Dossiers de la franchise

C’est Noël… ouvrez une boutique de jouets ou de jeux video en franchise !

Publié par , le | Franchise commerce

En franchise, des individus aux parcours très différents peuvent trouver un concept qui convient à leur personnalité. En effet, aux côtés des métiers classiques (automobile, services à la personne, restauration rapide….), le commerce en réseau est aussi présent dans des milieux plus ludiques. Focus sur La Grande Récré, JouéClub ou Game Cash, de grands noms du secteur qui offrent des opportunités d’entreprendre, pour qui souhaite ouvrir un magasin de jouets ou de jeux video.

Des opportunités de création et de reprise partout en France avec La Grande Récré

La Grande Récré est une marque spécialisée dans la distribution de jouets, de jeux et d'articles de fête, présente sur 200 sites en France. Les objectifs de développement pour les mois à venir proviennent essentiellement de cessions de points de vente existants : il s'agit de faire passer une vingtaine de magasins par an du réseau intégré vers le réseau franchisé. A cela, il faut ajouter les inaugurations de cinq nouvelles unités tous les ans, uniquement en franchise.

« Marque présente partout en France, La Grande Récré cherche des franchisés dans toutes les régions, sélectionnant particulièrement des profils de commerçants, dotées de qualités d' "acheteurs", car il s'agit de collaborer avec 80 fournisseurs nationaux voire internationaux » explique Laurent Lemasson, Développeur de la franchise. 8 000 références produit sont disponibles au sein des boutiques qui font en moyenne 700 mètres carré.

Avant tout, il s'agit d'avoir l'envie de travailler dans le monde de l'enfance et d'avoir une réelle affinité pour les produits et pour les cadeaux en général.

Nous avons récemment interviewé Laurent Lemasson, à l’occasion de sa participation au salon Top Franchise Méditerranée, en video :

Gamecash met le jeu video à la portée de tous

Avec ses 60 implantations en France et en Belgique (deux unités), Gamecash fait partie des leaders européens dans le domaine des boutiques de jeux video. Le concept est simple : il s’agit de vendre et d’acheter des jeux d’occasion, afin de faire vivre un marché de la seconde main florissant. La marque est également présente sur le marché de la vente de matériel neuf : consoles, manettes mais également smartphones…

Le groupe est à la recherche de personnes « ayant une certaine expérience de la vente et surtout passionnées par l’univers du jeu » explique le dirigeant, Philippe Cougé. Et les franchisés semblent apprécier les conditions offertes par la maison-mère, à l’instar de Christèle Cosson et de son mari, qui exploitent trois magasins dans la région de Bordeaux, et qui « se sentent réellement épaulés » par Gamecash, comme ils l’ont confié à l’Observatoire lors d’une entrevue.

Devenir franchisé Gamecash, c’est bénéficier du soutien d’un réseau constitué, qui organise régulièrement des campagnes de publicité pour soigner sa notoriété, que ce soit par voie d’affichage ou bien par des opérations spéciales. A titre d’exemple, en cette période de Noël, tout client dépensant 50 euros en magasin (ou sur le site Internet) pourra remporter un an de gaming. De quoi attirer de nouvelles cibles de clientèle et ainsi faire progresser les chiffres d’affaires des franchisés.

franchise gamecash

Publicité de Noël de Gamecash

En termes d’objectif, l’enseigne table sur l’ouverture d’une dizaine de points de vente supplémentaires en 2017, après une très bonne année 2016. 50 emplacements ont été identifiés par Gamecash comme recélant un potentiel de business intéressant et il ne reste plus qu’aux candidats à se manifester pour entrer dans l’aventure.

JouéClub, un géant du jouet à l’image renouvelée en 2016

Marque créée voilà plus de 60 ans, JouéClub compte plus de 300 magasins en France et dans les DOM TOM, mais également à l’étranger.

Ce qui fait la spécificité du concept, c'est qu'il s'agit d'une coopérative, c'est à dire que l'ensemble des adhérents à la marque sont des chefs d'entreprise. Il s'agit de personnes passionnées par l'univers dans lequel elles évoluent et qui souhaitent être autonomes. Travailler dans le jouet est certes plaisant mais il s'agit tout de même d'un commerce, qui nécessite une assiduité et un sérieux dans la tenue des comptes, l'aspect gestion étant essentiel pour atteindre le succès.

Le début de l'année 2016 a été très dynamique en termes de développement avec les ouvertures de six magasins et au total et une douzaine d'unités devraient ouvrir leurs portes sur l'ensemble de l’année, permettant à des candidats de donner corps à leur envie de devenir franchisé JouéClub.

L'année 2016 a également vu un rafraîchissement du logo de la marque, qui conserve ses tons rouge et bleu, mais arbore un lettrage plus ludique. De même, l’arrivée de l’ex Miss France Elodie Gossuin a permis de redonner du peps à JouéClub, qui aborde le années à venir plein d’ambitions.

franchise jouéclub

Alain Bourgeois-Muller, PDG et Elodie Gossuin, égérie de JouéClub

En termes de performances économiques, l'enseigne a annoncé une croissance de son chiffre d'affaires atteignant près de 4% en 2015 à 622,8 millions d'euros, pour un total de 349 points de vente en activité.

Du point de vue du développement, même si JouéClub couvre presque tout l'Hexagone, il reste des territoires encore mal exploités, comme les zones autour de Dijon, Nancy ou encore Clermont-Ferrand.

L'actualité immédiate, c'est la période de Noël, que JouéClub a lancé en octobre, en éditant son catalogue disponible dans tous les points de vente, parallèlement envoyé à des milliers de foyers français.

Le président de JouéClub, Alain Bourgeois-Muller, se déclare « particulièrement confiant dans les performances de ses équipes et de ses magasins pour la période des fêtes », après une fin d'année 2015 difficile, marquée par les attentats de Paris.

Pour accroître ses ventes, JouéClub mise entre autres sur des exclusivités, comme les poupées Shibajuku venues du Japon (dont les prix démarrent à 29.99 euros) ou les montres Yo-Kai Watch, qui feront de la concurrence aux accessoires Pokemon. Sans oublier les marques propres de JouéClub, qui déclinent des dizaines d'univers à des prix très serrés.

Au-delà de ces trois concepts, il existe bien d'autres marques cherchant des candidats à la franchise, avec des concepts spécialisés dans les jouets en bois (Le Bonhomme de Bois...), quand d'autres proposent des grandes surfaces de périphérie (King Jouet...). A vous de faire le bon choix et en attendant, nous vous souhaitons de très belles fêtes et d'avance une excellente nouvelle année, placée sous le signe de l'entrepreneuriat.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerces spécialisés.