Interview franchise Cimm Immobilier

« Notre formation apporte toutes les techniques et méthodes de travail »

Christophe Prève - le

Parallèlement à son activité immobilière traditionnelle, le réseau Cimm Immobilier développe une entité spécialisée dans l’entreprise et les commerces. Christophe Prève a en charge le développement de cette filiale. Entretien.

: Comment souhaitez-vous développer Cimm Entreprises et Commerces ?

Christophe PrèveChristophe Prève : Le réseau Cimm Immobilier a vu le jour il y a 31 ans et compte 170 agences à ce jour. Depuis 1990, l’enseigne propose une activité Entreprises et Commerces mais ne l’a jamais développée en entité indépendante. De fait, de nombreuses agences exercent déjà sur cette partie professionnelle. En 2009, nous avons créé une société dédiée à la transaction de bureaux et de fonds de commerce. A ce jour, le réseau regroupe sept agences spécialisées et une dizaine d’agents commerciaux. Nous avons désormais l’ambition d’atteindre, d’ici deux ans, les 200 collaborateurs pour couvrir une partie du territoire national sur un marché de l’immobilier professionnel qui n’est pas encore bien organisé.

En quoi votre activité se différencie-t-elle de l’immobilier traditionnel ?

Nous oeuvrons sur un marché qui entrain de s’organiser en France. Nous travaillons comme des agents immobiliers classiques avec des particularités liées à notre activité qui réclament des compétences comptables, juridiques, fiscales, ainsi qu’en matière de valorisation de fonds de commerce et de financement.

Votre marché a-t-il été impacté comme celui de l’immobilier résidentiel par la crise ?

La France a traversé une très grosse crise. Mais n’oublions pas une chose, elle reste un pays de consommation. Qui dit consommation dit commerces et qui dit commerces dit transactions. Notre marché se porte bien. Il ne connaît pas de flambée des prix comparables à l’immobilier résidentiel car nous nous appuyons sur des éléments comptables et des études géomarketing pour déterminer le prix d’un bien. Ainsi, beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte dans la valorisation d’une affaire et d’un emplacement.

Vous voulez vous développer avec un réseau d’agents commerciaux. Quel profil doivent-ils avoir ?

Avec un peu de recul et d’expérience, je crois pouvoir dire qu’il n’y a pas de profil idéal. Pour réussir sur cette activité, il faut de la bonne volonté. Il faut avoir envie de découvrir et de faire ce métier. Il n’est pas nécessaire d’avoir d’expérience en immobilier puisque notre formation apporte toutes les techniques et méthodes de travail pour exercer en cession et reprise de fonds de commerce.

Comment s’organise cette formation ?

Durant une semaine, nous formons nos agents commerciaux sur la base et les techniques du métier. Nous abordons l’organisation, les méthodes de prospection, la valorisation d’un fonds de commerce, la recherche de financement. Nous expliquons tous les types de mandat liés à l’activité. Des intervenants extérieurs font le point sur l’aspect fiscal et juridique des entreprises. Animée par un avocat spécialiste du droit des affaires, une journée est également consacrée à l’étude des différents baux. En une semaine, nous leur apportons toutes les bases nécessaires pour aller sur le terrain. Deux mois après leur prise de fonction sur le terrain, nous proposons à nos agents commerciaux deux autres jours de formation, entièrement pris en charge par le siège, qui nous permettent de revenir concrètement sur les difficultés rencontrées durant les deux premiersmois d’activité. Enfin, tout au long de l’année, nos partenaires peuvent suivre des modules complémentaires sur certaines spécialisations de corps de métier.
Une fois leur activité démarrée, nous mettons à leur disposition tous les outils nécessaires à l’apprentissage et l’exercice de leur métier (logiciel, communication nationale, site Internet national et local personnalisé…). Pour plus d’informations sur notre activité, j’invite nos futurs partenaires à nous contacter pour que l’on puisse leur expliquer en détail notre métier.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Agence immobilière : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Le Réseau National Immobilier 100% Expert

Apport selon projet

Franchise CENTURY 21
CENTURY 21

N°1 des agences immobilières dans le monde

Apport 75 000 €

Franchise Cimm Immobilier

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés

Pour ouvrir une franchise Cimm Immobilier il faut un apport personnel de 40 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise d'agence immobiliere et les franchises du secteur Immobilier.

Interviews

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Keymex France
Keymex France

Apport 150 000 €

Franchise Laforêt France
Laforêt France

Apport 50 000 €

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Apport 50 000 €

Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Apport selon projet

Franchise Côté Particuliers
Côté Particuliers

Apport 20 000 €

Franchise PROCOMM
PROCOMM

Apport 50 000 €

Franchise ORPI
ORPI

Apport 40 000 €

Franchise CENTURY 21
CENTURY 21

Apport 75 000 €

Franchise L'ADRESSE
L'ADRESSE

Apport 20 000 €

Franchise NESTENN
NESTENN

Apport 45 000 €

Franchise Abithea
Abithea

Apport 13 500 €

Franchise Espaces Atypiques
Espaces Atypiques

Apport 30 000 €

Franchise La Franchise ARGO
La Franchise ARGO

Apport 25 000 €

Franchise Agence Principale
Agence Principale

Apport 20 000 €

Franchise Guy Hoquet l'Immobilier
Guy Hoquet l'Immobilier

Apport 40 000 €