Interview franchise Biocoop

Interview de Jerôme Blachere, de Biocoop

Jerôme Blachere - le

Jérôme Blachere nous a accordé un entretien, au cours duquel il revient sur les bases du concept Biocoop et ses originalités dans le monde du commerce d’aujourd’hui. Le Responsable du service développement du groupe trace également le portrait des sociétaires qu’il recherche pour exploiter ses futurs magasins

: Quel est l’historique et le concept de Biocoop ?

Jerôme BlachereJerôme Blachere : Issu d’un mouvement datant de la fin des années 60, Biocoop a été créé en 1986, sous forme d’association, et le développement a été très rapide et régulier depuis, puisqu’en 1996, on dénombrait 150 magasins en France, ce chiffre était porté à 250 unités en 2005 pour atteindre 332 points de vente en 2012

Quels avantages trouve-t-on à devenir adhérent Biocoop ?

Les sociétaires rejoignant Biocoop accèdent immédiatement à la notoriété de la marque, mais également à notre centrale d’achat, qui affiche un taux de fidélité de 87%. La tête de réseau propose également des services d’assistance, dans les domaines d la communication, du développement ou bien de la gestion financière.

Quels objectifs d’ouvertures vous êtes-vous fixés ?

De 332 magasins actuellement, nous aimerions passer à 360 d’ici la fin de l’année, poursuivant notre rythme de trois ouvertures par mois. Nos zones prioritaires d’implantation demeurent les 10 plus grands agglomérations françaises, où notre maillage n’est pas encore achevé.

Quels sont les profils qui vous intéressent ?

Pour rejoindre nos rangs, il faut avant tout des personnes en phase avec notre modèle coopératif, et bien se rendre compte du réel investissement que cela représente, car au-delà de la gestion de son magasin, chaque adhérent prend des décisions pour la stratégie générale du réseau.
Il est également nécessaire de partager les valeurs de l’environnement, qui constituent la base du concept Biocoop, et disposer de réelles qualités de commerçant aimant le contact avec la clientèle. J’ajouterais qu’avoir l’âme d’un chef d’entreprise responsable est primordial, car il s’agit de gérer un magasin d’une surface de 250 m² en moyenne, employant entre 5 et 10 personnes.

Qu’est-ce qui vous distingue de la concurrence ?

Le fait que nous soyons les inventeurs du concept de l’épicerie bio, maintes fois copié depuis. Nous sommes fiers d’attirer vers nous des personnes réellement passionnées par le métier, et non pas de simples investisseurs, comme on peut en trouver chez d’autres enseignes. Car rejoindre Biocoop, c’est faire un choix réellement impliquant, où il faut savoir faire passer des valeurs parfois en contradiction avec le commerce. En résumé, avant le développement des magasins, l’objectif de Biocoop est de développer une agriculture biologique durable et de militer pour un commerce équitable. Tous ceux qui se retrouvent dans ces valeurs sont les bienvenus chez nous…

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

17 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Bio : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise Naturalia
Naturalia

Produits biologiques et naturels

Apport 200 000 €

Franchise Carrefour Bio
Carrefour Bio

La réponse du leader de la proximité à un marché en forte croissance

Apport 10 000 €

Franchise Biocoop

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Intéressé par le secteur franchise bio ?
Pour devenir franchisé Biocoop il faut un apport personnel de 80 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise bio et les franchises du secteur Mini, super et hypermarchés.

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Carrefour Bio
Carrefour Bio

Apport 10 000 €

Franchise Naturalia
Naturalia

Apport 200 000 €