Annuaire

franchise diagnostic immobilier, home staging

Diagnostic immobilier : les avantages du marché

Porté par la réglementation, le marché du diagnostic immobilier peut regarder l’avenir avec optimisme. En effet, d’ici 2020, de nouvelles mesures favorables devraient entrer en vigueur. Se lancer sur ce secteur constitue dès lors une belle opportunité. En effet, obligatoires pour chaque vente ou location de logement, les diagnostics en vigueur ont une durée de validité limitée, ce qui assure une récurrence d’activité. Par ailleurs, s’il est nécessaire pour les diagnostiqueurs de bien s’équiper avec du matériel homologué, le coût du matériel reste peu onéreux, à l’exception de l’analyseur de plomb dont le prix peut grimper jusqu’à 30 000 euros.

Faisant preuve d’un bon dynamisme ces cinq dernières années, le secteur du diagnostic immobilier est également porté par la frénésie qui touche le marché immobilier. Ainsi, on prévoit une croissance de 10% cette année, puis de 6% par an jusqu’en 2020.

Réseau leader sur le marché du diagnostic immobilier depuis 25 ans

Agenda Diagnostics

Réseau leader sur le marché du diagnostic immobilier depuis 25 ans

Apport 15 000 €

Acteur nationnal du Diagnostic Immobilier

Arliane Diagnostic Immobilier

Acteur nationnal du Diagnostic Immobilier

Apport 5 000 €

Agences immobilières sans droits d'entrée

Fédéral Immobilier

Agences immobilières sans droits d'entrée

Apport

Leader spécialiste des diagnostics immobiliers

DIAGAMTER

Leader spécialiste des diagnostics immobiliers

Apport 15 000 €

Amiante, PCB, HAP, Matériaux lourd de peintures

Bâti-Conseils

Amiante, PCB, HAP, Matériaux lourd de peintures

Apport

Expertises et diagnostics de l'immobilier

L'Expert

Expertises et diagnostics de l'immobilier

Apport 3 200 €

Réseau national d'agences immobilières spécialistes du viager

Viagimmo

Réseau national d'agences immobilières spécialistes du viager

Apport 20 000 €

Loi Carrez, parasites,amiante, plomb, DPE

DEFIM - Diagnostic Immobilier

Loi Carrez, parasites,amiante, plomb, DPE

Apport 20 000 €

diagnostic immobilier

BC2E

diagnostic immobilier

Apport 10000

Conformité médical des biens immobiliers

Concept Habitat Santé

Conformité médical des biens immobiliers

Apport 30 000 €

Conception de cuisine design et réaménagement

Home Logistic France

Conception de cuisine design et réaménagement

Apport 5 000 €

Cabinets d'expertises immobilières

D.Pro

Cabinets d'expertises immobilières

Apport 10000

Cabinet d'experts en diagnostics immobiliers

Alliance Sud Expertise (ASE)

Cabinet d'experts en diagnostics immobiliers

Apport 10 000 €

Diagnostic technique immobilier reglementaire

HOM EXPERT

Diagnostic technique immobilier reglementaire

Apport 20 000 €

Services aux professionnels de l'immobilier

DIAGNOSTIC LOGEMENT

Services aux professionnels de l'immobilier

Apport 10 000 €

Franchise services immo

Imax

Franchise services immo

Apport

Expertise immobilière

Expert-Home

Expertise immobilière

Apport 21 000 €

Bureau de contrôle thermique des bâtiments

FT2i

Bureau de contrôle thermique des bâtiments

Apport 15 000 €

Chasseurs immobiliers indépendants en France

Monchasseurimmo

Chasseurs immobiliers indépendants en France

Apport

Valorisation de biens immobiliers

Marketimm

Valorisation de biens immobiliers

Apport

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 13 votants

Le diagnostic immobilier a vu le jour en 1996 avec la mise en place de la Loi Carrez relative à la surface des logements. Depuis le législateur a ajouté bien d’autres diagnostics obligatoires en cas de vente mais aussi en cas de location et le secteur s’est naturellement développé autour d’indépendants mais également de réseaux de franchise.

Comment devenir diagnostiqueur immobilier

Il est obligatoire depuis 2007 de posséder une certification pour devenir diagnostiqueur immobilier. Depuis d’autres formations sont devenues obligatoires. Ainsi, depuis 2012, les diagnostiqueurs qui souhaitent réaliser des diagnostics de performance énergétique (DPE) doivent posséder un bac +2 minimum dans le domaine de la technique du bâtiment ou une expérience professionnelle de trois années dans le domaine. Cette obligation est également valable pour réaliser les diagnostics amiante, et ce depuis le 1er janvier 2017.

Pour exercer en tant que diagnostiqueur, il faut donc être titulaire de l’ensemble des certifications, propres à chaque domaine de diagnostic. Ces certifications sont valables cinq ans et doivent être délivrées par un organisme agréé par le Cofrac, le Comité français d’accréditation.

