Interview franchise We-Van

« Nous nous épanouissons parfaitement dans cette activité »

Thibault Noyer, Franchisé à Lyon - le

Thibault Noyer​ est franchisé pour le réseau We-Van dans la ville de Lyon. Après des études d'économie, il a eu diverses expériences professionnelles au cours de sa carrière, en tant que salarié puis comme dirigeant. Au cours de cet entretien, il nous explique pour quelles raisons lui et son associé Yannick ont adhéré à We-Van et son concept original de location de vans et minibus...

: Pourquoi avez-vous choisi We-Van et son concept de location de véhicules pour le moins original ?

Thibault NoyerThibault Noyer : Tout d'abord et c'est important en raison de l’intérêt que je portais pour le monde de l’automobile et du loisir en général. Mais aussi parce que j'ai trouvé que le cadre juridique, marketing et commercial offert par la franchise était éprouvé et clairement défini, de même que le concept lui-même. Il « suffit » de trouver une zone de chalandise adaptée, d’appliquer avec sérieux le concept de la franchise, d’être professionnel et commerçant et cela doit normalement fonctionner selon moi. Mon associé Yannick et moi-même avons par la suite été séduits par la bonne impression que nous ont laissé Augustin et Joseph, les fondateurs de We-Van, lors de notre première rencontre. Ces gars-là ont du talent ! Ils savent où ils veulent mener leur groupe et iIs maîtrisent les outils et les codes de communication modernes. 

Comment le franchiseur vous a-t-il secondé avant le démarrage ?

Nous avons suivi la formation proposée par la tête de réseau pendant une semaine. C'est à l'agence de Paris que nous avons découvert le fonctionnement d’une agence dans ses moindres détails.

Comment se déroulent vos journées ?

Nous commençons par répondre aux sollicitations et aux demandes de devis arrivées par email le soir précédent. De nos jours, mais c’est valable dans tous domaines, il faut être réactif et ne pas hésiter à passer du temps pour répondre de façon détaillée aux demandes d’informations. Puis, nous faisons le point sur les départs/retours du jour. Un temps de préparation des véhicules est nécessaire. La qualité du véhicule, des services, du nettoyage sont mis en avant chez We-Van et cela est bien normal, aussi réalisons-nous ces opérations minutieusement. Puis c’est le temps de l’accueil clientèle. Les dossiers administratifs ont généralement été préparés en amont pour faire gagner du temps au client. Nous procédons au paiement et nous présentons le véhicule et son fonctionnement au client. Certains jours, des opérations de maintenance sont nécessaires sur les véhicules (réalisation des entretiens, changement des pneus, réparations..., alors nous avons besoin de transférer les véhicules chez le concessionnaire.
Quotidiennement, nous répondons aux demandes de renseignements par téléphone mais la majorité de nos clients nous parvient grâce à l’excellent 
référencement naturel du site internet sur Google. Toutefois, des actions marketing de terrain restent importantes à réaliser pour nous faire découvrir auprès d’un maximum de prospects (emailing / mailing / etc..).

Aimeriez-vous ajouter un dernier mot ?

Nous nous épanouissions parfaitement dans cette activité. Nos clients sont toujours détendus. Ils partent en vacances... Et comme tout se déroule parfaitement avec les vans, ils reviennent encore plus souriants, pressés de repartir une prochaine fois. Pour les minibus, notre clientèle est principalement composée de professionnels, comme nous, ce qui fait que nous nous entendons parfaitement. Par ailleurs, il est tout à fait possible d’organiser un emploi du temps compatible avec des extra-activités personnelles et cela est très agréable.

                                                                                          Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Location de voiture et autres véhicules : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Drivy
Drivy

Lancez-vous dans l'autopartage en libre-service avec Drivy

Apport 25 000 €

Franchise ADA
ADA

Le 1er réseau de location de véhicules en France

Apport 40 000 €

Franchise We-Van

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise We-Van il faut un apport personnel de 150 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise location voiture et les franchises du secteur Automobiles, cycles, motos.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise ADA
ADA

Apport 40 000 €

Franchise Rent A Car
Rent A Car

Apport 70 000 €

Franchise Drivy
Drivy

Apport 25 000 €

Franchise Ucar
Ucar

Apport 100 000 €