Ouvrir un magasin d’occasion

Les magasins d’occasion ont le vent en poupe, boostés à la fois par le contexte économique, écologique et sanitaire. Se déploient sur le marché de nombreux acteurs, dont des réseaux de franchise, pour certains nés voilà des décennies. Tour d’horizon à l’intention des créateurs d’entreprise attirés par ce secteur promis à un avenir radieux.

Le marché de l'occasion, secteur tendance ?

C’est dans les années 1950 que la société de consommation a pris son plein essor. La période de l’après-guerre a donné des ailes aux fabricants et la hausse du pouvoir d’achat des ménages leur a permis d’écouler leurs biens à travers le monde, notamment dans les pays développés. Mais depuis les années 1990, avec la hausse de la pollution et la prise de conscience écologique, on se tourne volontiers vers des produits de seconde main, ce qui explique l’essor des chaînes de magasins spécialisées, notamment en franchise avec de nombreux concepts de dépôts ventes.

Franchise Kilo Shop
Kilo Shop

Vente au kilo de vêtements et d’accessoires vintage

Kilo Shop propose des vêtements et accessoires Vintage (occasion) vendus au kilo. Un mode de consommation ludique qui plait. Kilo Shop est un concept de vente au kilo de vêtements et d’accessoires vintage (seconde main) pour Homme et Femme. Le prix de chaque article est défini par son poids et la couleur du bip.

Apport
100 000 €
Franchise Easy Cash / everso
Easy Cash / everso

Leader de l'achat-vente de produits d’occasion

Easy Cash : l’occasion en toute confiance Créé en 2001, l’enseigne leader du secteur de l’occasion affiche en 2020 un CA de 170 M€ et 123 magasins. L’esprit d’équipe qui anime le réseau a bâti des fondations solides de réussite lui permettant de se démarquer sur un secteur en forte croissance représentant 7,4 milliards d’euros de CA.

Apport
50 000 €
Franchise Cash Express
Cash Express

Produits d'occasion pour particuliers

Cash Express est l'un des leaders de l'achat-vente en cash de produits de seconde main auprès des particuliers. Cash Express apporte : L’accompagnement d’un parrain référent, jouant le rôle de conseiller franchise propriétaire d’un magasin. Il s'agit d'un animateur du réseau qui rassure le franchisé à l'ouverture puis tout au long du contrat.

Apport
50 000 €
Franchise Gamecash
Gamecash

Gaming et culture geek

L’ADN de Gamecash est le jeu vidéo, sous toutes ses formes, qu’il soit sur support physique ou dématérialisé. Qu’il s’agisse des dernières nouveautés ou de rétro-gaming, un magasin Gamecash propose des milliers de références, et tous les supports pour en profiter: Consoles, PC, bornes d’arcade.

Apport
50 000 €

A tout seigneur, tout honneur, c’est Cash Converters qui a inventé le concept d’achat-cash. C'est en effet en 1984 que le premier magasin ouvre ses portes au fin fond de l'Australie, puis en 1988 que le réseau de franchise est mis sur rail. Quelques mois après, la marque travaille dans une vingtaine de pays et en 2002, 18 points de vente sont actifs dans l'Hexagone. Aujourd'hui, l'enseigne dénombre quelque 800 unités répartis dans 23 pays du globe. Depuis, de nombreux autres réseaux ont suivi les traces de ce pionnier, citons notamment en France les marques Happy Cash, Cash Express ou encore Easy Cash

Le marché spécialisé en occasion est en plein essor depuis les années 90

Au tout début, en 1984, le premier magasin Cash Converters était détenu en propre par son créateur australien Brian Cumins et ses partenaires financiers. En l’espace de quatre années, 7 points de vente sortirent de terre dans la région de Perth (Ouest de l’Australie) et c’est dans les années 90 que le concept a commencé à s’exporter, respectivement au Royaume-Uni (1992), en Nouvelle-Zélande (1993), en Afrique du Sud, aux Etats-Unis et en France, dès 1994.

La master franchise a permis à la marque d’accélérer son développement, en déléguant à des entrepreneurs le déploiement sur leur territoire respectif, ce qui permet d’éviter les problèmes liés à la langue ou à la législation locale.

