Annuaire

franchise prêt-à-porter

Avec 43 700 points de vente spécialisés dans le prêt-à-porter homme, femme et enfant selon l’INSEE, et plus de 30 000 entreprises exploitantes, le prêt-à-porter constitue un marché d’importance en France. Et le secteur continue d’attirer de nouveaux entrepreneurs, notamment en franchise. Ainsi, on dénombrait 7 114 franchisés en 2017 qui ont réalisé un chiffre d’affaires de 4,12 milliards d’euros. Ces derniers profitent du savoir-faire bien défini des chaînes spécialisées qui leur permet d’afficher une bonne résistance sur un segment où les dernières années ont été compliquées. La situation évolue puisqu’en 2017 les ventes du secteur du PAP féminin ont progressé de 1,7%, atteignant les 12,7 milliards d’euros. Porté par la hausse de consommation des ménages, le prêt-à-porter féminin devrait continuer de progresser.

Pour réussir sur le marché prêt-à-porter, il est nécessaire d’être un passionné de mode et de bien connaître sa zone de chalandise tout comme les habitudes de consommation de ses clients.

Les avantages du secteur : la possibilité de signer un contrat de commission-affiliation, proposé par la plupart des chaînes de franchise, qui permet de réduire son investissement de départ. En effet, avec ce contrat, le franchisé, qui devient affilié, n’a pas à acheter son stock, ni à gérer les invendus de fin de saison.

Franchise Jennyfer
Jennyfer

We are Jennyfer : the young, fun, cool and sexy brand for girls

Apport 50 000 €

Franchise Banana Moon
Banana Moon

Collection de maillot de bain femme et homme

Apport 50 000 €

Franchise Arthur
Arthur

Loungewear, beachwear et sous-vêtements français

Apport 25 000 €

Franchise S.OLIVER
S.OLIVER

Vetements casual pour femmes et hommes

Apport 50 000 €

Franchise ESPRIT
ESPRIT

Marque de vêtements internationale

Apport 50 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Franchise TALLY WEiJL
TALLY WEiJL

Enseigne Suisse de mode ultra-féminine

Apport 50 000 €

Franchise Father & Sons
Father & Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

Franchise Sinéquanone
Sinéquanone

Prêt-à-porter féminin depuis 1973

Apport 50 000 €

Franchise Kaporal
Kaporal

Prêt-à-porter mixte et enfant

Apport 50 000 €

Franchise 1.2.3
1.2.3

Vêtement haut de gamme pour femme citadine

Apport 30% du projet

Franchise Cache-Cache
Cache-Cache

Vente d'articles de mode, bijoux et accessoires

Apport 25 000 €

Franchise Malìparmi
Malìparmi

Haute couture d'origine italienne

Apport

Franchise Camaïeu
Camaïeu

Prêt à porter feminin moderne et dynamique

Apport

Franchise Mât de Misaine
Mât de Misaine

Prêt à porter inspiré du milieu marin, de la mer

Apport

Franchise The Kooples
The Kooples

Mode chic et urbaine d'inspiration rock & dandy

Apport 70 000 €

Franchise Comptoir des Cotonniers
Comptoir des Cotonniers

Vêtements tendance et mode pour femmes

Apport

Franchise Tara Jarmon
Tara Jarmon

Prêt à porter féminin pour femmes de 20-35 ans

Apport 30 % de l'investissement total

Franchise Sandro
Sandro

Marque française de prêt à porter homme

Apport

Franchise Brice
Brice

Prêt-à-porter masculin intemporel et tendance

Apport

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3/5 basée sur 56 votants

Franchise mode et prêt-à-porter : avantages et inconvénients pour le franchisé

Pour un futur chef d’entreprise, la franchise apparaît comme une solution de création « clé en main ». En s’appuyant sur la notoriété de l’enseigne choisie, son concept architectural, son identité visuelle et sur la transmission du savoir-faire opérée par la tête de réseau, le futur franchisé diminue les risques. Pourtant, tout le monde ne peut s’improviser chef d’entreprise. Dans le secteur des franchises de prêt-à-porter, être un passionné de mode ne suffira pas à rendre son commerce rentable.

Quel profil pour ouvrir un magasin de mode rentable ?

Pour être performant sur le secteur du prêt-à-porter, il faut être bon gestionnaire, aimer la relation client et bien entendu avoir une sensibilité au produit vendu. Ce dernier point est crucial pour la marque Sépia qui recrute essentiellement des femmes en reconversion fortement attirées par le secteur de la mode. « Pour bien vendre, il est essentiel d’aimer le produit que l’on propose », confie René Prez, fondateur de la marque. Avoir une expérience du commerce constitue indéniablement un plus. Les partenaires recherchés sont donc souvent « d’anciens commerçants, animés par la passion du métier et ayant une expérience dans la vente ». Parallèlement au recrutement de particuliers ayant déjà une expérience dans la gestion d’un point de vente, l’enseigne de prêt-à-porter Jennyfer recherche également des investisseurs ayant la capacité de gérer plusieurs boutiques mais qui désirent le soutien d’un réseau en termes d’animation, de gestion des stocks et de suivi de l’activité.

Quel contrat pour ouvrir une boutique de vêtement ?

