Interview franchise CrediPro

Interview de Charles Marinakis, de la franchise CrediPro

Charles Marinakis - le

CrediPro n’est pas un nouveau venu sur le créneau du financement professionnel. En effet, si l’enseigne CrediPro a été lancée à la fin de l’année 2009, elle se base en réalité sur un cabinet pilote, IFC (Inter Finances Commerces), qui a 20 années d’existence.
L’Observatoire a rencontré le Président de CrediPro, Charles Marinakis. Interview.

: Quelle est votre vision du marché sur lequel vous évoluez ?

Charles Marinakis : Jusqu’ici, le marché n’était pas tout à fait adapté à accueillir nos prestations de services, mais une évolution a eu lieu récemment, et ceci pour deux raisons :

L’une est macro-économique : nous assistons en effet en ce moment à une véritable explosion du nombre de créations d’entreprise : 580.000 en 2009 selon les derniers chiffres publiés par l’APCE.

Chacune de ces sociétés a nécessairement besoin de conseils en financement, et c’est là que nous intervenons, notre métier même s’il existe depuis fort longtemps a été remis au goût du jour par la conjoncture.

La seconde raison est d’ordre socio-économique, car en l’espace de quelques années, le profil-type du créateur d’entreprise a profondément changé. Comme environ 60% d’entre eux sont des primo-accédants, ils sont en grande majorité habitués à la notion de courtage, car le procédé s’est largement démocratisé en touchant désormais le monde de l’immobilier privé.

Même s’il est encore tôt, quel bilan faîtes-vous de vos premières semaines d’activité ?

Le lancement a eu lieu il y a quelques semaines à peine, en janvier 2010, et le projet convainc, car il est dans l’air du temps. Les conditions d’accès sont assez ouvertes, avec un droit d’entrée fixé à 25 000 €, et les frais annexes sont raisonnables, car il n’est pas nécessaire d’avoir des locaux munis de vitrines donnant sur la rue.

Quel est le profil des personnes qui vous rejoignent, et celui de vos clients ?

Les profils que nous recherchons sont issus du monde de l’entreprise, idéalement du département professionnel d’une banque.
Nos clients sont quant à eux uniquement des professionnels, et toutes les entreprises peuvent faire appel à nous, qu’il s’agisse de TPE, de PME, d’artisans, de commerçants ou de professions libérales.

Aimeriez-vous ajouter un dernier mot ?

Nous nous sommes fixés comme objectif pour 2010 de recruter de 10 à 15 franchisés et espérons dépasser la centaine d’agences d’ici 5 ans, et ce sur toute la France.
Avec CrediPro, les franchisés profitent des 20 années d’existence du cabinet originel, mais également de notre connaissance de la franchise, car les dirigeants de l’enseigne connaissent fort bien ce mode de développement, pour en être issus.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé CrediPro ?

Franchise CrediPro
CrediPro

Courtage en crédits professionnels

Apport 25 000 €

Pour devenir franchisé CrediPro il faut un apport personnel de 25 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise courtage crédit et assurance
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Courtage crédit professionnel ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Courtage crédit professionnel, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise courtage crédit et assurance

Actualités

Interviews