Interview franchise Artemis Courtage

« Nous bénéficions de formations et d’outils techniques décisifs dans le succès de notre activité »

Stéphane Gérard - le

Stéphane Gérard est associé à Virginie Régnard et ils gèrent tous deux leur agence Artemis Courtage depuis 2013, à Saint-Maur des Fossés, près de Paris. Nous avons interviewé Stéphane Gérard, afin de tout savoir de son parcours précédent et des avantages qu’il trouve à entreprendre en réseau.

 

: Comment votre carrière professionnelle a-t-elle démarré ?

Stéphane Gérard 2Stéphane Gérard : Après mon BTS d’Action Commerciale, j’ai travaillé au sein de deux grandes banques, l’une française et l’autre britannique. Entre 1999 et 2012, j’ai successivement gravi tous les échelons, démarrant comme Chargé d’Accueil, passant Conseiller de Clientèle avant de devenir Sous-Directeur et enfin Directeur. A ce moment-là, j’ai souhaité à nouveau évoluer et la meilleure solution me semblait être de me mettre à mon compte dans le courtage, un domaine qui me plaisait et que je connaissais bien. En effet, mes fonctions de Directeur de banque m’avaient permis de me familiariser avec de nombreux réseaux de courtage et c’est par ce biais que j’ai connu notamment les fondateurs d’Artemis Courtage, qui m’ont convaincu de les rejoindre au moment où ils ont lancé leur concept en franchise.

Comment se sont déroulés vos débuts de franchisé ?

C’est en 2013 que j’ai ouvert mon agence et je couvre les secteurs de Saint-Maur des Fossés, Nogent-sur-Marne et Le Perreux-sur-Marne, trois communes très dynamiques du Val de Marne (94). Etant le premier franchisé, j’ai bénéficié d’un accompagnement rapproché de la part d’Artémis Courtage, notre expérience ayant permis de conforter le process de déploiement de la marque tel qu’il fonctionne aujourd’hui.
Rejoint rapidement par mon associée, Virginie Régnard, nous avons dû par la suite embaucher une conseillère clientèle et envisageons dans les mois à venir de nous adjoindre les services d’une assistante, car l’activité est en forte croissance.

Vous souvenez-vous de la teneur de votre formation initiale ainsi que de l’étape cruciale de la recherche du local ?

La formation que j’ai suivie m’a permis d’approfondir mes connaissances au niveau technique mais également dans la prospection et l’approche commerciale. Concernant le local, Artemis Courtage est un concept ne nécessitant pas de vitrine. Nous avons donc trouvé des bureaux en étage, dont la surface de 65 mètres carré nous permet d’envisager une belle croissance dans les années à venir. Nous souhaitons d’ailleurs à moyen terme ouvrir une seconde agence afin de couvrir un plus large secteur géographique.

Comment aimeriez-vous conclure ?

Je dirais que les deux avantages principaux de la franchise concernant notre métier sont le fait d’avoir accès à l’ensemble des conventions bancaires dès le départ et également de bénéficier de formations et d’outils techniques décisifs dans le succès de notre activité.

Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Produits financiers, assurance : ces entreprises en croissance recrutent

AXA Prévoyance & Patrimoine
AXA Prévoyance & Patrimoine

Expert de la Protection Sociale et Patrimoniale

Apport 0 €

Franchise CrediPro
CrediPro

Courtage en crédits professionnels

Apport 25 000 €

Franchise Artemis Courtage

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour devenir franchisé Artemis Courtage il faut un apport personnel de 25 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise courtage crédit et assurance
Découvrez les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise courtage crédit et assurance

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise CrediPro
CrediPro

Apport 25 000 €