Ouvrir une agence de location de voiture

Se mettre à son compte, créer sa société… un rêve pour beaucoup de Français, d’autant qu’avec la crise sanitaire, la sécurité de l’emploi a tendance à vaciller. Si vous êtes passionné de voiture à la recherche d’un concept porteur et que vous cherchez un accompagnement, pourquoi ne pas se tourner vers la location de véhicules ?

La location de voiture, secteur tendance ?

La voiture à essence a fait ses premiers tours de roues au 19ème siècle, mais il a fallu attendre le 20ème siècle pour que ce véhicule devienne populaire et change radicalement le visage de nos villes. Parallèlement se sont développées des activités nouvelles, comme la vente, la réparation et la location. Ce dernier secteur a su se réinventer pour rester tendance en ce début de 21ème siècle, à coups d’innovations technologiques et marketing.

Historique de la location automobile

C’est en 1904 que la toute première référence à la location de voiture est décelée, aux Etats-Unis. Au départ, c’est un marchand de vélos qui eut l’idée de proposer de la location de voiture en tant qu’activité complémentaire. Après ce coup d’essai, c’est sur le Vieux Continent que les choses se concrétisent, avec la création de l’entreprise allemande Sixt, qui existe toujours aujourd’hui. L’idée se répand jusqu’à arriver en Angleterre après la Première Guerre Mondiale. Ainsi, 1920 est l’année d’ouverture de la première agence britannique.

ouvrir agence location voiture

Naissance et développement des réseaux succursalistes

Il faut attendre les années 1950 pour assister au véritable décollage de ce secteur, notamment aux Etats-Unis, avec les naissances successives des réseaux National Car Rental (1947), Europcar (1949), Enterprise Rent-A-Car (1949), Thrifty Rent A Car (1958), ou encore Budget (1958). Par la suite, ce sont les marques Hertz et Avis qui arrivent sur le marché et conquièrent l’ensemble des USA, avant de s’exporter dans le monde entier.

Arrivée des réseaux de franchises en location de véhicule

Afin d’accélérer le développement, les marques se tournent massivement vers la franchise à partir des années 70, et on note une accélération de ce mouvement dans les années 80. Née aux USA, cette tendance finit par toucher la France, des marques comme ADA ou Ucar en profitant notamment pour s’implanter dans les périphéries de villes. Parallèlement, les agences en propre sont davantage réservées à des implantations en gares ou en aéroport. Aujourd’hui, les points de vente se comptent par milliers et les réseaux de toutes tailles s’affrontent à coups d’offres tarifaires et de solutions innovantes.

Rien ne remplacera jamais la force de frappe d’une marque, qui a tendance à rassurer le client. C’est ce qui explique le fort développement des agences sur l’ensemble du territoire français : on dénombre ainsi plus de 400 unités aux couleurs d’Ucar ou de Rent A Car dans l’Hexagone, quand ADA location revendique même 1 1000 agences au total.

Franchise ADA location
ADA location

Le 1er réseau de location de véhicules en France

Lors de la dernière Convention du Groupe Ada, en septembre 2019, Christophe Plonevez, Directeur Général d’Ada, annonce à son réseau et ses partenaire que la mission du Groupe Ada est « d’apporter la mobilité à petit prix pour tous et partout . » Positionné sur le segment de la location de proximité, le Groupe Ada , qui fête cette année ses 35 ans, nourrit de belles ambitions.

Apport
40 000 €
Getaround (ex Drivy)
Getaround (ex Drivy)

Lancez-vous dans l'autopartage en libre-service avec Getaround (ex Drivy)

Créée en 2010, Drivy s'est rapidement positionnée comme leader européen de la location de voitures entre particuliers, avant de faire le pari du connecté et de se lancer dans le marché de l'autopartage en libre-service, en développant son réseau de partenariat avec des flottes professionnelles.

Apport
25 000 €
Franchise Ucar
Ucar

Agence de location de voitures et d’utilitaires, de proximité

Rejoignez un réseau de location de véhicules, ancré dans la proximité, prêt à relever les défis du partage. Nous développons avec nos franchisés des agences de proximité ou certains clients louent nos véhicules, et d'autres viennent partager leur véhicule contre un revenu.

