Annuaire

franchise restaurant à thème, traditionnel

La restauration à thème est définitivement en tête de liste de la branche restauration. Si le nombre de franchisés n’a marqué qu’une honorable évolution de l’ordre de 1%, les franchises spécialisées, quant à elles, fleurissent. Pour ouvrir un restaurant en franchise, contactez les réseaux ci-dessous.

Les listes thématiques

Le secteur de la restauration représente en France un chiffre d’affaires de l’ordre de 50 milliards d’euros. En période de crise, lorsque la conjoncture semble défavorable aux sorties et aux loisirs, il a tout de même été constaté que les français maintenaient un budget appréciable pour leurs sorties au restaurant, en famille ou entre amis. Les repas d'affaires ou restaurants professionnels ne sont d'ailleurs pas en reste. Le secteur a donc montré une certaine résilience face à la crise, et ce malgré un léger recul en 2012.

De plus, les études menées sur les comportements de consommation permettent d’identifier certaines des raisons qui peuvent expliquer le dynamisme du secteur. Par exemple, un focus sur le comportement des actifs à l’heure du déjeuner montre l’apparition de nouvelles pratiques de consommation laissant la place à la diversification des expériences culinaires : multiplicité des lieux de consommation, horaires variables, recherche de diversité dans les menus, etc. Tous les secteurs en profitent : restauration à thème, restauration rapide, restauration traditionnelle.

Une autre donnée intéressante est que 9 français sur 10 prennent un apéritif au moins une fois par semaine, le midi ou le soir et que l’on constate une pratique dite « d’apéritifs opportunistes et spontanés » sur laquelle les restaurateurs franchisés parviennent à capitaliser massivement. Par ailleurs, de nouvelles tendances s'installent dans le secteur, avec la restauration dite « nomade » (food truck, creperie à emporter, livraison au bureau, etc).

De très nombreuses enseignes se sont positionnées sur le business model de la franchise avec des approches variables selon l’identité de la marque. Les études menées sur les dernières années (notamment par Eurogroup Consulting) ont démontré que le chiffre d’affaires des grandes enseignes de restauration a progressé environ quatre fois plus vite que celui des indépendants. Il y a donc là des données très intéressantes pour quiconque serait tenté par l’entreprenariat sous l’approche de la franchise commerciale. La possibilité d’éviter les écueils rencontrés par les indépendants et de bénéficier de l’image de marque et de l’effet d’entrainement d’une grande enseigne est un argument fort en faveur d’un tel investissement.