Interview franchise Argo

« Argo s’engage aux côtés de ses franchisés dans des opérations de co-promotion »

Vincent Barbato, le | Franchise immobilier

Spécialisé dans la promotion immobilière, Argo a choisi la franchise pour aller plus vite dans son développement. L’entreprise a également choisi de s’impliquer pleinement dans la réussite de ses partenaires en s’associant aux programmes de promotion. Les explications de Vincent Barbato, Pdg d’Argo.

: Quelle est précisément l’activité d’Argo ?

Vincent Barbato : Argo a une activité de promotion immobilière. Nous avons particulièrement mis l’accent sur l’accès au logement, de deux manières : nous travaillons avec les bailleurs sociaux et nous réalisons des logements accessibles de manière à satisfaire la demande des primo-accédants. Nous proposons donc des biens à un tarif inférieur de 10 à 15% au tarif du marché.

Argo exerce depuis 2005 dans le domaine de la promotion immobilière. Notre entreprise est pour l’heure bien implantée en Gironde. Avec la franchise, nous souhaitons couvrir le territoire d’ici cinq ans, avec une cinquantaine de franchisés. Nous désirons donc intégrer un franchisé par mois à partir de septembre prochain.

Vous avez choisi la franchise pour vous développer. Pour quelles raisons ?

Nous sommes la seule entreprise à se développer en franchise dans cette activité. Les promoteurs comme Bouygues se développent en propre via des agences. De notre côté, nous visons une croissance rapide. Pour grandir rapidement, en évitant les problèmes de management et de recrutement de collaborateurs, la franchise constitue la solution idéale. Pour nous, le meilleur moyen d’avancer est de s’appuyer sur des entrepreneurs qui, comme nous, ont envie d’avancer et de réussir.

Quel est justement le profil du partenaire idéal ?

L’activité de promotion immobilière est très complexe car elle regroupe quatre métiers : le développement, la vente, la construction et la gestion financière. Nous recherchons donc des profils capables de manier de la complexité. Nos candidats ne doivent pas forcément avoir une expérience du bâtiment ou de la promotion immobilière mais ils doivent avoir une intelligence globale qui leur permet de mener à bien tous leurs programmes. Nous intégrons ce mois-ci notre premier franchisé, à Toulouse. Après avoir fait Sup de Co, il a exercé dans l'univers des assurances dans la promotion-construction. C’est un profil parfait pour nous.

Quels process avez-vous mis en place pour intégrer vos futurs franchisés ?

Dans une première étape, nous évaluons le candidat pour recenser ses besoins. Nous avons mis sur pied une formation initiale d’une durée de huit jours durant laquelle nous abordons nos quatre métiers. Le franchisé est donc sensibilisé à la partie développement de notre activité qui consiste à trouver le terrain et à assurer toutes les études de faisabilité. Pour la partie vente, il s’agit de construire l’offre, de déterminer sa cible et de communiquer avec cette dernière. La partie construction est complexe. Nous agissons en chef d’orchestre en fédérant tous les corps de métier autour du projet. En dernier lieu, il y a la partie financière qui consiste à monter le bilan financier et le plan de financement, à négocier avec les banques, à obtenir des garanties… Toutes ces étapes sont passées en revue dans la formation d’intégration. Ensuite, nous organisons des séminaires toutes les six semaines. Enfin, nous proposons un coaching permanent pour répondre aux questions des franchisés. Pour assurer ce suivi, nous nous appuyons sur une équipe d’une dizaine de personnes en interne ainsi que sur des spécialistes externes au réseau comme des notaires, des maîtres d’œuvre…

Quel est le coût pour un franchisé de rejoindre votre réseau ?

Le droit d’entrée s’élève à 70 000 euros. Il inclut la formation, l’utilisation de la marque et l’ensemble des documents nécessaires aux montages et au suivi d'un programme. Les royalties sont fixes et s’élèvent à 30 000 euros par an HT. Le franchisé n’a pas besoin de local pour exercer, du moins au début de son activité. Jusqu'à 100 logements par an, il peut travailler seul ou recruter une assistante de gestion à temps partiel. A partir de 100 logements, il est recommandé de s’entourer d’un ingénieur travaux.

Quels sont les points forts de votre enseigne ?

Notre franchise s’adresse à des candidats qui désirent devenir promoteur immobilier. Nous pouvons leur apprendre le métier pour qu’ils réussissent. Mieux : nous leur proposons un partenariat pour qu’ils ne soient pas seuls. Ainsi, nous nous associons avec eux pour monter les programmes immobiliers en co-promotion. C’est un vrai engagement de notre part. Nous voulons réussir aux côtés de nos partenaires. Notre appui va leur permettre d’obtenir des garanties bancaires et de ne pas avancer de fonds propres pour leurs premières opérations immobilières.

Quel est le potentiel de ce marché en France ?

Il y a une pénurie d’un million de logements en France. Nous construisons moins que les besoins. Malgré les annonces, cette situation va sans nul doute persister. 900 000 logements vont donc continuer à manquer. Le potentiel est bel et bien là.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Argo ?

Franchise Argo
Argo

Promotion immobilière dans l’habitat social

Apport 100 000 €

Pour devenir franchisé Argo il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise d'agence immobiliere et les franchises du secteur Immobilier.

Interviews

Actualités