Apport
70 000 €

Location de véhicules utilitaires et de tourisme

Sixt

Location de véhicules utilitaires et de tourisme

Apport 100 000 €

Location de proximité, service compris

RENTIZ

Location de proximité, service compris

Apport 100 000 €

Location de voiture et de véhicules utilitaires

Europcar

Location de voiture et de véhicules utilitaires

Apport 0 €

Location, minibus voiture utilitaire remorque

4RENTACAR

Location, minibus voiture utilitaire remorque

Apport 46 000 €

Location depuis , aéroport, centre-ville, gare

Hertz

Location depuis , aéroport, centre-ville, gare

Apport 120 000 €

Location de voitures et d'utilitaires de courte durée de proximité

Rent A Car

Location de voitures et d'utilitaires de courte durée de proximité

Apport 70 000 €

créer société location automobile

Ai-je le bon profil pour ouvrir une agence de location de voiture ?

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon franchisé dans la location automobile ? Faut-il avoir un profil spécifiques ou des diplômes / certifications appropriés ? C’est ce que nous allons tenter de déceler ensemble.

création société location voiture

Analyser ses forces et ses faiblesses pour ouvrir une société de location de véhicules

Qu’il s’agisse de location de voiture, de restauration rapide ou de services à la personne, pour ouvrir son entreprise en franchise, il faut absolument analyser avec soin ses forces et ses faiblesses et apprendre à bien se connaître. Par la suite, une phase d’affinage est requise, qui passera par l’obtention de réponses précises aux questions en rapport avec le statut juridique de votre société, le calcul précis de l’apport dont vous disposez, le type de véhicules que vous souhaitez proposer, le tout sans omettre l’élaboration d’un business plan précis.

Quels diplômes ou qualités sont requis pour ouvrir une entreprise de location de voitures ?

Se tourner vers la création d’une agence de location en franchise, c’est se rendre compte qu’on sera à la tête de sa propre entreprise. Il faut donc se poser les bonnes questions et passer par les bonnes étapes, sans aller trop vite, notamment si on ne dispose pas d’un diplôme d’une école de commerce. Il est par exemple hautement conseillé de procéder à une étude de marché afin de sécuriser son projet et ainsi rendre son activité pérenne.

En tout état de cause, c’est au bout de deux ans qu’on sera certain que son agence sera rentable sur le long terme, puisqu’on estime à 24 mois la phase d’ajustage nécessaire à la viabilité de toute entreprise.

Indépendant ou Franchisé pour une activité de location ?

Une fois qu’on a réellement passer le cap du simple projet pour se lancer dans la concrétisation de son implantation d’agence, se pose la question de savoir si on le fait de manière indépendante ou bien en s’accolant à un réseau de franchise de location de voiture. Au-delà, d’autres statuts juridiques peuvent être intéressants, et il faut les étudier avec soin : auto-entrepreneur, association, etc…

Le choix de la franchise pour créer une agence

Qui dit franchise dit évidemment contrat. En effet, on ne devient pas franchisé en tapant dans la main de son franchiseur : il faut bel et bien signer un contrat un bonne et dûe forme, ce qui engage à choisir le statut de sa société (SARL, SA…). Le franchiseur ainsi que les franchisés du réseau sont de bon conseil dans ce domaine, car ils sont passés par là avec des prédécesseurs, c’est même le principe de base du déploiement en réseau : s’appuyer sur le savoir faire acquis pour sécuriser les projets suivants.

Comment sélectionner le bon réseau

Comment s’y retrouver parmi les dizaines de réseaux se développant sur le marché ? L’Observatoire recense de nombreuses enseignes, mais en réalité, les plus sérieux sont sur le devant de la scène sur notre site, à travers diverses interviews de dirigeants, à l’instar de Jean-Claude Puerto, fondateur et dirigeant d’Ucar, qui nous indique « traverser la crise sanitaire sereinement, en favorisant l’auto-partage et en permettant aux Français de louer un véhicule pour moins de 40€ par jour ».