Variante de la franchise, la commission-affiliation est souvent privilégiée par les réseaux de prêt-à-porter. Avec ce type de contrat, l’affilié touche une commission sur les ventes tout en bénéficiant de plusieurs avantages : pas de stock à financer, une garantie de marge brute sur l’année et une logistique facilitée avec un réassort souvent automatisé et une reprise des invendus en fin de saison. Avec un bémol, le taux de commission, qui doit être suffisant pour assurer la rentabilité du magasin. Afin d’aider ses partenaires, l’enseigne de prêt-à-porter pour hommes Carnet de vol offre un taux de commission fixe à 45% lors de deux premières années d’activité de l’affilié. Les partenaires installés depuis plus de deux ans bénéficient quant à eux d’un taux de commission de 40% contre 38% auparavant.

Prix : ouvrir un magasin de vêtement, combien ça coûte ?

L’investissement nécessaire à l’ouverture d’une boutique de prêt-à-porter varie d’un réseau à l’autre mais demeure généralement élevé, de l’ordre de 45 à 70 000 euros (hors pas de porte) jusqu’à 100 000 euros pour les réseaux à forte notoriété. L’aménagement du point de vente, de l’ordre de 800 à 1500 euros/m² voire plus selon les réseaux, demeure un poste de dépense très important et représente de 30 à 50 % de l’investissement initial. Chez Chattawak, l’apport personnel nécessaire pour rejoindre l’enseigne s’élève à 40 000 euros pour des projets représentant un investissement global de 70 000 à 90 000 euros, hors local. Chez Carnet de Vol, l’apport en fonds propres s’élève à 30% de l’investissement global avec un minimum de 60 000 euros.

Rentabilité magasin de prêt à porter : l'importance de l'emplacement

Dans le secteur du prêt-à-porter, l’emplacement jour un rôle majeur. Être au plus près du flux de clientèle et de la concurrence permet de s’assurer une bonne fréquentation. Les réseaux de prêt-à-porter visent donc souvent les emplacements n°1 ou 1 bis, dans l’artère centrale de la ville aux côtés des enseignes de même nature. Des emplacements cibles très convoités qui se payent souvent au prix fort. Avec un avantage pour les franchisés : ils peuvent s’appuyer sur l’expertise du franchiseur en matière d’immobilier commercial et la recherche du local s’effectue souvent en binôme.

Avantages de la franchise sur le secteur du prêt a porter homme & femme

On pourrait facilement penser que depuis quelques années, les français achètent moins d’habits et de chaussures du fait de la vente de prêt a porter par Internet qui ne cesse de progresser. Il n'en est rien et la franchise de vêtements s’en sort d'ailleurs très bien. La fidélité à une marque y est d'ailleurs pour quelque chose. La franchise en prêt à porter mode homme et femme est particulièrement adaptée aux entrepreneurs motivés et persévérants. Ce type de franchise s’adresse aux passionnés de mode qui sont à l’affût des dernières tendances et qui seront à même de délivrer de précieux conseils à leurs clients. L’avantage majeur de la franchise est qu’en passant par une grande enseigne de prêt-à-porter, vous n’avez pas besoin de peaufiner de stratégie commerciale ou de concept, car vous profitez d’un concept franchisé qui a fait ses preuves et qui est connu par le grand public.

Franchise vêtement mixte : magasin et boutique aux couleurs de la marque

Par ailleurs, vous n’aurez pas à vous questionner sur les couleurs ou déco à privilégier dans votre boutique car des standards de déco sont pensés par les franchiseurs. Néanmoins, pour profiter de la notoriété et d’un concept reconnu d’une enseigne en intégrant sa franchise, il est important de réunir quelques conditions, notamment au niveau de l'apport et des droits d'entrée. Voyez cette mise de départ comme un investissement qui sera rentabilisé à court ou moyen terme. En ouvrant une franchise de prêt-à-porter, veillez à prendre en considération les rythmes de consommation induits par les soldes, les collections saisonnières… Autre point pour réussir dans le secteur de la mode homme ou femme, il est indispensable de gérer au mieux ses stocks. Par ailleurs, des notions en gestion d’entreprise et management sont fortement appréciées par les franchiseurs.

Comment choisir la bonne franchise pour ouvrir un magasin de vetements ?

Le commerce de réseau en franchise va vous permettre de travailler étroitement avec une grande enseigne de prêt-à-porter. Vous n’aurez donc plus à chercher un concept qui marche, ni à préparer votre stratégie commerciale. En choisissant d'ouvrir une franchise, vous pouvez tout de suite jouir d’un concept qui marche, des produits qui plaisent aux clients, un nom que tout le monde connait déjà et un savoir-faire marqué par des années d’expérience. Une fois que vous vous lancez, vous pouvez être certains de réussir, car votre boutique est aux couleurs d’une enseigne qui a fait ses preuves.

Analyse du marché du prêt à porter

Pour pouvoir choisir parmi les nombreuses franchises, vous devez d’abord connaître la tendance du marché de prêt-à-porter. Mais ce n’est pas le seul point qu’il faut étudier, car avant de vous lancer vous devez être sûre de pouvoir diriger votre franchise comme il se doit. Certes, vous recevrez une formation sur le métier, mais vos compétences et votre attitude sont d’une importance cruciale. Vous devez d’abord connaitre les bases de la gestion d’entreprise et être sensibles à la mode. Après, la décision finale ne dépendra que de vous !

Les 10 derniers articles du secteur