés devant le consommateur, nous y présentons des innovations produit exclusives telle une nouvelle gamme de plats chauds, boissons et desserts.

franchise sushi daily

Sushi Daily continue de grandir en France et à l’international dans le même temps. Hors de France, nous comptons déjà 300 points de vente. Pour mémoire, en 2015, nous avons ouvert au total 150 nouveaux kiosques : 25 en France et 125 à l’international. La marque Sushi Daily poursuit ses ambitions de développement à l’échelle de l’Europe. La dimension internationale fait partie de nos gênes.   

Au niveau du groupe, nous réfléchissons désormais à d’autres possibilités de diversification. Le groupe a développé un concept de dim sum dans le Carrefour de Montesson (78).  En test depuis 5 mois, Dim Sum Daily nous permet notamment d’apprendre à faire du chaud dans nos kiosques. Il n’est pas exclu que ce concept se déploie dans les prochains mois. Affaire à suivre !

Intéressé par le secteur franchise sushi ?
Vous pouvez également consulter toutes les offres Hôtellerie Restauration.


Les 15 derniers articles du secteur