Interview franchise Mikit

« Mikit m'a offert des conditions idéales »

Jean-François Dupeux, Franchisé à Libourne
le | Franchise batiment

Franchisé depuis mai 2015 chez Mikit, Jean-François Dupeux, 40 ans, exploite son agence à Libourne en Gironde. Il revient pour nous sur son parcours professionnel précédent et sur la manière dont le constructeur de maisons en kit l'a reçu au sein du réseau. Interview

: Etiez-vous déjà dans le bâtiment avant d'entrer chez Mikit ?

Jean-François DupeuxJean-François Dupeux : Je viens d'un univers professionnel totalement différent puisque j'ai démarré ma carrière dans l'électronique. J'ai été à mes débuts réparateur de téléviseur pour de grandes chaînes puis j'ai décidé d'ouvrir mon propre magasin, où je faisais également de la pose d'antenne. Mais à l'époque, les tubes cathodiques pesaient un certain poids et j'ai dû arrêter mon activité suite à des problèmes de dos. J'ai alors changé d'orientation et me suis orienté dans le commercial, en intégrant un indépendant spécialiste de la vente de fenêtres et de menuiseries.

Pourquoi avoir alors décidé de vous remettre à votre compte ?

J'ai constaté que mes chiffres étaient en constante progression et je me suis dit que je pourrais faire aussi bien en ouvrant ma propre entreprise. Mais contrairement à ma première expérience, j'ai souhaité cette fois-ci me faire accompagner, ce qui m'a poussé vers la franchise, car je cherchais un concept capable de m'apporter un nom, un savoir faire et une assistance.

Pourquoi avoir opté pour Mikit ?

J'ai postulé sur Internet et les premiers échanges se sont très bien passés. Mikit m'a offert des conditions idéales, adaptées à mon profil puisque j'ai démarré par une micro-franchise, moins gourmande en ressources financières. J'ai suivi une formation complète à la Mikit Academy avant l'ouverture, apprenant tout ce qui touche à la gestion, à la vente et aux produits, le tout sur plusieurs semaines.

Comment votre agence a-t-elle évolué depuis son inauguration ?

J'ai connu une croissance à tous les niveaux, ce qui m'a conduit à embaucher une secrétaire en 2017 pour faire face à l'afflux de commandes. Je suis alors passé d'une micro-franchise à un concept Mikit à part entière, couvrant un plus large secteur géographique, tout en conservant mon exclusivité territoriale. 2018 marque une nouvelle évolution puisque deux commerciaux me rejoignent. Je suis aujourd'hui comblé par l'apport de mon franchiseur, qu'il s'agisse du suivi proposé ou de l'accompagnement très efficace, puisque je peux appeler Mikit à tout moment pour répondre à toutes les questions auxquelles je dois faire face.

                                    Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 1 votant

Vous souhaitez devenir franchisé Mikit ?

Franchise Mikit
Mikit

Constructeur de maison individuelle

Apport 10 000 €

Pour devenir franchisé Mikit il faut un apport personnel de 10 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise construction et les franchises du secteur Bâtiment.

Interviews

Actualités