Interview franchise Continental Rent

Un entretien avec Jean-Jacques Leduc

Jean-Jacques Leduc - le

Continental Rent est issu de la fusion en 1997 de deux entités bien distinctes : Car Rent spécialisé dans la location courte durée et Continental Lease positionné sur la location de longue durée. Entrée en bourse en juin 2004, l'entreprise développe un réseau de franchise qui compte à ce jour 21 implantations. Jean-Jacques Leduc, co- fondateur de Continental Rent avec Robert Chazal et Alain Iserin, retrace le parcours de l’enseigne de location de véhicules.

: sont vos objectifs de développement ?

Jean-Jacques Leduc : L'enseigne compte aujourd'hui 21 agences et notre objectif est de parvenir à une soixantaine de franchises d’ici fin 2005. Nous estimons notre potentiel à environ 300 agences, avec une centaine de franchisés.
Par ailleurs, nous ouvrirons également dans les pays du Maghreb et en Turquie, dans les années qui viennent. Nous avons déjà quelques contacts en Turquie, et sans préjuger de l'avenir, je pense que c'est un pays qui présente de bons atouts. Mais il est encore trop tôt pour en parler plus en détail.

Le secteur de la location de véhicule est assez concurrentiel. Quel est le positionnement de votre enseigne ?

Notre activité se développe autour de trois métiers spécifiques : la location longue durée, la location de courte durée assurée par les franchises et notre portail Internet voitures.com, que nous développons depuis quelques années.
Ce dernier doit répondre à toutes demandes du secteur automobile, que ce soit l’achat, la location, le crédit, l’assurance, etc. C'est pour le réseau, dans son ensemble un outil complémentaire d'apport de clientèle.
C'est un portail généraliste, où il n’est pas uniquement question de l’offre Continental Rent. Nous avons développé des partenariats avec des partenaires comme, par exemple, Avis qui couvrent des villes où nous ne sommes pas encore présents.
Du point de vue des secteurs d’implantation, nous avons progressivement abandonné les centres villes pour des zones moins centrales. Aujourd’hui, nous préférons nous installer à l’entrée des villes, sur des grands boulevards ou de grandes avenues, qui permettent aux clients d’éviter des déplacements fastidieux vers les centres commerciaux. Les investissements sont moindres et permettent une meilleure rentabilité des centres de profits de nos franchisés.

Quels sont vos atouts pour un candidat à la franchise, par rapport à la concurrence ?

La concurrence ne se fait pas sentir trop durement. Les grands réseaux disposent aujourd'hui de peu de villes disponibles. Un candidat qui nous rejoint peu, sans difficulté s'implanter dans sa zone géographique. C'est un atout important, un franchisé doit s'implanter dans une zone qu'il connaît bien, de façon à faire jouer son relationnel privé et professionnel.
Concernant le marché, il est en développement permanent. Posséder une voiture est devenu un vrai luxe, en raison des problèmes de circulation, de parking et autres inconvénients des grandes villes. Les automobilistes sont de plus en plus nombreux à louer leur véhicule en fonction de leurs besoins. Cela dope le marché.
J'ajoute que le client, bien qu'attiré par les prix d'appel est très sensible aux services qui lui sont proposés. Il sera fidélisé par l'accueil, la disponibilité, l'amabilité des personnels. C'est un point sur lequel nous insistons énormément et les résultats montrent bien l'importance de cet élément dans la réussite d'une agence.

Quels sont les qualités que vous attendez de vos franchisés ?

Le franchisé idéal est un homme de métier, qui vient du secteur automobile et sait gérer un parc. C'est en outre quelqu'un qui possède un réel sens commercial, le sens du commerce, qui ne va pas compter son temps. Il doit être disponible et savoir manager une équipe.

Par ailleurs, il faut savoir que nous sommes dans une activité où il faut savoir mesurer le risque, chaque fois que l'on va confier un véhicule à un client. Il est clair que certaines catégories de clients sont à risques. Il faut donc être vigilant.
Nous avons mis en place des procédures très spécifiques pour que nos partenaires subissent le moins possibles de dommages de ce type. La formation est très pointue sur le sujet. Ensuite, c'est l'expérience qui joue, mais si nos franchisés respectent les procédures mises en place, cela fonctionne parfaitement. D'ailleurs… c'est cela la franchise, le respect des procédures mises en place et testées par le franchiseur. Tout le monde en sort gagnant.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise Ucar
Ucar

Agence de location de voitures et d’utilitaires, de proximité

Apport 70 000 €

Getaround
Getaround

Lancez-vous dans l'autopartage en libre-service avec Getaround

Apport 25 000 €

Pour devenir franchisé Continental Rent il faut un apport personnel de 75 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise location voiture
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise location voiture

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Ucar
Ucar

Apport 70 000 €

Franchise ADA location
ADA location

Apport 50 000 €

Getaround
Getaround

Apport 25 000 €