Interview franchise La Mie Câline

« La Mie Câline nous a toujours très bien accompagnés»

Avec son épouse Aurélie, Manuel Fache a ouvert un point de vente La Mie Câline à Amiens. Témoignage.

: Qu’avez-vous fait avant de rejoindre le réseau La Mie Câline ?

Manuel Fache :Mon épouse Aurélie a fait des études en hôtellerie en école et en stage puis a bifurqué sur une formation d’assistance dentaire. Elle a exercé dans ce domaine une dizaine d’années. De mon côté, j’ai débuté mon apprentissage en pâtisserie à l’âge de 15 ans ½. J’ai passé différents diplômes dans la pâtisserie et la cuisine avant de travailler en tant que second de cuisine responsable du pôle pâtisserie dans un restaurant ancien macaron Michelin. J’ai ensuite rejoint le réseau La Mie Câline en tant que vendeur préparateur dans le magasin de Soissons. J’y suis resté 14 ans, jusqu’en 2014. Pendant cette longue période, j’ai gravi les échelons jusqu’au moment où mon épouse et moi-même avons voulu entreprendre ensemble. Nous avons vendu notre maison et réuni nos économies pour se lancer en tant que franchisés La Mie Câline. 

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer en couple ?

Nous avons ouvert notre franchise le 18 mars 2015 à Amiens. Depuis que l’on s’est rencontré alors que nous étions très jeunes, nous nous sommes toujours dit que l’on monterait un projet ensemble. C’est un projet familial. Nous avons investi 135 000 euros en fonds propres pour un investissement global qui s’est élevé à 780 000 euros. Nous avons trouvé un bel emplacement à Amiens avec un local dont le loyer n’est pas très élevé.

Au quotidien,  nous passons du temps ensemble et c’est ce que nous voulions. Nos rôles se sont naturellement déterminés au sein du point de vente. Je gère la partie commerciale et management et Aurélie s’occupe plus de la partie technique et de la partie gestion. Chacun a trouvé sa place dans l’entreprise naturellement et nous sommes ravis de travailler ensemble. 

Qu’est-ce que vous a séduit chez La Mie Câline ?

Cette enseigne possède une grande force marketing. Par ailleurs, nous travaillons avec des produits de qualité. Enfin, l’esprit réseau est très fort et les valeurs défendues par le réseau nous correspondent complètement.

Nous aurions pu entreprendre en tant qu’indépendants puisque nous en avions l’expérience. Mais nous serions passés à côté de la notoriété de l’enseigne et tout aurait été beaucoup plus compliqué ! Le siège de La Mie Câline nous a toujours très bien accompagnés, de manière très professionnelle.

Vous avez ouvert votre magasin il y a deux ans, comment fonctionne-t-il ?

Nous travaillons à 12 alors que nous étions partis sur un prévisionnel de six personnes. Notre point de vente fonctionne mieux que nous ne l’espérions. Il y avait une réelle attente en matière de snacking et sandwicherie sur la ville. 

Comment expliquez-vous cette réussite ?

Il y a plusieurs facteurs. Premièrement, notre local est bien placé dans une ville dynamique. Je pense que notre expérience n’est pas étrangère à notre succès. Aurélie maîtrise parfaitement les normes d’hygiène et la partie gestion et, de mon côté, j’ai réussi à former rapidement l’équipe. Enfin, nous profitions également pleinement de la notoriété et du savoir-faire de l’enseigne. 

Quels sont vos projets désormais ?

Si une opportunité se présente, nous ne sommes pas fermés à l’ouverture d’un deuxième point de vente !

Comment ouvrir une franchise La Mie Câline ?
Demandez une documentation

Franchise La Mie Câline
Apport
60 000 €
Ca 2ans
707 000 €
Droit d'entrée
25 000 €

Terminal de cuisson en franchise

Voir la ficheRecevoir une doc

Intéressé par le secteur franchise sandwich ?
Pour devenir franchisé La Mie Câline il faut un apport personnel de 60 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise boulangerie et les franchises du secteur Commerce alimentaire.

Les dernières interviews La Mie Câline

Les dernières actualités La Mie Câline