Ouvrez une franchise de centre-auto

  • le

S’il existe des centres-auto par milliers en France, un certain nombre d’entre eux ont choisi de s’affilier à un réseau afin de profiter de sa force de frappe commerciale et de sa notoriété. Nous vous proposons un petit tour d’horizon de trois réseaux parmi les plus connus, à l’intention des candidats à la franchise

Point S

Né en 1971, Point S approche de son demi-siècle d’existence sereinement, poursuivant son développement en France mais également à l’étranger. La marque compte un total de 3 300 points de vente sur les cinq continents, soit un total de 28 pays, dont 450 dans l’Hexagone.
Au départ spécialisé dans le pneumatique, Point S a su faire évoluer son concept, proposant aujourd’hui tout l’arsenal de la réparation automobile mais également poids lourd.
La marque se développe exclusivement en franchise et c’est ce qui fait sa force, car cela rend chacun de ses membres directement impliqué dans sa réussite personnelle et par conséquent dans celle de l’ensemble du réseau.
Les profils recherchés par Point S sont des personnes dotées de qualités de gestionnaire, de manager et avant tout passionnées par l’automobile.

Norauto

Vous aimez le contact humain ? Vous souhaitez vous mettre à votre compte ? Le monde de l’automobile vous attire ? Postulez donc pour Norauto, enseigne créée au début des années 1970, qui poursuit son déploiement aujourd’hui partout en France, accélérant même le rythme suite à son choix de privilégier la franchise par rapport au développement des succursales.
Nul besoin d’avoir des connaissances poussées en mécanique pour exploiter un Norauto, le métier repose en réalité sur sa capacité à gérer un centre (ou plusieurs). Une solide formation est dispensée avant l’ouverture, puis un suivi est assuré par la tête de réseau, afin que chaque franchisé se sente soutenu au jour le jour et puisse demander de l’aide au franchiseur en cas de souci.

Feu Vert et Feu Vert Services

SI vous souhaitez ouvrir ou reprendre un centre Feu Vert, vous aurez un choix à faire. La marque propose en effet deux types de points de vente : l’unité classique, nécessitant un apport personnel de 120 000 € et le Feu Vert Services, qui ne réclame « que » 70 000 €. La différence se situe dans la taille du centre-auto, bien moindre dans le deuxième cas, ce qui permet de s’implanter dans des zones plus denses, y compris en cœur de ville.

Au-delà de ces trois marques, il existe bien d’autres concepts se déployant en France et nous vous conseillons de les étudier avec soin avant de lancer votre projet, en parcourant les pages de l’Observatoire, en vous rendant dans un point de vente déjà en activité ou bien en visitant un salon dédié à la franchise, dont l’incontournable Franchise Expo Paris en premier lieu.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Consultez les enseignes qui se développent dans le secteur franchise Automobiles, cycles, motos et Centres auto, entretien et réparation.