Interview Carnet de Vol

Un entretien avec Jean-Bernard Champeaux

Jean-Bernard Champeaux - le

Carnet De Vol est né en 1990 à Besançon, au sein du Groupe Weil Besançon. Un groupe familial dont la réputation dans la confection masculine date de 1860. En 1999, afin d’accélérer son développement et s’offrir une ouverture à l’international, l'entreprise se rapproche du groupe italien Gruppo Industrie Moda. Carnet de Vol compte aujourd'hui 60 magasins dont 30 succursales. Initiateur du concept Carnet De Vol, Michel Weil est toujours aux commandes aujourd’hui…

: Comment définissez vous votre concept ?

Jean-Bernard Champeaux : Le terme qui convient le mieux, c’est "Urban Soft". Notre cœur de cible, ce sont les hommes de 25 à 35 ans. Mais nous habillons plus largement les hommes actifs, modernes des zones urbaines, les professions libérales.
C’est une clientèle qui n’aime pas les marques trop populaires, mais qui recherche un prix raisonnable. Nous ne sommes pas aussi connus que Zara, Celio ou Armand Thiery, mais c’est un avantage. C’est une façon de se démarquer. Et nous avons un taux de fidélisation très exceptionnel pour la profession. Nos clients sont fiers d’appartenir à une confrérie. C’est ce qu’ils recherchent. D’autre part, nos magasins sont d’une superficie qui permet une relation plus proche avec le client. Nous jouons plus sur la fidélisation que sur notre renommée.

Quels sont les avantages que vous proposez à vos partenaires ?

Tout d’abord, le fait de maîtriser l’ensemble de la chaîne de la production à la distribution et dans un même temps d’être une petite entreprise (120 salariés) nous permet d’être très réactifs. Nous livrons nos 60 magasins chaque semaine.
Je rappelle que nous proposons un contrat de commission affiliation. Outre l’avantage financier que cela suppose, c’est une formule qui permet aux magasins de disposer en permanence d’une offre complète.

Qui sont les candidats de votre enseigne ?

Ce ne sont pas forcément des professionnels du textile. Ce peut être un homme ou une femme. D’ailleurs, 50 % de nos clientes sont des femmes. Elles achètent pour leurs conjoints ou les amènent dans les boutiques.

Quel est l’investissement nécessaire pour la création d’un magasin Carnet de Vol ?

Nous avons énormément travaillé sur le concept, notamment en ce qui concerne l’aménagement des points de vente. Le fait, tout d’abord, d’implanter nos magasins sur de petites surfaces (50 à 100 m² environ) permet de diminuer les coûts. D’autre part, les aménagements ont été étudiés de façon à ce que l’ensemble de l’investissement ne dépasse pas 100.000 €. Vous savez, nous ne gagnons pas un cent sur le mobilier. Nous gagnons notre argent en vendant les produits que nous fabriquons !
Ce qui va compter, bien entendu, c’est l’emplacement. Nous implantons nos magasins dans les centres commerciaux et les galeries. De plus, il suffit de deux personnes pour tenir la boutique.
Ceci dit, le chiffre d’affaires des unités est de l’ordre de 300.000 à 1.150.000 €, selon le type d’implantation. Et nous pouvons l’annoncer maintenant, la progression de chiffre d’affaires en 2003, par rapport à l’exercice précédent est très importante.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Aujourd'hui, Carnet de Vol compte 60 magasins dont 30 succursales. Je pense que nous pouvons implanter 120 magasins en France, ce qui représente environ 6 ouvertures par an. Nous avons également des projets d’implantations à l’export. Le moyen Orient, l’Asie, le Maghreb et naturellement l’Europe font partie de nos ambitions internationales.
D'ailleurs l'enseigne est déjà présente en Italie avec 5 magasins qui réussissent très bien. Et si notre concept fonctionne en Italie, il est bien évident qu’il se développera sur le plan international.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Prêt-à-porter homme : devenez franchisé avec ce concept porteur

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

Carnet de Vol

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des entrepreneurs sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour Carnet de Vol il faut un apport personnel de 45 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise vetement
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Prêt-à-porter homme ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Prêt-à-porter homme, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise vetement

Actualités

  • 28 juillet 2011
    Créer sa franchise avec Carnet de Vol L'enseigne de prêt-à-porter masculin Carnet de Vol vient d'élargir son parc de magasins avec l'ouverture de trois nouvelles boutiques situées à Quimper, Monaco et au Mans. Marque de prêt-à-porter pour ...
  • 10 mai 2011
    Carnet de Vol : 10 ouvertures affiliées en 2011 En 2011, l'enseigne spécialiste du prêt-à-porter masculin Carnet de Vol souhaite ouvrir 10 nouvelles boutiques affiliées. Créé en 1989, Carnet de Vol regroupe à ce jour plus de 100 boutiques en France ...
  • 21 février 2011
    Carnet de Vol : un concept architectural osé L'enseigne de mode dédiée à l'homme Carnet de Vol propose un concept architectural alliant tradition et modernité et ose le décalage entre les matériaux et l'ambiance : sombre et clair, taupe et blanc ...
  • 21 août 2009
    La franchise Carnet de vol implique ses clients dans la création de produits Aujourd’hui, le marketing participatif va plus loin que la simple participation à la promotion d'une marque. Carnet de vol a en effet prouvé qu'il est possible de faire créer un produit par des consommateurs ...

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Apport 60 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Apport 50 000 €

Franchise Deeluxe
Deeluxe

Apport 50 000 €

Franchise ESPRIT
ESPRIT

Apport 50 000 €

Franchise Vaubecour
Vaubecour

Apport 15 000 €