Ai-je le bon profil pour ouvrir une boutique d’occasion ?

Que ce soit dans l’achat-cash ou dans tout autre domaine, il est primordial de bien se connaître avant de se mettre à son compte, même si le soutien d’un réseau peut aider, au moins au démarrage.

Analyser ses forces et ses faiblesses

Cette étape primordiale constitue le point de départ de toute réflexion. Etes-vous réellement prêt à devenir ouvrir votre société ? En avez-vous le capacités financières en termes d’apport ? Qu’en est-il de votre moral ? Essayez de vous projeter à 5 ou 7 ans (durée moyenne d’un contrat de franchise). Avez-vous d’autres projets à mener à bien, sont-ils possible simultanément (achat d’un bien immobilier, études des enfants, etc...) ? Bien entendu, il faut aussi savoir si vous souhaitez réellement travailler dans le business des produits d’occasion et les véritables raisons qui vous y poussent (secteur, argent ou simple opportunité)

Quelles qualités sont requises pour ouvrir un magasin d’achat-cash ?

Il existe des points communs dans les profils recherchés par les franchises d’achat-cash, même si un portrait-robot du bon candidat est difficile à tracer, car il y a autant de projets que d’hommes. Citons en premier lieu un vrai goût pour la création d’entreprise et une attirance pour l’activité. Il est aussi important d’être ouvert d’esprit et d’avoir une facilité dans les contacts humains, que ce soit à l’égard de ses clients ou de ses équipes.

Indépendant ou Franchisé pour ouvrir son magasin d’occasion ?

A la question de savoir s’il vaut mieux être indépendant ou franchisé pour exploiter un magasin d’occasion, il n’existe pas de réponse unique. Se lancer en solo et sans filet requiert une force intrinsèque et une capacité à diriger, que tout le monde ne possède pas. Sachez aussi qu’en fonction de votre lieu d’implantation, sélectionner une franchise peut être un atout. En effet, s’il y a beaucoup de concurrents, se reposer sur le pouvoir de communication et la notoriété d’une marque connue peut attirer les clients chez vous. A contrario, dans une zone encore vierge, un magasin indépendant peut tout-à-fait fonctionner.

Le choix de la franchise pour créer son magasin d'occasion

Ouvrir son magasin ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut préparer son projet avec soin et s’intéresser aux aspects légaux et au droit, mais également à l'aspect financier (droit d'entrée, redevance annuelle, etc). En effet, il existe plusieurs statuts juridiques (SA, SARL, etc…) qui sont autant de choix impliquant des conséquences sur la gestion de votre future entreprise et de son personnel. Le contrat de franchise doit préciser ces points et il peut s’avérer intéressant de le faire relire par un avocat spécialisé dans le commerce ou bien par un expert-comptable aguerri.

Quels sont les secteurs tendance dans cette conjoncture économique

Comme tout secteur d’activité, l’achat-cash varie en fonction des modes ,des avancées technologiques et des goûts changeants des consommateurs. Ainsi, au début des années 90 sont apparus les points de vente spécialisés dans les jeux videos. En effet, les premières consoles (Atari, Nintendo et consorts) ont renouvelé leurs gammes, rendant ainsi les anciens jeux obsolètes. Et plutôt que de les laisser prendre la poussière sur une étagère, les joueurs ont alors choisi de revendre leur appareil ainsi que les logiciels. Le nombre de transactions a tellement évolué que des magasins spécialisés ont alors vu le jour, à l’instar de Gamecash.

A partir des années 2020, ce sont les friperies qui sont revenus au goût du jour : les consommateurs se sont en effet tournés vers les vêtements de seconde main, parfois vendus au pois comme chez Kil Shop. La vente de vêtements à trouver un nouveau marché.

Choisir le type d’activité / type de produits pour ouvrir un dépôt vente

Une fois le choix d’ouvrir un magasin d’occasion fait, le chemin n’est pas achevé. Il exsite en effet plusieurs types de points de vente d’achat-cash. En fonction de ses goûts, de ses envies ou de son expérience, on peut se tourner vers des boutiques généralistes (à l’instar de Cash Express, Easy Cash, Happy Cash ou Cash Converters) ou au contraire opter pour un spécialiste mono-produit. Là encore, il faudra faire le choix entre les jeux video (Gamecash), la friperie (Kilo Shop) ou tout autre secteur d’activité se prêtant à l’exercice.

