Interview franchise Cimm Immobilier

« L’immobilier ne doit plus opposer les agences physiques aux mandataires »

Jean-Claude Miribel - le

Créateur il y a trente trois ans d’un réseau d’agences immobilières baptisé Cimm Immobilier, Jean-Claude Miribel l'a développé depuis huit ans en franchise, et y a adjoint depuis trois ans un réseau d’agents mandataires. A l’heure où les deux formes de développement s’affrontent dans les médias, le dirigeant a souhaité fusionner ses deux entités. Initié en octobre dernier, le projet a été particulièrement bien accueilli par l’ensemble du réseau.

: Où en est le développement du réseau Cimm Immobilier ?

Jean-Claude MiribelJean-Claude Miribel : Il y a huit ans, nous avons lancé notre réseau immobilier en franchise. A ce jour, Cimm Immobilier regroupe quelque 140 agences. Depuis trois ans, nous développons également notre enseigne avec des agents commerciaux. Ils sont environ 70 actuellement. En 2012, nous voulons faire tomber les barrières entre ces différentes formes de développement et ainsi, au lieu d’avoir deux réseaux séparés, de les fusionner. Dans les faits, les nouveaux agents mandataires qui rejoindront le réseau seront associés à une agence locale pour travailler en synergie sur un secteur avec un référent local.

Pourquoi avoir mis en place cette stratégie innovante ?

Depuis quelques années, on observe une opposition frontale entre les réseaux de mandataires et les réseaux d’agences immobilières qui n’a pas lieu d’être. Nous voulons innover et enrayer le phénomène important de turn-over que l’on retrouve au sein des réseaux d’agents mandataires.
En effet, malgré la formation, qui est la même que celle qu’un négociateur d’agence, l’agent mandataire travaille seul. Cela convient à certaines personnes. D’autres, essentiellement durant la période de démarrage, ont besoin de plus de soutien et d’accompagnement.
Désormais, nos agents mandataires seront donc coachés par un franchisé bénéficiant d’une implantation locale. L’agence, de son côté, va pouvoir augmenter sa zone de chalandise et son chiffre d’affaires.

Concrètement, comment cela va-t-il se mettre en place ?

Très simplement, nous avons proposé cette formule à nos agents mandataires actuels et la préconiserons pour nos futurs recrutements. Les franchisés vont pouvoir également recruter eux-mêmes leurs agents commerciaux.
A terme, 90% de nos agents devraient être rattachés à une agence locale, dans la mesure où il y en une dans leur secteur géographique.
Cette solution est particulièrement attrayante pour les candidats non issus du secteur immobilier. Cela va leur permettre de travailler en équipe et en synergie sur leur secteur en ayant un référent local qui sera là pour les aider à démarrer.
A mon sens, cette solution représente l’avenir de l’immobilier. Les gros réseaux d’agents mandataires vont certainement eux-mêmes finir par ouvrir quelques grosses agences régionales. Cela leur permettra de développer des activités complémentaires comme l’assurance, la gestion…Des activités qui nécessitent un local.
Les agences ont très bien accueilli ce projet. Certaines ont d’ores et déjà commencé à recruter des agents commerciaux.

Avez-vous mis en place des moyens supplémentaires pour mettre en place cette nouvelle organisation ?

Nous avons effectivement mis en place les moyens nécessaires à notre développement. Auparavant, nous n’avions qu’un seul développeur. Désormais, trois personnes s’occupent du développement avec une personne dédiée au suivi des agents commerciaux et une personne qui gère le développement des agences. Ces deux personnes sont d’anciens franchisés. La dernière personne assure le développement de notre réseau spécialisé dans l’entreprise et le commerce.

Comment accompagnez-vous les membres de votre réseau ?

La formation initiale des agents mandataires comprend cinq jours sur le cœur de métier puis quatre jours par an minimum. Nous assurons également un coaching téléphonique assuré par nos trois personnes au développement ou par des juristes selon les thèmes.
Quand une personne est intéressée par notre réseau, nous lui proposons donc une formation de deux jours que nous complétons par une nouvelle formation de trois jours si la personne souhaite réellement rejoindre notre enseigne.

Quels sont vos objectifs en termes de développement ?

Nous n’avons pas d’objectif de développement chiffré car nous nous attachons essentiellement à la qualité de nos recrutements.

Vous développez également un réseau spécialisé dans la transaction d'entreprises et commerces. Où en est le développement de cette entité ?

Notre réseau regroupe une quinzaine d’agences spécialisées dans l’immobilier d’entreprise et commerce. Nous développons ce réseau avec des agences traditionnelles mais aussi par le biais d’agents mandataires. Nous allons appliquer la même stratégie de fusion pour cette entité, c’est d’autant plus facile qu’il n’y pas cette fois de gestion de territoire.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Agence immobilière : ces enseignes tendances recrutent

Franchise L'ADRESSE
L'ADRESSE

Transaction immobilière location administration

Apport 20 000 €

Franchise CENTURY 21
CENTURY 21

N°1 des agences immobilières dans le monde

Apport 75 000 €

Franchise Cimm Immobilier

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour créer une franchise Cimm Immobilier il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise d'agence immobiliere et les franchises du secteur Immobilier.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Guy Hoquet l'Immobilier
Guy Hoquet l'Immobilier

Apport 40 000 €

Franchise Argo
Argo

Apport 25 000 €

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Apport 50 000 €

Franchise Agence Principale
Agence Principale

Apport 20 000 €

Franchise ORPI
ORPI

Apport 40 000 €

Franchise Espaces Atypiques
Espaces Atypiques

Apport 30 000 €

Franchise Laforêt France
Laforêt France

Apport 50 000 €

Franchise Keymex France
Keymex France

Apport 150 000 €

Franchise Abithea
Abithea

Apport 13 500 €

Franchise CENTURY 21
CENTURY 21

Apport 75 000 €

Franchise NESTENN
NESTENN

Apport 45 000 €

Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Apport selon projet

Franchise Côté Particuliers
Côté Particuliers

Apport 20 000 €

Franchise L'ADRESSE
L'ADRESSE

Apport 20 000 €