Interview franchise Deca

Interview de Georgiana Nica, Responsable communication et marketing chez Deca

Georgiana Nica - le

Abréviation de décalé, Deca donne, avec son nom, le ton de ses collections. Des collections imaginées dans le bureau de style de l’enseigne en région parisienne et produites à 90% au sein de l’Union européenne.

: Comment est née la marque Deca et à qui s’adresse-t-elle ?

Georgiana Nica 2Georgiana Nica : Deca a vu le jour en 1997 sous l’impulsion du styliste Julien Trang. La marque est aujourd’hui distribuée au sein de 200 détaillants multimarques en France et à l’international et dans nos 11 boutiques à l’enseigne au sein de l’Hexagone. Nos collections de prêt-à-porter, positionnées moyen de gamme, ciblent les femmes de 30/50 ans, CSP/CSP+. Le nom de la marque, Deca, est une abréviation de décalé, un terme qui correspond parfaitement à nos gammes aux lignes déstructurées. Quand on créé une collection, avant de penser au vêtement, nous pensons aux femmes qui vont le porter. Nous imaginons des thèmes modulables et interchangeables et des vêtements qui jouent avec les matières. Nos collections, qui vont de la taille 0 à la taille 7, sont faciles à porter et à personnaliser. Notre panier moyen se situe aux alentours de 150 euros. Attentifs à la qualité de nos vêtements et sensibles au développement durable, nous faisons produire 90 % de nos collections en Europe.

Quelles sont vos ambitions en termes de développement ?

Pour l’heure, en France, notre réseau compte 4 succursales et 7 boutiques affiliées. En 2012, nous espérons poursuivre ce développement mixte avec 4 à 5 ouvertures prévues en affiliation. Nous souhaitons bien maîtriser notre développement en 2012 et l’intensifier sur les années suivantes pour atteindre, à terme, une soixantaine de points de vente. Pour nous développer, nous misons sur les détaillants avec lesquels nous collaborons déjà et qui désirent faire évoluer leur commerce mais aussi sur des entrepreneurs/commerçants passionnés par la mode. Selon l’expérience de l’entrepreneur et la taille de leur boutique, nous proposons une formation sur mesure. Toutes nos équipes sont très réactives et toujours disponibles pour accompagner au mieux nos partenaires affiliés.

Quel est l’emplacement idéal pour implanter une boutique Deca ?

Nos boutiques sont positionnées sur des villes de plus de 30 000 habitants, en emplacement n°1 en centre-ville ainsi qu’en centre commercial haut de gamme. Nos produits doivent être vus portés, nos boutiques, qui ont une surface moyenne oscillant entre 45 et 75 m² en centre ville et entre 75 et 95 m2 en centre commercial, réclament donc des vitrines assez importantes. Pour les affiliés, l’ouverture d’un point de vente nécessite un investissement de 60 000 euros hors droit au bail, dont 30% d’apport personnel.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Prêt à porter femme : cette entreprise en croissance recrute

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Vêtements pour toutes les personnalités

Apport 50 000 €

Franchise Deca

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Pour créer une franchise Deca il faut un apport personnel de 30 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur Franchise vetement
Votre projet de création s'oriente vers le secteur Prêt à porter femme ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise Prêt à porter femme, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise Franchise vetement

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Blue Box
Blue Box

Apport 150 000 €

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Apport 60 000 €

Franchise La Fée Maraboutée
La Fée Maraboutée

Apport 50 000 €