Pour exercer le métier de diagnostiqueur, il faut avoir un profil plutôt technique. Ainsi, ce métier, même s’il est ouvert à tous, nécessite une appétence pour le bâtiment et l’immobilier. Par ailleurs, si le diagnostiqueur gère seul son entreprise, il doit également avoir des aptitudes commerciales pour aller chercher ses clients et ses prescripteurs. Dans ce cas, le diagnostiqueur peut aussi s’entourer d’un(e) assistant(e) commercial(e) pour gérer la prise de rdv et le suivi des facturations.

En cas de litige, la responsabilité du diagnostiqueur peut être engagée. Ainsi, les diagnostiqueurs peuvent voir leur responsabilité engagée devant le Tribunal d’Instance ou devant le Tribunal de grande instance selon le montant estimé du préjudice.

L’assurance en responsabilité civile du diagnostiqueur est ainsi soumise à des règles. Le Code de la construction et de l’habitation stipule que le montant de garantie de cette dernière ne peut pas être inférieur à 300 000 euros par sinistre et 500 000 euros par année d’assurance.

Formation diagnostic immobilier : comment se former au métier de diagnostiqueur

Nous l’avons vu plus haut, il est nécessaire d’obtenir toutes les certifications dans chaque domaine du diagnostic immobilier pour pouvoir exercer. Il existe une multitude de centres de formation agréés pour se former au métier. Les réseaux de franchise disposent souvent de leur propre centre de formation.

Voici les différentes voies pour se former au métier de diagnostiqueur immobilier ou se reconvertir en tant que diagnostiqueur immobilier :

  • la formation universitaire
  • le réseau du GRETA
  • la formation professionnelle
  • la formation par l’alternance
  • la formation en entreprise

Les formations sont courtes puisqu’elles durent entre 1 et 5 jours en fonction des diagnostics et des organismes. Pour se former à l’ensemble des diagnostics du DDT, il faut compter entre deux et trois mois en moyenne

Sur Internet, vous trouverez de nombreux annuaires listant tous les organismes de formation agréés.

Salaire diagnostiqueur immobilier : combien gagne un diagnostiqueur immobilier ?

Il est nécessaire d’avoir un Bac +2 pour exercer en tant que diagnostiqueur immobilier. Le salaire moyen pour un diagnostiqueur immobilier employé varie entre 20 000 à 30 000 euros annuels. Pour le diagnostiqueur gérant sa propre entreprise, le salaire dépend du chiffre d’affaires réalisé. Un diagnostiqueur immobilier exerçant ainsi depuis plus de dix ans peut prétendre à une rémunération avoisinant les 50 000 euros s’il gère bien son entreprise.

Création d'entreprise de diagnostic immobilier : quel statut choisir ?

Vous pouvez vous installer en tant que diagnostiqueur immobilier en choisissant de le faire en créant une société commerciale (EI, EURL ou SARL) ou en libéral. Il faut choisir son statut en fonction de sa situation personnelle et en prenant en compte les risques qui peuvent être importants en libéral puisque le patrimoine personnel n’est pas protégé.

En franchise, qui induit un statut d’entrepreneur indépendant, il est judicieux de demander un conseil juridique pour savoir quelle forme de création est la plus appropriée en fonction de la situation personnel du créateur.

Les avantages de la franchise sur le marché du contrôle technique immobilier

Comme dans tous les secteurs d’activité, la franchise offre de multiples avantages en contrepartie d’une partie du chiffre d’affaires reversée à la tête de réseau pour pouvoir se servir de la marque et de son savoir-faire. Le premier avantage est sans nul doute la notoriété et le savoir-faire éprouvé d’enseignes leaders dans leur domaine. Il existe de nombreuses marques dans ce secteur qui disposent d’une solide réputation, rassurant les acheteurs et vendeurs mais aussi les prescripteurs. La mutualisation des coûts et la veille juridique opérée par les marques constituent également des atouts majeurs pour un candidat à la franchise dans le domaine du diagnostic immobilier. Ces derniers auront accès à des tarifs négociés pour l’achat de leur matériel mais aussi aux dernières réglementations en temps réel. Le diagnostiqueur se concentrant sur la partie technique et commerciale de son activité, cette veille juridique en devient d’autant plus importante. Enfin, le franchiseur et les autres franchisés du réseau apportent leur aide technique en partageant leur best practice. Choisir la franchise, c’est donc entreprendre en indépendant tout en bénéficiant de l’expertise et de l’aide de professionnels experts de leur domaine.

