Interview franchise ADA

« Avec ADA, j'ai réalisé une croissance à deux chiffres l'an dernier»

Christian Schmitt - le

Christian Schmitt a rejoint le réseau ADA il y a 18 mois. Il est aujourd'hui à la tête de deux agences.

: Qu’avez-vous fait avant de rejoindre le réseau ADA ?

Christian Schmitt : Après avoir obtenu un Cap de cuisinier, j’ai exercé dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration en tant que chef cuisinier. J’ai ensuite officié dans la grande distribution en tant que chef de département. Puis, j’ai gravi les échelons au sein du groupe Total passant d’auditeur à directeur régional, une fonction qui m’a amené à superviser quelque 50 points de vente répartis un peu partout en France.

Avant de vous lancer aux côtés d’ADA, vous avez créé une première société en indépendant ?

Effectivement, il y a 5 ans, j’ai eu envie de créer une entreprise avec mon ex épouse. Nous avons donc lancé une agence publicitaire, dont les locaux sont situés au fond d’un garage ADA. Si cette entreprise existe toujours, elle ne s’est pas développée aussi bien que nous l’aurions souhaité. J’ai donc voulu créer autre chose en m’appuyant cette fois sur le savoir-faire d’un franchiseur. J’en ai rencontré plusieurs et j’ai finalement choisi ADA il y a 18 mois. Pour avoir côtoyé l’agence située à toute proximité de mon agence publicitaire, je connaissais bien le fonctionnement de cette enseigne. Je savais que son savoir-faire, ses procédures éprouvées, la force du nom et la maturité du réseau pouvaient m’apporter beaucoup.

Vous avez opté pour une reprise, pour quelles raisons ?

Je souhaitais bénéficier d’une clientèle déjà existante pour pouvoir me consacrer pleinement au développement. L’agence que j’ai reprise existait depuis trois ans mais ne tournait pas à son maximum. Il y avait des choses à faire. La franchise m’a apporté un toit solide, à moi de réaliser le parquet, de bâtir les cloisons et de faire la tapisserie ! Il faut aussi souligner que le franchiseur m’a aidé à financer mon projet, à hauteur de 25 000 euros.

Vous avez rejoint ADA il y a un an et demi, comment ce sont passés ces premiers mois d’activité ?

J’ai réalisé une très bonne année 2012 avec une croissance à deux chiffres et je viens d’ouvrir une seconde agence dans le 10ème arrondissement de Paris. Pour développer mon chiffre d’affaires, j’ai mis en place des actions comme la vente d’accessoires. Cette initiative, qui peut générer jusqu’à 1000 euros de chiffre d’affaires supplémentaires chaque mois, a plu au franchiseur. La franchise c’est aussi cela : le partage d’expérience. Je vois l’avenir avec sérénité, le but étant, si je le peux, d’ouvrir d’autres agences et, pourquoi pas, de jouer un rôle plus opérationnel auprès du franchiseur.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

16 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3/5)

Vous souhaitez devenir franchisé ADA ?

Franchise ADA
ADA

Le 1er réseau de location de véhicules en France

Apport 25 000 €

Pour devenir franchisé ADA il faut un apport personnel de 25 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise location voiture et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Interviews

Actualités