Interview franchise Feu Vert

Trois questions à Véronique Polloce-Pessin, de la franchise Feu Vert

Véronique Polloce-Pessin, Chargée de Recrutement
le | Franchise Automobile

Créé en 1972 à Ecully, dans la banlieue de Lyon, Feu Vert a parcouru bien du chemin depuis, au point de devenir une marque incontournable dans le domaine des centres-auto en France. Nous avons interviewé la Chargée de Recrutement de l’enseigne, Véronique Polloce-Pessin, à propos des ambitions de développement dans le futur proche.

: Comment l’aventure de Feu Vert en franchise a-t-elle démarrée ?

Véronique Polloce-PessinVéronique Polloce-Pessin : En 1972, le premier magasin ouvert était spécialisé dans les pièces détachées et les accessoires automobiles et très rapidement, le concept a évolué, car les clients souhaitaient faire poser leurs achats sur leur véhicule. Le centre-auto était né ! Après sept années de déploiement en propre, c’est en 1979 que décision a été prise de franchiser le concept de Feu Vert et le succès a été immédiat.

Les profils que vous recherchez ont-ils évolués avec le temps ?

Nous retrouvons chez nos candidats des caractéristiques communes qui sont immuables : ils ont des qualités de commerçants, de managers et savent gérer une entreprise. Nous les assistons tout au long du contrat de franchise et commençons par leur donner une formation complète avant leur entrée en fonction. Celle-ci se déroule sur douze semaines en immersion en centre-auto, et elle est complétée par 10 jours au siège social de Feu Vert, couvrant notamment la maîtrise du logiciel informatique.

Comment s’est passée l’année 2016 en termes de développement ?

Le premier centre a ouvert à Moulin les Metz en janvier, à l’initiative d’un multi-franchisé, qui exerçait déjà à Marly.
Une autre unité été inaugurée en avril à Castelsarrasin, dirigé par un ancien Directeur de succursale.
Deux autres points de vente en propre accueillent les clients dans les communes de Vire (Calvados) et de Milizac (en Bretagne).
Nous tablons sur encore deux ouvertures d’ici la fin de l’année. Il s’agit pour la plupart de rachats effectués auprès d’un franchisé déjà en place ou bien de passage d’une succursale à une franchise, ce qui est plus rassurant qu’une création ex-nihilo pour les candidats.

                                                Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Feu Vert ?

Franchise Feu Vert
Feu Vert

Produits liés à l'automobile, services auto

Apport 150 000 €

Pour ouvrir une franchise Feu Vert il faut un apport personnel de 150 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise centre auto et entretien et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Interviews

Actualités