Franchise diagnostic immobilier : comment devenir franchisé

Il existe de nombreux acteurs ayant choisi la franchise dans le secteur du diagnostic immobilier. Les plus connus sont Diagamter, Agenda Diagnostics, Arliane Diagnostic Immobilier, BC2E, Activ’Expertise ou encore Alliance Sud Expertise. Pour devenir franchisé dans le diagnostic immobilier, il va falloir démontrer votre appétence pour la technique et le commercial. Pas besoin d’expérience dans le domaine toutefois, le franchiseur va vous apporter la formation adéquate. Il faut néanmoins faire preuve d’intérêt pour le domaine du bâtiment et de l’immobilier et prouver que vous n’avez pas peur d’aller chercher le client et de rencontrer tous les prescripteurs utiles. Pour se lancer, il faut prévoir un apport personnel allant de 5 000 à 20 000 euros selon les enseignes pour un investissement global qui peut atteindre les 60 000 euros. Il faudra aussi vous acquitter d’un droit d’entrée qui varie en fonction des réseaux. Il faudra vous assurer avant de signer votre contrat de franchise de la qualité de la formation du franchiseur et de toute l’assistance dont vous bénéficierez durant toute la durée de votre contrat (en moyenne sept ans).

Diagnostiqueur immobilier franchisé : est-ce rentable ?

La rentabilité de l’activité de diagnostiqueur immobilier varie en fonction de l’implication du chef d’entreprise et du développement de son entreprise. En tant que diagnostiqueur on peut choisir d’exercer seul ou de renforcer son équipe avec des employés réalisant pour votre compte des diagnostics. Le chiffre d’affaires ne sera bien entendu pas le même, tout comme les charges. En franchise, le chiffre d’affaires après deux ans d’activité varie entre 150 et 220 000 euros. Certaines affaires particulièrement bien gérées et développées peuvent atteindre le million d’euros.

Il faut savoir que les tarifs pratiqués par les diagnostiqueurs immobiliers sont libres. Toutefois, le diagnostic immobilier reste un secteur où la concurrence fait rage et certains n’hésitent pas à casser les prix. En travaillant avec déontologie et en soignant son réseau de prescripteurs, le diagnostic immobilier demeure un secteur particulièrement attractif où l’on peut très bien gagner sa vie, dès lors que l’on apprécie le côté technique de l’activité.

Profil requis pour devenir diagnostique immobilier

Les réseaux de franchise semblent tous rechercher le même type de profil de franchisés. Les enseignes souhaitent en effet recruter des entrepreneurs, commerçants, ayant idéalement un profil technico-commercial. L’essentiel étant de posséder de solides aptitudes commerciales et une bonne organisation administrative.

Apport personnel moyen en franchise de diagnostic immo

Selon les enseignes, les apports personnels et investissements à prévoir peuvent varier. Ainsi, les réseaux Arliane et Agenda sont respectivement accessibles à partir de 10 000 et 20 000 euros d’apport personnel pour un investissement global porté à 40 000 euros pour l’enseigne Arliane et 50 000 euros pour le réseau Agenda. Alors que Diagamter se situe dans la même fourchette, l’enseigne Exim semble plus onéreuse avec un apport personnel recommandé de 40 000 euros pour un investissement global qui peut s’élever à 130 000 euros.

Des franchises spécialistes du diagnostic immobilier qui fonctionnent

​Le marché du diagnostic immobilier est composé d’un grand nombre d’indépendants et de réseaux de franchise. Parmi ces derniers, nous pouvons citer les enseignes Arliane, Agenda, Ex’im, Diagmater… Ces dernières réalisent des chiffres d’affaires supérieurs aux indépendants. Ainsi, on estime que le professionnel exerçant seul réalise un chiffre d'affaires de 60 à 90 000 euros alors que les agences des réseaux organisés réalisent en moyenne un chiffre d'affaires de 250 000 euros.

Ouvrir sa franchise dans le secteur du diagnostic immobilier : quelques chiffres

Selon l'institut d'études économiques Xerfi, le chiffre d’affaires des professionnels du diagnostic immobilier devrait augmenter de 2% en 2015 et de 4% l’année suivante.

Après plusieurs années de croissance, engendrée en partie par l’augmentation du nombre de diagnostics obligatoires et par l’élargissement des diagnostics aux locations, le chiffre d’affaires en volume des diagnostiqueurs immobiliers semblent souffrir de deux éléments. Le premier étant lié à la baisse du nombre de transactions immobilières, le second étant la certaine saturation du secteur, marquée par une augmentation importante des professionnels. Il faut savoir, qu’en moyenne, on compte 1 000 nouveaux diagnostiqueurs chaque année. Ceci étant, la création de nouveaux diagnostics réglementaires permet de maintenir le chiffre d’affaires des professionnels. Pour continuer à se développer, les diagnostiqueurs diversifient leur activité et travaillent leurs réseaux de prescripteurs.

Rappel : les avantages du secteur​ du diagnostic

Le diagnostic immobilier est un métier en plein boom bénéficiant d'un contexte législatif favorable. Faire partie d’un réseau apporte de multiples avantages. Le franchisé bénéficie en effet d’une assistance technique, de formations qui permettent de rester en adéquation avec la réglementation qui évolue sans cesse, une assistance informatique, assistance juridique… Grace à l'ensemble de ces services, les membres d’un réseau sont plus productifs et gagnent en confort professionnel.

Les 2 derniers articles du secteur