Les nouvelles franchises 2018

Rejoindre un jeune réseau c’est avant tout croire à un projet d’entrepreneur. Non seulement les conditions pour devenir franchisé sont avantageuses mais vous avez en prime l’éventualité que le franchiseur devienne un jour leader sur son marché.

Bâtiment

Hôtellerie Restauration

Commerces spécialisés

Services particuliers et entreprises

Mode et équipement de la personne

Beauté, santé, remise en forme

Automobiles, cycles, motos

Commerce alimentaire

Immobilier

Nuage de mots clés

Si rallier un jeune réseau présente certains avantages comme ceux de pouvoir choisir son territoire d’implantation ou de lier une relation de proximité avec le franchiseur, les futurs franchisés peuvent aussi compter sur la capacité d’innovation des jeunes enseignes.

Quels sont les avantages de rejoindre une jeune franchise ?

Si certains candidats à la franchise préfèrent se tourner vers des réseaux expérimentés comptant déjà de nombreux points de vente, d’autres veulent grandir aux côtés de réseaux moins matures. Un choix souvent judicieux mais qui doit toujours être bien réfléchi. « Plusieurs facteurs ont joué dans mon choix de rejoindre une jeune enseigne. En créant mon entreprise, j’entendais aussi jouer un rôle dans la construction du réseau. Et je souhaitais m’implanter sur une zone bien définie », confie Antoine Martin Laprade, franchisé du réseau de services à la personne Alliance Vie, créé en septembre 2009. Dans les faits, intégrer une enseigne déjà bien développée limite effectivement les possibilités d’implantation, de nombreux territoires étant déjà occupés. Intégrer un jeune réseau permet en revanche aux premiers franchisés d’être plus impliqués et de participer à l’évolution du concept. Un point de vue que Christophe Piotin, Co-fondateur en 2007 du réseau spécialiste du diagnostic immobilier Arliane, ne partage pas. « Tous nos franchisés ont la même importance. C’est à travers eux que nous construisons notre réseau et nous accordons à chacun le même intérêt et la même place au sein du réseau. »

Séduire les premiers franchisés pour construire le réseau

Recruter son premier franchisé n’est pas une mince affaire. « Les candidats à la franchise qui rejoignent un jeune réseau se posent tous la même question : l’enseigne ne va-t-elle pas disparaître du jour au lendemain. A ce stade, il faut être en mesure de les rassurer sur la cohérence du concept et démontrer que ce que l’on propose correspond à une véritable attente de la clientèle, leur prouver qu’il y a un marché pour le concept », explique Jean-Philippe Crouau, Directeur associé du réseau immobilier Côté Particuliers. Les premiers recrutements s’orientent souvent vers l’entourage professionnel ou personnel. Quand Arliane a débuté son développement, les co-fondateurs ont naturellement approché une connaissance professionnelle. « Ce n’est pas seulement le recrutement du premier franchisé qui est délicat mais celui des dix premiers. Et s’il est difficile pour une enseigne d’entamer son développement en réseau, le futur franchisé prend lui aussi une décision compliquée en s’alliant à une enseigne encore jeune. » Pour mettre toutes les chances de son côté, les franchisés ne doivent pas négliger de verrouiller certains aspects. Celui de la force financière de la structure parait fondamental car développer un réseau nécessite des moyens. « Les fondateurs d’un réseau doivent avoir les reins solides mais surtout être très transparents sur cette santé financière. »

Quels sont les risques de rejoindre une jeune franchise

En rejoignant un jeune réseau, il faut aussi accepter de s’adosser à une enseigne jouissant de moins de notoriété et d’un savoir-faire moins éprouvé. Là encore, il s’agit pour le futur franchisé de prendre quelques précautions en vérifiant l’existence de ce savoir-faire et de l’assistance proposée. Et même s’ils sont parfois peu nombreux, il ne faut pas omettre d’aller rencontrer les premiers franchisés d’un réseau avant de se lancer. Certains jeunes enseignes pour inciter les premiers franchisés à les rejoindre offrent des conditions avantageuses comme un droit d’entrée limité ou offert, des royalties plus faibles… « Si un futur franchisé croit en vous, il vous suivra. L’intégration d’un nouveau franchisé ne doit pas être conditionnée par l’économie de centaines d’euros », met en garde le dirigeant d’un jeune réseau.

Jeune réseau versus nouveau venu en franchise

Quand on parle de jeune réseau, il s’agit de ne pas confondre une jeune enseigne, c'est-à-dire un concept récent s’appuyant sur peu de points de vente avec des entreprises plus matures débutant leur développement en franchise. Certaines enseignes décident en effet parfois de changer de mode de développement, en se tournant vers la franchise par exemple. Dans ce cas, leur savoir-faire a été largement éprouvé au sein de points de vente conçus sur d’autres modèles.

L’âge des enseignes et des réseaux

Selon la dernière enquête annuelle sur la franchise réalisée par le CSA pour la Fédération Française de la Franchise et le Groupe Banque Populaire, en partenariat avec le Figaro Economie, il se passe en moyenne sept années entre la création d’une enseigne et la création du réseau de franchise.