Choisir le bon statut / la bonne forme juridique

Au moment du choix final du statut juridique de son agence de location de voitures, il est conseillé de demander à un avocat spécialisé son approbation. Quelques pistes pour vous aider : la majorité des agences de location de voitures sont formées à partir de SARL (Société A Responsabilité Limitée), ce qui représente un bon moyen de mettre à l’abri son patrimoine personnel en cas de difficultés.

On peut aussi opter pour une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), ou bien une SAS ou encore son dérivé mono-personnel, la SASU. Dans tous les cas, préalablement à la création de l’entreprise, ne vous épargnez pas l’élaboration d’un business plan prenant un compte tous les paramètres comptables et financiers (BFR, TVA…).

Focus sur la formation pour devenir loueur

On va plus vite seul, mais on va plus loin à plusieurs. Si opter pour la franchise peut passer aux yeux de certains comme un abandon de son autonomie, cela permet aussi de sécuriser son projet de création d’entreprise, en s’appuyant sur les ressources et l’expérience de sa marque-ombrelle, en termes de gestion, de marketing, de digital et de formation.

La formation initiale intégrée est de nature à permettre à tout un chacun d’ouvrir son agence de location de voitures, car on y passe en revue, sur plusieurs semaines, tout ce qui constitue son futur métier : gestion, management, techniques de vente… Puis vient un moment incontournable, celui de l’immersion dans une agence-pilote, sur une durée variable en fonction des profils.

Investir dans une agence de location de voitures (loa, location longue durée, location classique)

Il faut bien en parler à un moment donné, ouvrir son agence de location de voitures nécessite un apport financier. Comment s’y prendre à ce niveau ? A qui demander un prêt ? Peut-on se faire aider d’un proche ? Le soutien de sa famille, au moins moral, est-il indispensable ?

Comment réunir l’apport nécessaire pour entreprendre sur le marché de la location

Devenir gérant d'un parc automobile, combien ça coute ? Quel est le prix d'une agence ? Quel montant prévoir pour acheter une flotte automobile ? On estime que l’apport financier à mettre sur la table pour ouvrir son agence de location de voitures s’élève à 30% du montant total. Le meilleur moyen de le déterminer de manière précise, c’est de réaliser, sous l’égide d’un professionnel, un business plan et une étude de marché. De quoi rassurer son banquier et se projeter à un horizon de plusieurs années, les contrats de franchise s’étalant en moyenne sur 5 à 7 ans.

On estime que l’apport personnel demandé s’élève à 40 000 € pour entrer dans un réseau. Un montant auquel il convient d’ajouter le droit d’entrée, qui va de 10 à 30 000 € en fonction des enseignes. Ces données sont à mettre en balance avec le chiffre d’affaires attendu au bout de deux années d’activité, qui peut dépasser les 400 000€.

Faire en sorte que son agence de location de voitures soit rentable

Sir quel segment de marché souhaitez-vous évoluer ? De l’utilitaire, du particulier, un mix des deux ? Ou bien souhaitez-vous vous tourner vers une agence de location de voitures de luxe ? Il est évident qu’en fonction, le coût final ne sera pas identique et là encore, une étude de marché est nécessaire pour calculer à l’euro près les bénéfices attendus. D’autant qu’en plus de l’apport personnel et du droit d’entrée, le franchiseur prélève tous les mois un pourcentage sur le chiffre d’affaires (les royalties). Sans compter les frais liés au local, qui comprend non seulement une agence mais aussi un garage où stocker les véhicules de votre flotte.

Les échanges avec le franchiseur et entre franchisés

Monter sa franchise de location de véhicule, c’est se lancer dans une activité en réseau. En d’autres termes, même si on est à son compte, on est entourés de franchisés passés par le même chemin que vous, confrontés aux mêmes écueils, et par conséquent à même de prodiguer de bons conseils pour éviter de faire fausse route.
C’est pourquoi le franchiseur organise tout au long de l’année des rencontres entre franchisés, ainsi qu’une grande convention annuelle, où l’on peut échanger sur les bonnes pratiques afin de faire évoluer positivement l’ensemble du réseau.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)