Interview franchise Ecolave

Trois questions à Hakim Gataï, franchisé Ecolave

Hakim Gataï, le | Franchise Automobile

Après avoir rejoint Ecolave en 2009, Hakim Gataï, franchisé à Cholet, dans le Maine et Loire, renouvelle aujourd’hui son contrat et donc sa confiance à l’enseigne. Il revient pour nous sur son parcours et ses ambitions

: Vous venez de resigner avec Ecolave…

Hakim GataïHakim Gataï : J’ai intégré le réseau à l’automne 2009 et après cinq ans j’ai décidé de resigner et de poursuivre l’aventure Ecolave.
Ayant toujours l’esprit réseau, je voulais continuer avec l’enseigne et participer à la vie du réseau aux côtés de Jérémy Richard, le fondateur et Pascal Lefrout, l’animateur. De plus, accueillant les nouveaux franchisés en formation, au sein de mon centre fixe, j’apprécie énormément de rencontrer et de partager mon expérience avec tous les nouveaux arrivants.

Que faisiez-vous avant de vous lancer avec Ecolave ?

Auparavant j’ai travaillé pendant 6 ans comme électrotechnicien au sein d’une entreprise spécialisée dans la construction de bateaux. J’étais totalement novice concernant le secteur automobile, mais passionné par les voitures. La société qui m’employait a lancé un plan de licenciement et demandé des départs volontaires. Souhaitant me mettre à mon compte j’ai saisi l’opportunité et me suis lancé dans l’entreprenariat avec Ecolave que j’avais découvert via internet.

Comment se porte votre activité aujourd’hui et quels sont vos objectifs ?

Mon activité se porte bien, entre les interventions sur site et les véhicules que nous préparons dans le centre fixe avec mon salarié, le planning est chargé. Comme pour l’ensemble des franchisés du réseau ce sont les professionnels qui représentent la part la plus importante de la clientèle. Aujourd’hui, elle se compose à 50% de garagistes, 25% de concessionnaires, 15% d’entreprises et 10% de particuliers.
Dans les mois à venir je souhaite accentuer le développement de l’activité auprès des entreprises disposant de flottes automobiles qui représentent un marché important sur mon secteur de Cholet – Bressuire. Autre évolution qui va se faire très prochainement, l’élargissement du panel de prestations. Mon agence propose tous les services de la gamme Ecolave et d’ici quelques semaines, une fois la formation reçue, l’entretien, la rénovation et la teinture des cuirs automobiles va venir s’y ajouter, permettant ainsi de conquérir de nouveaux clients. Pour poursuivre mon développement, je prévois également l’embauche d’un second salarié en 2015.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 7 votants

Lavage auto : ces enseignes tendances recrutent

Franchise CosmétiCar
CosmétiCar

Lavage de véhicules sans eau à domicile

Apport 3 000 €

Franchise DetailCar
DetailCar

Lavage auto écologique sans eau

Apport 3 000 €

Vous souhaitez devenir franchisé Ecolave ?

Franchise Ecolave
Ecolave

Lavage écologique automobile

Apport 4 000 €

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?
Pour ouvrir une franchise Ecolave il faut un apport personnel de 4 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise lavage auto et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise DetailCar
DetailCar

Apport 3 000 €

Franchise CosmétiCar
CosmétiCar

Apport 3 000 €