Focus sur la formation à la vente d objet

Les plus grands réseaux de franchise d’occasion comptent, pour les plus importants, des dizaines de points de vente en France. Aussi, de même que le processus de développement est presque industrialisé, le cursus de formation est lui aussi très normé.

Certaines enseignes ont même ouvert des centres de formation dédiés, qui donnent aux candidats un accès à des cours adaptés à leurs profils et à leurs parcours précédents. Car là où certains ont besoin de se mettre à niveau dans le domaine commercial, marketing ou digital, d’autres nécessitent des formations informatiques ou comptables sans oublier ceux qui ont tout à apprendre depuis le début car ils n’ont jamais dirigé d’entreprise.

Les réseaux peuvent aussi proposer de s’immerger pendant plusieurs semaines au sein d’un magasin-pilote, ce qui permet de se confronter aux réalités de la profession avant de se lancer dans le grand bain.

Investir dans un magasin d’occasion : quel chiffre d affaires espérer ?

Est-ce qu’investir dans la création d’un magasin d’occasion est réellement une bonne idée ? Réaliser une étude de marché sera incontournable, même si les chiffres des dernières études semblent confirmer cela, puisque ce sont désormais non seulement les seniors mais aussi les jeunes qui fréquentent ces lieux. Tous sont guidés par des soucis à la fois d’économie et d’écologie.

Internet a largement contribué à l’essor de la seconde main et ce sont bien les jeunes qui jouent le rôle de fer de lance, l’impulsion venant du digital.

Quant aux motivations qui poussent les consommateurs vers l’achat-cash, une étude Kantar révèle que 75% sont attirés par des prix bas, mais 43% mettent en avant la contribution à la préservation de notre planète : acheter durable devient une tendance de fond.

Comment réunir l’apport nécessaire

Une fois qu’on a passé le stade de la réflexion, il faut en venir au concret et donc réunir les sommes nécessaires à la mise en place de son projet. Comment procéder ? Il est absolument indispensable de passer par un business plan solide, doublé d’une étude de marché, qui seront des indicateurs fiables pour savoir si le projet est fiable, notamment aux yeux du banquier. Sachez qu’en franchise, lorsqu’on parle d’apport personnel, il s’agit de réunir 30% de l’investissement total demandé, les 70% restants étant dévolus au prêt bancaire. D’autres sources peuvent être utiles pour boucler son tour de table, comme les aides d’organismes locaux, diverses subventions, les prêts d’honneur, le crowdfunding ou bien encore la sollicitation de ses proches.

Ouvrir un dépot vente rentable

Opter pour une franchise lorsqu’on se lance dans la création d’entreprise recèle un avantage de taille : on s’appuie sur un modèle établi qui a fait ses preuves et cela permet de donner une idée assez précise de la rentabilité attendue. L’étude de marché préalable contribue à donner une image fidèle de ses plans au banquier, qui pourra accorder son prêt en fonction.

Après, tout dépend de la motivation du franchisé et de la mise en balance des frais engagés et des revenus attendus. Sachez qu’il peut être nécessaire d’attendre quelques mois avant de se verser un salaire, mais cela fait partie du jeu et la rentabilité doit arriver au maximum un an après le début du premier exercice comptable.

Enfin et pour finir, il n'est pas inutile de rappeler que l'emplacement est determinant dans la réussite d'un projet et la rentabilité ne sera pas la même entre un local en périphérie ou en centre ville.

Les échanges avec le franchiseur et entre franchisés

Ouvrir une franchise, c’est faire partie d’un réseau. Cela permet donc d’échanger<

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

D'autres concepts que le Ouvrir un magasin d’occasion en franchise ?

Vous recherchez un autre concept de franchise rentable à ouvrir dans le secteur Occasion dépôt vente pour créer votre entreprise ? Découvrez les franchiseurs de nos autres catégories et envoyez votre candidature pour devenir franchisé.