Ouvrir une franchise - les avantages et inconvénients

 Les avantages pour le franchisé

Le système de franchise permet de limiter les risques que comporte la création d’entreprise.
Souvenez-vous : 90 % des franchises implantées sont encore en activité au bout de 5 ans !
Le franchisé bénéficie de :

  • 1- La notoriété du réseau : La franchise, c'est également une image dont vous bénéficierez au démarrage de votre activité. Les campagnes nationales du franchiseur ont un impact local sur les franchisés.
  • 2- L’expertise et d’un savoir-faire expérimenté, Le franchiseur transmet son expérience et ce dans tous les domaines :
    • Création (Préparation du dossier financier…)
    • Gestion / management / marketing
    • Expérience du terrain
    • Assistance technique et commerciale
    En qualité de partenaire de votre aventure, le franchiseur connaît votre métier, les pièges et les solutions pour les éviter.
  • 3- La recherche et le développement sur le lancement des nouveaux produits : Afin de garder l’avantage concurrentiel, le franchiseur fera en permanence évoluer le concept pour garantir la pérennité des entreprises franchisées.
  • 4- L’expérience des autres franchisés
    L’organisation en réseau permet à chaque franchisé de profiter et faire profiter les autres des expériences mutuelles. Cet échange d’expériences crée une véritable dynamique qui rayonne sur l’ensemble du réseau.
  • 5- La logistique du groupe (Livraison, approvisionnement…)
    Des produits choisis à des prix compétitifs, une centrale d’achat, des circuits et des conditions de livraison optimisés.
  • 6- En qualité de propriétaire de son fonds de commerce (clientèle incluse), le franchisé peut en disposer et le céder à l’issue du contrat

 Les inconvénients pour le franchisé

En signant un contrat de franchise, vous vous engagez à en suivre les termes et engagements. Il faut avoir conscience de ces contraintes avant de se lancer :

  • 1- L’investissement de départ peut être plus élevé qu’une création en tant qu’entrepreneur indépendant isolé

    Cette différence s’explique par le droit d’entrée et les redevances directes et indirectes.
    Le montant peut varier en fonction de la renommée de la marque et de l’étendu de la prestation du franchiseur (formation, assistance, étude de marché…).

  • 2- Des contraintes sur le catalogue des produits et/ou services commercialisés

    Le franchisé doit respecter les règles du réseau en ce qui concerne la présentation, le conditionnement, la commercialisation des produits et/ou services.
    Par exemple il ne peut pas proposer à la vente des produits différents de ceux du franchiseur.

    On n'imagine pas un franchisé McDonald's modifier la recette du Hamburger

  • 3- Le respect du cahier des charges du franchiseur concernant l’installation, le mobilier ou l’emplacement du point de vente

    La plupart des franchises fonctionnant avec une réplication de concept à l’identique, l’aménagement du point de vente du franchisé doit respecter le cahier des charges du franchiseur.

    Il serait perturbant pour la clientèle d’arriver dans un Starbucks qui n’aurait pas de fauteuils…

  • 4- Le franchisé doit respecter la charte graphique, la communication, les engagements financiers et juridiques du franchiseur ?
  • 5- Le franchisé est tenu de verser une redevance initiale et des royalties

    La redevance initiale et les royalties correspondent à l’utilisation de la marque, des services proposés, des produits et/ou des services spécifiques.
    Sont pris également en compte tout ce qui concerne la formation, l’assistance, la communication.

  • 6- Le franchisé doit accepter les règles, adhérer au concept et en être le digne ambassadeur

    La franchise est par conséquent un levier de développement, tant pour le franchiseur que pour l'entrepreneur indépendant.
    Le candidat à la franchise doit donc s'assurer, non seulement de la solidité du franchiseur avec lequel il va s'engager mais également de ses motivations, de son goût pour le métier de l'enseigne choisie et de ses qualités de chef d'entreprise.

    Ce sont essentiellement les talents de chef d'entreprise, de commerçant et/ou de commercial, de manager qui feront la réussite d’une entreprise franchisée.

 Les avantages pour le franchiseur

Un franchiseur qui souhaite développer son réseau sur d’autres territoires a deux solutions :

1. Développer ses points de ventes en propre avec des succursales

2. Choisir des partenaires franchisés avec des personnalités juridiques indépendantes

Trois avantages principaux :

  • Plus économique car le franchiseur ne supporte pas les couts liés à la création d’une nouvelle structure
  • Les franchisés connaissent souvent le terrain et les entrepreneurs locaux
  • Le franchiseur a moins de contraintes car c’est le franchisé qui crée et qui gère son centre de profit

 Les inconvénients pour le franchiseur

Trois inconvénients principaux :

  • Coût de la formation et de l’assistance dispensée au franchisé
  • Coût des études de marché
  • Le franchiseur doit adapter son organisation interne
    Il doit par exemple se doter d’une équipe d’animation, d’assistance, de développement, de recherche et d’innovation…